Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > impact on women / resistance > France : Il aura fallu attendre 15 ans pour que le Ministère de “la famille” (...)

France : Il aura fallu attendre 15 ans pour que le Ministère de “la famille” devienne celui “des familles”

lundi 7 mars 2016, par siawi3

Source : http://www.ufal.org/billet-du-president/il-aura-fallu-attendre-15-ans-pour-que-le-ministere-de-la-famille-devienne-celui-des-familles/?utm_source=mailup&utm_medium=courriel&utm_campaign=flash

Par Christian Gaudray
le 4 mars 2016
Billet du président

Par une ordonnance de décembre 2000, le Code de la famille et de l’aide sociale devenait le Code de l’action sociale et des familles. Il aura fallu attendre 15 ans pour que le Ministère de “la famille” devienne celui “des familles“.
Chaque fois que nous avons rencontré sa ou son titulaire, nous avons souligné que cet intitulé était porteur d’une idéologie réactionnaire de modèle unique de famille, ce que les opposants à l’ouverture du mariage aux couples de même sexe ont bien montré. A l’inverse, l’UFAL a toujours défendu une conception républicaine et laïque des familles, c’est à dire une reconnaissance de l’égalité entre toutes les formes de famille.
A l’annonce du remaniement ministériel le 11 février, la satisfaction de voir les familles retrouver un ministère de plein exercice a été douchée par le maintien de l’intitulé “de la famille”. Il aura fallu une polémique sur le regroupement des affaires familiales, de l’enfance et des droits des femmes dans un même ministère pour que les lignes bougent enfin et que le Président de la République annonce hier dans une interview au magazine Elle que l’intitulé du ministère allait changer, ce qui a été fait promptement puisque le décret est paru ce matin au Journal officiel.
Les familles sont une construction sociale multiple et changeante qui regroupe des personnes en fonction de leurs désirs, de leur histoire et des contraintes de leur environnement économique et social. Si le citoyen (au sens générique du terme) est la base de la société, la grande majorité d’entre eux vivent en famille, qui est donc une catégorie sociale incontournable, au sein de laquelle se cristallisent les inégalités de la société.
Les familles font partie intégrante du combat laïque et social !