Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Turquie : La Toulousaine Ebru Firat condamnée à 5 ans de prison en (...)

Turquie : La Toulousaine Ebru Firat condamnée à 5 ans de prison en Turquie

mardi 8 novembre 2016, par siawi3

Source : http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/haute-garonne/toulouse/toulousaine-ebru-firat-condamnee-5-ans-prison-turquie-1125545.html

Jugée à huis-clos à Istanbul ce mardi, la jeune franco-turque d’origine kurque a été condamnée à 5 ans de prison pour appartenance à une organisation terroriste. Ses avocats vont faire appel.

Par Fabrice Valery

Publié le 08/11/2016 à 14:24, mis à jour le 08/11/2016 à 19:20

Ebru Firat, la jeune Toulousaine d’origine kurde arrêtée à Istanbul le 8 septembre dernier, a été condamnée ce mardi 8 novembre à 5 ans de prison ferme pour appartenance à une organisation terroriste, a-t-on appris auprès de ses avocats. Ils ont décidé de faire appel de cet condamnation.

Ebru Firat a été jugée à huis-clos. Elle risquait jusqu’à 20 ans de prison. "C’est un jugement que les Turcs trouvent clément, a réagi son avocate toulousaine Agnès Caséro, mais nous allons nous battre pour qu’en appel elle puisse être acquittée et rentre en France".

La jeune femme d’origine kurde qui a les deux passeports français et turc avait été interpellée début septembre à l’aéroport d’Istanbul, suite à un coup de fil anonyme, et suspectée de préparer un attentat-suicide dans la capitale économique du pays.

Finalement, la justice turque avait requalifié les poursuites en appartenance à une organisation terroriste, s’appuyant sur sa participation aux combats avec les Kurdes en Syrie. La jeune femme qui a grandit à Moissac (Tarn-et-Garonne) et a fait une partie de ses études à Toulouse avait pris le chemin du Kurdistan en 2015 pour aller y combattre Daesh. C’est là qu’elle avait notamment été filmée par une équipe de France 2 début 2016.

Elle avait été arrêtée suite à un aller-retour en France. Dans ses affaires saisies par la police turque, de nombreux documents et photos la rattachant aux combattants kurdes. Pour son comité de soutien toulousain, présidé par le conseiller régional (Parti de Gauche) Jean-Christophe Sellin, c’était un comble d’accuser de terrorisme une Française partie combattre les terroristes !

"Elle est comme un papillon pris dans une toile d’araignée" complète son avocate Maître Agnès Caséro qui insiste sur la concordance de son interpellation et de son procès avec le renforcement des mesures de justice extraordinaires suite à la tentative de coup d’Etat et à plusieurs attentats mortels en Turquie. La procédure d’appel pourrait être rapide selon les avocats de la jeune femme.

Vidéo : le reportage de Youshaa Hassenjee et Marc Raturat