Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > impact on women / resistance > France : Victoire ! L’organisation catholique d’extrême droite Civitas ne se (...)

France : Victoire ! L’organisation catholique d’extrême droite Civitas ne se financera plus avec nos impôts !

vendredi 29 janvier 2016, par siawi3

Source : http://www.ufal.org/famille/victoire-civitas-ne-se-financera-plus-avec-nos-impots/?utm_source=mailup&utm_medium=courriel&utm_campaign=flash

Par l’UFAL le 29 janvier 2016

Communiqués de presse

Il y a plus de 3 ans que l’UFAL réclame que l’officine catholique d’extrême droite Civitas ne soit plus autorisée à percevoir des fonds publics au titre de l’intérêt général. Aujourd’hui, nous pouvons annoncer aux 16.000 signataires de notre pétition “Contre le financement public de Civitas” que nous avons remporté une belle victoire : l‘administration fiscale nous a entendue, puisque le président de Civitas annonce sur une site d’extrême droite que la République maçonnique (sic) veut étrangler Civitas ! Alain Escada déplore que Civitas, victime d’un complot républico-maçonnique, ne pourra plus, désormais, émettre de reçus dons et surtout qu’ils vont avoir un redressement fiscal de 55000€.

Aucun complot derrière cette victoire, seulement le résultat d’une pétition qui alertait les services fiscaux et qui aboutit au respect des règles fiscales dont s’affranchissait en toute connaissance de cause Civitas. Il ne s’agit nullement d’une victoire de la “République maçonnique”, mais de la République tout court, et des citoyens.

En effet, les intégristes de Civitas incitaient au financement de leurs méfaits en sollicitant des dons de particuliers et de sociétés, dons qui faisaient bénéficier les donateurs de déduction fiscale. Cette possibilité étant réservée aux associations d’intérêt général, ou d’utilité publique, nous avions lancé une pétition pour que l’administration fiscale fasse cesser cette forfaiture, Civitas ayant pour seul objet la lutte, parfois violente (1), contre la République.

L’UFAL se réjouit de cette décision et salue le travail de l’administration fiscale.

Note
1 On a encore en mémoire l’agression contre les Femen et Caroline Fourest notamment.