Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > impact on women / resistance > “Les racines et les causes de la violence islamique ? La laïcité est la (...)

“Les racines et les causes de la violence islamique ? La laïcité est la solution”

jeudi 26 mai 2016, par siawi3

Source : http://adhocspm.org/fr/adhoc-les-racines-et-les-causes-de-la-violence-islamique-la-laicite-est-la-solution/

ADHOC : “Les racines et les causes de la violence islamique ? La laïcité est la solution”

Bruxelles, 22 Mai 2016

Depuis le début du Printemps Arabe en 2011, les divisions entre les différentes parties de la société au Moyen-Orient et en Afrique du Nord sont devenues évidentes. Le fossé le plus large apparaît entre ceux qui veulent que la société revienne à un ordre remontant aux siècles passés, sous l’emblème de la religion, et ceux qui veulent promouvoir la création de sociétés ouvertes fondées sur les principes de la laïcité, du pluralisme et de la modernité. Dans le même temps, l’extrémisme religieux s’est répandu au sein de certains pays du Moyen-Orient, d’Afrique du Nord et au-delà. Sa pire manifestation est la montée de Daesh et ses actes de terrorisme, d’intolérance et de violence brutale, notamment en Syrie et en Irak, qui représentent l’aboutissement tragique d’une vision déformée et radicale de l’Islam.

Il est temps de mettre un terme à la violence sans cesse croissante commise au nom de la religion et de promouvoir un monde dans lequel tous peuvent vivre librement, indépendamment de leurs croyances religieuses. Il est donc essentiel de coordonner et de renforcer les voix des militants de base qui, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, cherchent à relever les défis de l’extrémisme religieux et d’ancrer l’avenir de leur pays sur les principes de laïcité et de pluralisme. À cette fin, l’organisation nouvellement créée “ADHOC : Secular, modernist et pluralist” organise sa première conférence sous le titre « Les racines et les causes de la violence islamique ? La laïcité est la solution “, qui aura lieu à Bruxelles le dimanche 22 mai 2016.

La conférence réunira d’éminents écrivains, intellectuels et personnalités académiques du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord et prendra la forme de deux dialogues interactifs. Parmi les intervenants, on compte le poète syrien Adunis, l’écrivain palestinien Waleed Al-Husseine, Kacem El Ghazzali, un écrivain laïc et militant pour les droits des minorités, Rabab Kamal, animateur de radio et écrivain libéral, Ayman Ghoujal, militant des droits de l’homme, et l’écrivain égyptien Sayed Elkemani.

Contexte
ADHOC : Secular, modernist et pluralist” est une organisation internationale non gouvernementale, dont le siège est à Londres, avec des bureaux dans différents pays à travers le monde. Son but est de contribuer à la diffusion d’une culture civile et moderne de la libre pensée, de la tolérance et du pluralisme au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, et de promouvoir la constitution de sociétés civiles, modernes et progressistes qui séparent la religion de la politique et évitent les violations et les discriminations commises sous couvert de particularismes culturels. ADHOC effectue son travail en collaboration avec des activistes économiques et sociaux ainsi que les organisations nationales et internationales de lutte contre toutes les formes d’extrémisme, d’’intolérance et de violence.