Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Daech détiendrait 3500 esclaves en Irak, selon un rapport de l’ONU

Daech détiendrait 3500 esclaves en Irak, selon un rapport de l’ONU

mercredi 20 janvier 2016, par siawi3

Source : http://www.huffingtonpost.fr/2016/01/19/daech-esclaves-3500-irak-rapport-onu_n_9018490.html?utm_hp_ref=france

Rédaction du HuffPost
Publication : 19/01/2016 18h29 CET

INTERNATIONAL - Des chiffres glaçants. Daech détiendrait en effet 3500 esclaves, et ce uniquement en Irak, selon un rapport de l’ONU publié mardi 19 janvier.

L’organisation internationale estime que ce sont principalement des femmes et des enfants (à grande majorité yézidis) qui sont ainsi réduits à l’esclavage.

"L’Etat islamique continue de commettre des violences ainsi que des atteintes aux droits de l’homme et au droit humanitaire, de façon systématique et massive. Ces actes pourraient, dans certains cas, équivaloir à des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité, et peut-être à un génocide", déplore le rapport de l’ONU.

Ce document "met à nu la souffrance durable des civils irakiens et illustre clairement ce à quoi les réfugiés tentent d’échapper en fuyant vers l’Europe ou d’autres régions", affirme le haut-comissaire des Nations unies pour les droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein.

19.000 civils tués, plus de 3 millions de déplacés

Par ailleurs, l’ONU pointe des "pertes civiles effarantes", estimant à 18.802 le nombre de civils tués depuis 2014. L’organisation internationale indique que le conflit a aussi fait 36.245 blessés parmi les civils. Entre le 1er janvier 2014 et le 31 octobre 2015, ce sont quelque 3,2 millions de personnes qui ont également été déplacées à l’intérieur du pays, dont plus d’un million d’enfants.

Outre ces chiffres vertigineux, le document détaille également les exactions commises par les soldats de Daech à l’encontre des femmes. On apprend par exemple que 19 femmes yézidies ont été tuées à Mossoul pour avoir refusé d’avoir des relations sexuelles avec des combattants de Daech.

Quarante-deux autres ont été envoyées à Deir ez-Zor en Syrie, vendues pour des sommes comprises entre 500 et 2000 dollars, et ayant vocation à devenir les esclaves sexuelles des soldats de l’autoproclamé califat. Le document recense également les "méthodes" qui sont celles de Daech : exécutions par balle, immolations, décapitations, bulldozers roulant sur des victimes etc.

L’ONU avertit aussi dans son rapport qu’il est possible que ces chiffres soient inférieurs à la réalité. "Le bilan se base sur des interviewes avec des victimes, des déplacés, des survivants et diverses autres sources, dont le gouvernement, des ONG, des agences de l’ONU", a expliqué une porte-parole citée par Francetv Info.