Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Maroc : Procès imminent des victimes d’une attaque homophobe

Maroc : Procès imminent des victimes d’une attaque homophobe

Campagne de signatures

samedi 2 avril 2016, par siawi3

Source : All Out 2 avril 2016 10.17

Campagne de signatures

Maroc : Deux gays attaqués, arrêtés, puis ... emprisonnés

Attaqués, poignardés et jetés nus et en sang dans la rue. Voilà ce qui est arrivé à deux Marocains. Ils passaient une soirée tranquille lorsqu’un gang homophobe est entré chez eux pour les passer à tabac. Les assaillants ont tout filmé et publié le film sur les réseaux sociaux.

Le pire dans tout ça ? Cette agression a à peine fait l’objet d’une enquête, tandis que les deux victimes ont été arrêtées et inculpées pour homosexualité. Si nous ne faisons rien, les deux hommes pourraient finir derrière les barreaux.

Le procès de l’une des victimes aura lieu ce lundi. Mais le collectif Aswat, notre partenaire au Maroc, nous dit que la résistance gagne du terrain dans le pays. Si nous parvenons à faire écho aux voix qui protestent grâce à une immense mobilisation mondiale, nous pourrons peut-être obtenir la libération de ces hommes innocents.

Il ne reste plus que 48 heures avant le procès : demandez au ministre de la Justice marocain de libérer les deux victimes et d’enquêter véritablement sur ces sévices effroyables.
Cliquez pour signer AUTOMATIQUEMENT.

Au Maroc, être homo est toujours passible de 3 ans de prison en vertu du tristement célèbre article 489 du Code pénal. Au cours des derniers mois, les autorités ont intensifié la répression. En janvier, deux hommes ont été arrêtés après la découverte d’une vidéo qui les montrait en train de s’embrasser. Quatre autres hommes ont été inculpés ou jetés en prison rien que depuis le début de l’année.

Si nous restons immobiles maintenant, ces deux innocents pourraient passer des mois ou des années en prison. Pire encore : ne pas remettre les agresseurs à la justice revient à encourager la vague d’agressions homophobes toujours plus violentes.

Mais il reste de l’espoir, et au sein même de la société marocaine. Pour la première fois de l’histoire, des associations de tout le pays se mobilisent et même des partis politiques ont fait entendre leur mécontentement. C’est l’occasion de créer une immense mobilisation autour de la répression anti-gay au Maroc pour y mettre un terme une bonne fois pour toutes. Cela pourrait être un grand pas en avant pour l’abolition de la loi anti-gay marocaine. Mais nous n’avons plus que 48 heures. Vous signez ?Cliquez pour signer AUTOMATIQUEMENT.

L’an dernier, deux jeunes Marocains, Lahcen et Mohsine, ont été arrêtés et jetés en prison dans leur pays, juste parce qu’ils sont homos. Dès que nous avons appris la nouvelle, nous avons lancé un appel à l’aide, et près de 80 000 membres d’All Out ont répondu présent. Malheureusement, Lahcen et Mohsine sont restés quatre mois derrière les barreaux. Mais les autorités marocaines savent désormais que nous observons leurs faits et gestes.

Aujourd’hui, nous pouvons leur montrer que nous continuerons à nous battre jusqu’à ce que tout le monde au Maroc soit libre de vivre et d’aimer selon son cœur. Alors, signez et partagez maintenant. go.allout.org/fr/a/morocco-attack

l’ensemble de l’équipe d’All Out.

SOURCES :

Homophobie : une nouvelle agression choque les internautes – Telquel.ma, 27 mars 2016.
Beni Mellal. La deuxième victime comparaîtra le 4 avril, deux agresseurs condamnés – Medias24, 28 mars 2016.
Agression homophobe de Beni Mellal : une victime condamnée l’autre arrêtée – Telquel.ma, 27 mars 2016.
Gay men filmed in knife attack – Pink News, 27 mars 2016. (en anglais)
Homophobia : A New Act of Aggression Shocks Social Media Users in Morocco (en anglais) – Morocco World News, 26 mars 2016.

PETITION
À : MM. Les ministres marocains de la Justice et de l’Intérieur

Deux hommes marocains viennent d’être attaqués, poignardés et jetés dans la rue. Ils ont ensuite été arrêtés et accusés d’être homos.

C’est révoltant. Je vous demande de libérer ces deux hommes immédiatement et sans conditions et d’enquêter sur cette agression homophobe pour traduire en justice les assaillants. Je vous demande aussi de libérer toutes les personnes emprisonnées uniquement en raison de leur orientation sexuelle et d’abroger l’article 489 du Code pénal afin de protéger les libertés individuelles et la vie privée de tous les citoyens.

SIGNEZ ICI