Subscribe to SIAWI content updates by Email
Home > fundamentalism / shrinking secular space > Israel: Le leader ultraorthodoxe du parti religieux Agoudath Israel et (...)

Israel: Le leader ultraorthodoxe du parti religieux Agoudath Israel et ministre israélien de la Santé refuse de serrer la main de la ministre française

Thursday 14 April 2016, by siawi3

Source: http://www.lorientlejour.com/article/980722/quand-un-ministre-israelien-refuse-de-serrer-la-main-a-son-homologue-francaise.html

14 avril 2016

Quand un ministre israélien refuse de serrer la main à son homologue française

Le ministre israélien de la Santé, Yaakov Litzman, (REUTERS/Peter Andrews) et son homologue française, Marisol Touraine (Archives AFP).

Marisol Touraine a été "prévenue de cette attitude par les services français du protocole", écrit L’Express.

OLJ
13/04/2016

Lors de sa tournée au Proche-Orient, la ministre française de la Santé, Marisol Touraine, s’est vue refuser une poignée de main par son hôte israélien, Yaakov Litzman, rapporte l’Express. Mme Touraine a été "prévenue de cette attitude par les services français du protocole", explique l’hebdomadaire français.

Les faits remontent au 31 mars, quand le leader ultraorthodoxe du parti religieux Agoudath Israel et ministre israélien de la Santé passait en revue avec son homologue française plusieurs dossiers d’actualité, notamment celui de l’afflux de victimes en cas d’attentats.

La semaine d’après, c’est au tour du ministre israélien de se rendre à Paris pour participer à un colloque à l’Assemblée nationale. "A la fin de cet événement, il décide - sans en avoir prévenu personne - d’assister à la séance des questions au gouvernement. Panique du personnel de l’Assemblée: +Ils vont où ?, Ils restent là longtemps+", raconte l’Express.

Yaakov Litzman et ses accompagnateurs finissent par s’installer au deuxième étage de l’Assemblée. "Un huissier, embarrassé, laisse passer le ministre. Non sans lui avoir rappelé un point du règlement: l’obligation de retirer son chapeau", conclut l’hebdomadaire.

Le refus de serrer la main d’une personne de l’autre sexe peut être interprété comme un signe de pudeur dans les milieux juifs extrêmement puritains. Déjà en 2012, le même ministre israélien avait refusé de serrer la main de son homologue belge de l’époque, Laurette Onkelinx, rapportait un média israélien.