Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > impact on women / resistance > France : Les noces enchantées du "post-féminisme" et de l’archéo-machisme

France : Les noces enchantées du "post-féminisme" et de l’archéo-machisme

dimanche 14 février 2016, par siawi3

Source : http://www.prochoix.org/pdf/kandel.guenif.prochoix.32.pdf

Liliane Kandel

Les noces enchantées du "post-féminisme" et de l’archéo-machisme
Les "féministes et le garçon arabe" ou le discours de la confusion

Sociologue, et féministe depuis les années 1970, Liliane Kandel a lu pour nous Les féministes et le garçon arabe de Nacéra Guénif-Souilamas et Eric Macé, deux auteurs se revendiquant du post-féminisme et de la sociologie. Son analyse est sans appel : ce livre est consternant, tant du point de vue sociologique que du point
de vue féministe. Pourtant ses analyses, ses « oublis », et ses confusions (volontaires ou non) sont partagées aujourd’hui par bon nombre de militants altermondialistes, anti-racistes et, même, par quelques... féministes.
"Il nous faut voir, dans le trio formé par les figures du queer, du garçon arabe et de la fille voilée, non pas les ennemis de la modernité, mais les acteurs incandescents de l’hypermodernité individualiste et démocratique contemporaine".
Cette déclaration singulière, extraite du livre récent d’Eric Macé et Nacéra Guénif-
Souilamas "Les féministes et les garçon arabe", résume, pour l’essentiel, les thèses qu’y développent ces deux auteurs. Leur succès dans certains media, les réactions qu’elles ont provoqué sur le Net, leur proximité avec les discours d’une extrême-gauche prétendument "post-coloniale", nous ont donné envie d’examiner
de plus près leurs analyses. On verra que celles-ci, bien moins féministes et certainement moins nouvelles que leurs auteurs ne le laissent penser, n’en contribuent pas moins à accroître la confusion, déjà considérable, qui entoure aujourd’hui les questions du genre, des sexualités, et de leur rapport au politique. C’est donc comme un symptôme de cette pensée, largement répandue parmi nombre d’intellectuels et de militants d’extrême-gauche, que nous en avons tenté ici le décryptage.

Lire la suite ICI