Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > Resources > Genre, djihad et homosexualité

Genre, djihad et homosexualité

jeudi 29 septembre 2016, par siawi3

Source : https://solidairesathees.blogspot.fr/2016/08/djihad-et-homosexualite-4.html

7 août 2016

Djihad et homosexualité : Maleeha Aslam

Pour s’extirper de ce sujet tout aussi vaste qu’épineux, nous souhaiterions signaler le travail de Maleeha Aslam, qui est une des rares, à notre connaissance, à être partie des concepts de la « théorie du genre » pour analyser la violence djihadiste.
Son livre Gender-based explosions : The nexus between Muslim masculinities, jihadist Islamism and terrorism, Tokyo, UNU Press, 2012, s’appuie sur une enquête de terrain au Pakistan, pays dont elle est originaire, et a été publié par les Nations-Unies. Il est disponible gratuitement sur le net .

Nous traduisons ici un extrait de la 4ème de couverture.

°°°
" Tout d’abord colonisés, et vivants désormais sous des régimes autoritaires, marginalisés et ressentant un fort sentiment de rejet et d’humiliation, beaucoup d’hommes musulmans dans et en dehors des pays musulmans n’ont aucune chance de se montrer « digne d’honneur » ou de pratiquer la "masculinité" telle qu’elle est prescrite culturellement. Troublés tout autant que facteurs de troubles, beaucoup se tournent vers les réseaux djihadistes pour se réaliser ou trouver une issue « héroïque ». Les réseaux terroristes agissant comme substituts aux mouvements anti-autoritaires et de libération nationale, compliquent encore plus ces dynamiques.

Maleeha Aslam défend la thèse selon laquelle le genre est un terrain fondamental sur lequel al Qaeda, les talibans et autres doivent être battus. Les problèmes de régression radicale, de fondamentalisme et de violence ne pourront être résolus que par des interventions centrés sur les populations. De ce fait, les gouvernements et les sociétés civiles devraient promouvoir une culture alternative de développement, d’expression personnelle et de réalisation de l’homme musulman.

Il est aussi important de noter la dissonance qui existe entre les conditions d’existences actuelles des hommes musulmans et les attributs masculins qu’ils sont programmés d’idéaliser. Menant dans leur grande majorité, des vies dangereuses de privation économiques et droits politiques, beaucoup d’hommes musulmans ont du mal à maintenir les idéaux socio-culturels et religieux associés à leur genre. A un certain point cela crée une crise dans leur identité de genre. Dans certains cas, l’islamisme violent devient un moyen de prouver et mettre en œuvre ses rôles de genre culturellement prescrits et idéalisés. Des hommes ont utilisé et continuent à utiliser l’islamisme, et particulièrement l’islamisme militant, comme des moyens de réalisation de soi, et cela directement dans des buts associés avec la personnalité et la masculinité. Les réseaux terroristes détournent et soumettent l’autonomie politique de ces masculinités en crise."