Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Belgique : Attaque à la machette à Charleroi : l’assaillant est mort à (...)

Belgique : Attaque à la machette à Charleroi : l’assaillant est mort à l’hôpital

samedi 6 août 2016, par siawi3

Source : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/charleroi-deux-policieres-belges-attaquees-a-la-machette_1819184.html

Par LEXPRESS.fr

publié le 06/08/2016 à 17:32 , mis à jour à 18:33

C’est devant l’hôtel de police de Charleroi qu’une attaque à la machette a été commise samedi après-midi, blessant deux policières belges. Photo d’illustration.

C’est devant l’hôtel de police de Charleroi qu’une attaque à la machette a été commise samedi après-midi, blessant deux policières belges. Photo d’illustration.

Capture écran Google Maps
Un individu armé d’une machette a attaqué ce samedi deux policières à Charleroi, en Belgique. Elles sont hors de danger. L’assaillant, qui a crié "Allah Akbar", a été neutralisé et est décédé des suites de ses blessures.

Scène d’horreur à Charleroi. Deux policières ont été blessées à l’arme blanche ce samedi après-midi dans le centre de cette ville francophone de Belgique, indique la police locale sur Twitter, confirmant une information de la RTBF. Selon le média belge, un individu armé d’une machette a pénétré dans la zone protégée autour de l’hôtel de police en criant "Allah Akbar" et a attaqué les deux fonctionnaires qui étaient en faction.

L’une d’entre elles souffrirait de "plaides profondes" au visage tandis que la seconde ne serait que plus légèrement touchée. La police a précisé plus tard que les deux fonctionnaires étaient "hors de danger".

Le caractère religieux de cette agression a été confirmé par les autorités. Annoncé "abattu [neutralisé par balles] mais vivant" à 17 heures, l’assaillant a finalement succombé à ses blessures, à l’hôpital, en fin d’après-midi. Il aurait reçu plusieurs balles tirées par un troisième policier présent sur les lieux, rapporte l’agence Belga.
"Un acte ignoble"

Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur belge, Jan Jambon, évoque un "acte ignoble" et indique qu’une évaluation de la menace terroriste est en cours. De son côté, le Premier ministre belge Charles Michel dit condamner "l’attaque de Charleroi avec force". "Pensées vont aux victimes, leurs proches et les policiers. Nous suivons la situation de près", écrit-il sur le réseau social.

Pour l’heure, le parquet fédéral belge, compétent en matière de terrorisme, ne s’est pas saisi de l’enquête, toujours confiée au parquet de Charleroi.