Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > impact on women / resistance > Yémen : les Pays-Bas votent l’interdiction de vendre des armes à l’Arabie (...)

Yémen : les Pays-Bas votent l’interdiction de vendre des armes à l’Arabie Saoudite

dimanche 10 avril 2016, par siawi3

Source : http://www.itele.fr/monde/video/yemen-les-pays-bas-votent-linterdiction-de-vendre-des-armes-a-larabie-saoudite-157615

Pays-Bas – Publié le 16 mars à 16:34 – Mis à jour le 16 mars 2016 à 18:02
.

Matthieu Beigbeder

Le Parlement hollandais a adopté mardi 15 mars une résolution interdisant l’exportation d’armes vers l’Arabie Saoudite. Une première pour un pays de l’Union européenne, en lien direct avec l’intervention de l’Arabie Saoudite au Yémen.

Le Parlement des Pays-Bas a voté mardi 15 mars une résolution interdisant l’exportation d’armes vers l’Arabie Saoudite. La résolution, non contraignante, vise à demander au gouvernement des Pays-Bas d’arrêter d’exporter des armes au royaume du Moyen-Orient, arguant que ce dernier est "coupable de violation des lois humanitaires internationales au Yémen".

Interrogé par iTELE, le ministère des Affaires étrangères hollandais n’a pas confirmé de date pour l’approbation de la résolution.
Plus de 6.000 morts au Yémen

Cette résolution est une première en Europe. Le quotidien britannique The Independent indique :
La Hollande devient ainsi le premier pays de l’Union européenne à mettre en œuvre une résolution du Parlement européen en date de février, appelant à mettre en place un embargo sur les armes en Arabie Saoudite.

Le 25 février dernier, les eurodéputés ont voté à une large majorité une résolution non contraignante appelant la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, à imposer un embargo sur l’export d’armements vers l’Arabie saoudite. Ce vote du Parlement visait à condamner "les frappes aériennes de la coalition menée par l’Arabie saoudite et le blocus naval qu’elle a imposé au Yémen, qui ont conduit à des milliers de morts, et ont encore déstabilisé davantage" le pays.

Mardi 15 mars, les députés hollandais ont mentionné dans la loi un rapport de l’ONU ayant fuité en janvier dernier, indique Middle East Eye. Ce rapport faisait précisément état de 119 raids de la coalition menée par l’Arabie saoudite impliquant des violations du droit humanitaire international. Plus de 6.000 personnes – dont la moitié de civils – ont été tuées depuis le début de ce conflit.

L’Arabie saoudite, premier client pour la France

De 2001 à 2010, les Pays-Bas ont vendu quelque 43 millions d’euros d’armements à l’Arabie Saoudite. Un chiffre bien moins important qu’en France, pour qui le royaume du Moyen-Orient est le principal client en matière d’armement : sur la période 2010-2014, la France a livré pour plus de 2,5 milliards d’euros au royaume.

Un engagement commercial franco-saoudien qui n’est pas prêt de se ternir. Selon les mots du rapport, "la France poursuit l’objectif de créer un lien étroit avec les États importateurs fondé sur une confiance mutuelle". En octobre 2015, la France a signé des contrats avec l’Arabie saoudite dans les secteurs de l’énergie, du maritime et du militaire d’une valeur de 10 milliards d’euros.