Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Maroc : les autorités refusent la candidature aux législatives d’un (...)

Maroc : les autorités refusent la candidature aux législatives d’un salafiste

dimanche 9 octobre 2016, par siawi3

Source : http://www.bladi.net/maroc-candidatures-legislatives-salafiste,46258.html

16 septembre 2016 - 16h25 - Maroc

Maroc : les autorités refusent la candidature aux législatives d’un salafiste

Un niet catégorique. Le ministère de l’Intérieur marocain vient de refuser la candidature d’un salafiste allié du Parti de la Justice et du développement (PJD - Pouvoir) aux prochaines élections législatives qui doivent avoir lieu le 7 octobre prochain.

Dans une lettre envoyée à Hammad Kabbaj, le Wali Abdelfatah El Bejioui écrit : « Suite à l’enquête administrative concernant le dossier de candidature, il s’est avéré que la personne concernée a exprimé lors de réunions publiques des positions contre les principes fondamentaux de la démocratie, qui sont inscrits dans la Constitution du Royaume, à travers la propagation d’idées extrémistes incitant à la discrimination, à la propagation de la haine, à la ségrégation et à la violence entre les composantes de la société marocaine ».

Interrogé par l’agence EFE, le président de la commission électorale du PJD, Abdelhaq Al Arabi, estime que la décision du ministère de l’Intérieur est dirigée contre son parti et non contre la personne de Hammad Kabbaj et a laissé la possibilité au candidat salafiste de porter l’affaire devant les tribunaux pour demander l’annulation de la décision du ministère.

L’agence de presse rappelle que le parti islamiste, actuellement au pouvoir, a eu ces derniers mois plusieurs désaccords avec les autorités, principalement le ministère de l’Intérieur.

Prévues le mois prochain, les élections législatives, les deuxièmes depuis l’adoption de la nouvelle constitution, verront sans doute une confrontation entre le PJD et le Parti Modernité et Modernité (PAM).