Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > impact on women / resistance > Pays-Bas : des hommes défileront en mini-jupe en soutien aux femmes (...)

Pays-Bas : des hommes défileront en mini-jupe en soutien aux femmes agressées sexuellement à Cologne

vendredi 15 janvier 2016, par siawi3

Source : https://francais.rt.com/international/13662-pays-bas-hommes-defileront-mini-jupe-soutien-femmes-agression-sexuelle-cologne

11 janv. 2016, 19:06
Source : Reuters

Des hommes membres de différents partis politiques de plusieurs mouvements de jeunesse, se rassembleront samedi en mini-jupe sur la place du Dam de la capitale hollandaise. La mini-jupe est devenue pour eux, une arme contre le sexisme.

Par cette action, les participants veulent montrer leur soutien sans faille aux droits des femmes mais également faire part de leur mécontentement à la suite des déclarations de la maire de Cologne Henriette Reker. Quelques jours après les agressions sexuelles ayant touché une centaine de femmes pendant la nuit du Nouvel an, elle avait conseillé aux femmes de rester à bout de bras des étrangers. Des conseils qui avaient alors suscité une vague de critiques au sein de la classe politique allemande et de la population. Les participants à cette initiative ont donc décidé d’user de l’humour pour sensibiliser sur un phénomène ont pris des proportions assez inquiétantes en Allemagne.

Sur Facebook, les mouvements de jeunesse invitent les hommes et les femmes, à se joindre dans la bonne humeur à leur mouvement de protestation, en portant une mini-jupe. « Pas les femmes, mais les hommes devront se tenir à l’écart à bout de bras. Trop souvent, la violence sexuelle contre les femmes est posée comme un problème liée aux femmes. Ne pas porter des jupes courtes ne sera jamais la solution. Les jupes courtes ne sont pas en faute. » pouvait-on lire sur la page dédiée à cette occasion. « Désormais, nous inversons les rôles et nous célébrons la jupe et la liberté qui va avec. Nous déployons nos genoux poilus pour une société libre dans laquelle les femmes peuvent marcher dans les rues paisibles, jour et nuit, le jour de la mini-jupe ou au milieu de l’hiver ». Pouvait-on également lire.

Depuis les agressions sexuelles survenues à Cologne, le débat fait rage sur la politique d’immigration adoptée par Angela Merkel notamment depuis la crise des réfugiées qui secoue l’Europe. Pour les détracteurs de la chancelière, l’afflux massif de migrants serait nocif à la sécurité du pays. Ils justifient leur position par l’implication d’étrangers dans les récents heurts.