Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > France : "Pourquoi j’ai quitté les Frères musulmans"

France : "Pourquoi j’ai quitté les Frères musulmans"

Book Presentation

jeudi 19 mai 2016, par siawi3

Source : http://www.lematindz.net/news/19789-pourquoi-jai-quitte-les-freres-musulmans-de-mohamed-louizi.html

"Pourquoi j’ai quitté les Frères musulmans" de Mohamed Louizi
Mohamed Louizi

"Pourquoi j’ai quitté les Frères musulmans, retour éclairé vers un islam apolitique" est un voyage, écrit par un ancien cadre, à l’intérieur de l’organisation des Frères musulmans en France (l’UOIF).

L’UOIF est une organisation dangereuse pour la stabilité de la république, le vivre ensemble et le respect des différences. Ancien membre actif du PJD marocain, de l’UOIF en France, Mohamed Louizi le dit très bien. L’auteur revient de loin, des souterrains du mouvement islamiste. Après avoir passé 15 années à servir les Frères musulmans au Maroc et en France, il livre un récit détaillé sur les pratiques d’entrisme et les visées cachées de l’organisation islamiste initiée par Hassan Al Banna. Faut-il rappeler que l’UOIF comme le PJD marocain et le MSP algérien, etc., a pour sources d’inspiration les textes d’Hassan El Banna qui prônent noir sur blanc le jihad. Dans un de ses épîtres de 10 pages, repris par l’auteur, il est écrit : « Nous allons faire le jihad pour concrétiser notre idée. Nous allons lutter pour sa cause durant toute notre vie. Nous allons appeler tout le monde à y adhérer. Nous allons tout sacrifier pour elle. (…) Notre devise sera toujours : "Allah est notre ultime but, le Messager est notre exemple et guide ; le Coran est notre constitution ; le jihad est notre voie ; mourir dans le sentier d’Allah est notre plus grand espoir." Voilà à quoi aspirent les partisans d’El Banna.

Mais ce qui intéressant dans ce témoignage ce sont les révélations sur les méthodes d’infiltration, de noyautage et le double discours des islamistes pour arriver à leur fin : la prise du pouvoir. Avec ces organisations, la dissimulation et la fourberie sont une seconde nature. Tout est bon pour durer et s’imposer au sein de la société. En France, rappelle l’auteur, l’organisation des Etudiants musulmans de France (EMF) de Lille « avait un aspect confus, ténébreux et illisible pour le commun des mortels. Un aspect à la fois visible et invisible, officiel et officieux ». L’ancien frère musulman raconte que beaucoup de membres de l’EMF ignorent tout d’Hassan Al Banna et Sayyid Qutb et de l’idéologie des Frères musulmans.

"Cette opacité délibérée permettait d’attirer dans les filets d’EMF un grand nombre d’étudiants « musulmans" avec ou sans étiquette idéologique, et d’opérer, ensuite, une sélection pointilleuse et ciblée parmi les acteurs efficaces de l’association. Cela visait à les intégrer, petit à petit, dans des cellules d’endoctrinement à l’idéologie d’Hassan Al Banna et de Sayyid Qutb dans l’arrière-boutique – interdite d’accès au grand public – en vue de les préparer pour faire acte d’allégeance envers les Frères musulmans et accessoirement envers l’UOIF », analyse Mohamed Louizi.

L’auteur revient sur la notion de Tamkine, chère aux Frères musulmans. Autrement dit, la prise de pouvoir total par ces derniers sur la société et l’Etat. Car il ne faut pas se faire d’illusion, l’objectif des Frères musulmans, où qu’ils soient, en France ou ailleurs, est la prise de pouvoir. Reste comment y arriver. Ce qu’explique Mohamed Louizi en reprenant les idéologues de l’organisation islamiste des Frères musulmans. Ali Sallabi, linguiste et théoricien libyen, explique les étapes de Tamkine :

1/ La vulgarisation et la propagation de l’islam

2/ La "sélection" d’individus qui porteront le message islamiste là où ils sont.

3/ La détection et la correction des faiblesses constatées au sein de l’organisation. L’objectif, précise Ali Sallabi, est d’avoir une armée de religieux très respectueux de la lettre et l’esprit de la charia islamique.

4/ La domination ou Tamkine : le triomphe, la domination et la possession sans partage du pouvoir.

Ce livre est un témoignage de l’intérieur assez éclairant sur les visées des organisations islamistes.

Kassia G.-A.

"Pourquoi j’ai quitté les Frères musulmans, retour éclairé vers un islam apolitique", de Mohamed Louizi, publié chez les éditions Michalon.