Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Orlando, Magnanville, au delà des cibles particulières, c’est l’humanité qui (...)

Orlando, Magnanville, au delà des cibles particulières, c’est l’humanité qui est visée

dimanche 19 juin 2016, par siawi3

Source : http://www.ufal.org/divers/orlando-magnanville-au-dela-des-cibles-particulieres-cest-lhumanite-qui-est-visee/?utm_source=mailup&utm_medium=courriel&utm_campaign=flash

Par Christian Gaudray

le 16 juin 2016

Massacre dans une boîte de nuit gay d’Orlando en Floride samedi 11 juin. 49 morts et autant de blessés. Le procédé rappelle évidemment celui du massacre du Bataclan à Paris lors des attentats de novembre 2015. Le tueur a indiqué avoir fait allégeance à Daesh, et l’attentat a été effectivement revendiqué par l’EI quelques heures après le massacre.
Assassinat d’un couple de fonctionnaires de police à son domicile, lundi 13 juin à Magnanville dans les Yvelines. Autre procédé mais même allégeance du terroriste et même revendication de Daesh.

Au traumatisme de ces attentats vient en outre s’ajouter l’ignominie des pièges qui nous sont tendus pour segmenter le corps social en communautés en s’attaquant à des cibles particulières (homosexuels ou fonctionnaires de police dans ces cas) et provoquer soit la compassion, soit l’indifférence, soit le mépris.

L’UFAL, association républicaine laïque et progressiste, a toujours mené le combat pour une égalité des droits de tous les citoyens quelles que soient leur profession, leurs croyances, leur origine ethnique, leur pratique religieuse, leur sexe ou leur pratique sexuelle. Notre association s’est engagée sans ambiguïté et depuis toujours dans le combat pour la reconnaissance égalitaire des droits, notamment ceux de tous ceux qui sont les victimes aussi nombreuses qu’invisibles du projet sociétal et communautariste de l’Islam politique, comme de toutes les idéologies qui entendent imposer leurs dogmes par la force et a fortiori par le sang.

Nous ne sommes pas horrifiés parce que nous soutenons une communauté ou une profession.
Nous sommes en colère et résolus à défendre et promouvoir le modèle républicain parce qu’il est l’antithèse des totalitarismes politico-religieux.

70 ans après Nuremberg, lorsque des humains s’en prennent à d’autres humains, des semblables, des pareils, nous avons le devoir d’être unis pour opposer la fraternité, la liberté, l’égalité et la laïcité.