Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Belgique : Attentats coordonnés à l’aéroport et dans le métro proche du Conseil (...)

Belgique : Attentats coordonnés à l’aéroport et dans le métro proche du Conseil de l’Europe

mardi 22 mars 2016, par siawi3

Source : http://www.lesoir.be/1158177/article/actualite/belgique/2016-03-22/attentat-suicide-zaventem-des-terroristes-pourraient-encore-se-trouver-dans-l-ae

Attentat-suicide à Zaventem : des terroristes pourraient encore se trouver dans l’aéroport

Rédaction en ligne

Explosions à Bruxelles

Deux explosions ont eu lieu ce matin dans le hall des départs. On déplore au moins 11 morts et 81 blessés. La police continue d’inspecter l’aéroport où la menace est toujours présente.

© Belga
© Belga

123456789
Sur le même sujet

Les dernières informations en direct

Double attentat à Bruxelles : Charles Michel appelle « au calme et à la solidarité »

Ne téléphonez pas, envoyez des SMS

Explosion dans la station de métro Maelbeek : au moins 15 morts

Les enfants confinés dans les écoles sur tout le territoire

Les images de la double explosion à Zaventem

Bruxelles en niveau 4 : ce qui est fermé et ce qui ne l’est pas

Le direct sur votre mobile

Une double explosion a eu lieu à Zaventem à l’aéroport de Brussels Airport. Elles ont eu lieu dans le hall des départs peu après 8 heures du matin.

Une explosion a également eu lieu dans la station de métro Maelbeek à Bruxelles ce mardi aux alentours de 9h15. Des personnes sont sorties en sang, selon des témoins sur place. (Lire notre article)
Le niveau de menace relevé à 4

Le procureur du Roi a confirmé qu’il s’agit d’un attentat suicide à l’aéroport de Zaventem.

Le niveau de menace a été relevé à 4 dans tout le pays. Les autorités demandent à la population de ne pas se rendre à l’aéroport.

Au moins onze personnes sont décédées et 81 personnes sont blessées, a annoncé la ministre fédérale de la Santé Maggie De Block.

Un numéro d’appel – le 1771 – a été ouvert pour répondre aux questions des familles des victimes et des voyageurs présents à l’aéroport de Zaventem.

(La vidéo sur mobile)
La menace toujours présente

Des centaines de personnes – passagers et membres du personnel – ont été évacués dans le calme à l’aéroport de Bruxelles-National.

La police continuait, mardi vers 13h00, d’inspecter l’aéroport de Zaventem où la menace est toujours présente.

La police poursuit les analyses et ratisse l’aéroport car des armes pourraient encore être sur les lieux. Les forces de l’ordre ne seraient en outre pas encore persuadées que tous les terroristes aient quitté le bâtiment. L’opération pourrait encore durer plusieurs heures, a précisé cette source policière.

Un millier de personnes se trouvaient mardi midi au centre d’accueil établi dans le hall des sports de Zaventem après les attentats qui ont touché Brussels Airport, apprend-on de sources policières. De nombreuses autres personnes se trouvaient dans les hôtels à proximité de l’aéroport.
Des cris en arabe

Des tirs auraient d’abord été entendus dans la hall des départs de Brussels Airport, avant qu’une personne ne crie quelque chose en arabe et que deux explosions retentissent, indiquent plusieurs témoins sur place.

Plusieurs personnes qui travaillaient mardi matin à Brussels Airport au moment des explosions parlent d’un bain de sang effroyable. Ils évoquent des morts et des blessés graves, des gens aux membres arrachés. Entre-temps, des bus font encore la navette pour évacuer les voyageurs des bâtiments de l’aéroport.

(La vidéo sur mobile)

Alphonse Youla, un Bruxellois de 40 ans, a pris son service vers 4h00. « J’ai entendu une première explosion, puis une deuxième », explique-t-il. « J’ai aussi entendu quelqu’un crier en arabe mais je n’ai pas compris ce qu’il a dit. Il régnait un chaos indescriptible, les plafonds se sont effondrés et il y avait des victimes partout. J’ai aidé à transporter cinq personnes décédées dehors, il y avaient également beaucoup de blessés, des gens dont les jambes avaient été arrachées. J’ai aussi vu des policiers blessés ».

(La vidéo sur mobile)

Valérie travaille à l’Autogrill et a entendu deux explosions et des tirs. « Nous nous sommes immédiatement jetés au sol, à l’instar des clients. Les plafonds se sont effondrés, c’était terrible. J’ai aidé des personnes blessées comme j’ai pu, en compagnie d’un collègue. Nous avons transporté plusieurs personnes à l’extérieur, où des dizaines de blessés gisaient déjà ».

Un couple de Français qui se trouvait à l’enregistrement, à quelques mètres des explosions, déclare : « Nous avons entendu une première détonation, nous nous sommes retournés et regardions ce qui se passait juste devant nous quand il y a eu une deuxième explosion à une quinzaine de mètres. Nous nous sommes alors mis à courir et nous nous sommes cachés au niveau des garages ».

(Les images des caméras de surveillance de l’aéroport)
Des blessés victimes de bris de vitres, une partie de plafond effondrée

« Des blessés sont sortis de Brussels Airport, victimes de bris de vitres, une partie du faux plafond du hall des départs s’est effondrée », a commenté le député Georges Dallemagne (CDH) dont l’épouse était sur le point de partir mardi matin lorsque deux explosions ont été entendues à l’aéroport.

« Je l’ai déposée vers 7h40 ce matin et elle m’a appelé pour me dire qu’il y avait eu des explosions vers 7h58. Elle a couru immédiatement, en état de choc vers l’hôtel Sheraton puis est retournée prendre ses bagages, se rendant compte que dans sa zone de provenance le danger était écarté. C’est là qu’elle a vu des victimes de bris de vitres quittant l’aéroport, des personnes âgées mises sur des brancards, les premiers secours arrivant. Elle a vu une partie du faux plafond qui était effondrée. Elle a évoqué deux explosions entendues depuis le hall des départs », a témoigné M. Dallemagne. Un ordre d’évacuation a été donné.

(La vidéo sur mobile)
L’aéroport et le métro fermés

Le plan catastrophe provincial a été déclenché, a indiqué le gouverneur du Brabant flamand Lodewijk De Witte. Tous les services compétents sont attendus au comité de coordination, qui analysera la situation, en concertation avec le centre de crise national, afin de définir les mesures nécessaires.

(L’évacuation de l’aéroport sur mobile)

« Le plan catastrophe a été activé. Nous avons comme information qu’il y aurait plusieurs explosions mais rien n’est confirmé. L’aéroport est fermé », a annoncé Rudi Vervoort sur Bel RTL.

L’activité aéroportuaire a été suspendue mardi jusqu’à nouvel ordre. Toutes les voies d’accès à l’aéroport sont en train d’être fermées et les vols à destination de Zaventem sont déviés, a confirmé Belgocontrol. « Tous les vols sont déviés vers des aéroports régionaux, y compris vers Lille si besoin », a précisé le contrôleur aérien.

La circulation des transports publics a été interrompue à Brussels Airport sur ordre de police. La Stib a fermé les quatre lignes du métro bruxellois.
Les premières photos et vidéos