Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > impact on women / resistance > « À propos du droit/de l’obligation de port du foulard, du voile, du burkini, (...)

« À propos du droit/de l’obligation de port du foulard, du voile, du burkini, du niqab »

dimanche 11 septembre 2016, par siawi3

Source : https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/070916/propos-du-droitde-l-obligation-de-port-du-foulard-du-voile-du-burkini-du-niqab

7 sept. 2016

Par salah horchani

Blog : Qui tolère l’islamisme récolte le terrorisme ( l’islamisme = l’islam politisé )

photo https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/070916/propos-du-droitde-l-obligation-de-port-du-foulard-du-voile-du-burkini-du-niqab : No-Bikinis-Agadir_opt-592x296.jpg

Une photo de la campagne anti-bikini qui a eu lieu au Maroc (ici, à Agadir) lors du mois de ramadan 2015*, campagne qui n’a pas tardé à faire réagir Lahcen Haddad, Ministre du Tourisme marocain, qui a déclaré : « Ceux qui ne veulent pas voir de bikinis, n’ont qu’à éviter les plages marocaines. Jusqu’à nouvel ordre, nous ne sommes ni en Afghanistan, ni en Arabie Saoudite (…) Nous n’admettrons jamais ces comportements inacceptables de personnes qui s’érigent en justiciers de la morale et de la vertu »**.

Je reproduis ci-dessous une citation à l’attention de ceux qui, pratiquant une stratégie victimaire, en instrumentalisant les droits de l’homme dans le sens de leur hidden projet, soutiennent que le droit au port du voile, du burkini et du niqab a pour source les principes de liberté et de tolérance auxquels eux-mêmes ne croient pas, et combattent même, comme le montre, trivialement, la photo d’ouverture de ce billet :

« Le principe de liberté ne peut exiger qu’il soit libre de ne pas être libre.
Ce n’est pas être libre que d’avoir la permission d’aliéner sa liberté »,

dixit John Stuart Mill, philosophe britannique, cité dans l’article intitulé « Voilement islamique par "burkini" interposé : Sea, Salafism and Sun », publié sur le site « Révolution féministe » sous le lien suivant

https://revolutionfeministe.wordpress.com/2016/09/03/voilement-islamique-par-burkini-interpose-sea-salafism-and-sun/,

article pertinent sur le sujet que je vous invite à lire, en rappelant que le port du voile, coutume, au départ, citadine et païenne, est cultuellement d’origine chrétienne non évangélique**, et que nulle part dans le Coran, il n’est mentionné que le port du foulard (ni du voile, ni, à fortiori, du burkini et du niqab) est une prescription pour les croyantes** et que le port de la barbe, de la calotte, du qamis et des moustaches est une prescription pour les croyants, par ailleurs.

En conclusion, pour un-e musulman-e, le port du foulard, du voile, du burkini, du niqab, de la barbe, de la calotte, du qamis et des moustaches est, en réalité, un choix individuel, partisan, social, culturel,…, ou esthétique, libre ou fait sous la contrainte, la menace, le chantage,…ou l’effet mouton de Panurge, lorsque des individus suivent d’autres sans même réfléchir, mais, en aucun cas un choix motivé par une réelle obligation religieuse quelconque.

À propos du port du voile, ils ont dit :

1. Qasim Amin, un intellectuel égyptien, a déclaré, en 1897, que "C’est quand même étonnant ! Pourquoi ne demande-t-on pas aux hommes de porter le voile ou de dérober leurs visages aux regards des femmes, s’ils craignaient tant de les séduire ? La volonté masculine serait-elle inférieure à celle des femmes ? ".

2. Tahar Haddad, un intellectuel tunisien, a comparé, en 1930, le voile à "la muselière qu’on met aux chiens pour les empêcher de mordre".
Evidemment, le « chien », ici, c’est l’homme (le mâle), et la muselière (du mâle) est portée à distance par la femelle.

Salah HORCHANI

*http://www.jeuneafrique.com/239102/societe/maroc-a-agadir-la-mini-guerre-du-bikini/

**http://www.legrandsoir.info/le-voile-cultuel-est-d-origine-chretienne-non-evangelique.html