Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > Uncategorised > Istanbul à nouveau ciblée par les terroristes

Istanbul à nouveau ciblée par les terroristes

lundi 12 décembre 2016, par siawi3

Source : http://www.20minutes.fr/monde/1978531-20161211-istanbul-nouveau-ciblee-terroristes

MONDE Un attentat revendiqué par un groupe radical kurde a fait au moins 38 morts ce samedi…

Les familles des victimes de l’attentat du 10 décembre 2016 à Istanbul se recueillent sur les cercueils de leurs proches. - Emrah Gurel/AP/SIPA

* Audrey Chauvet

Publié le 11.12.2016 à 18:44
Mis à jour le 11.12.2016 à 18:44

La soirée s’annonçait joyeuse à Istanbul. Après un match de football opposant les « Aigles noirs » de Besiktas au Bursaspor, les supporters étaient allés boire des bières dans le parc voisin de Maçka. A 22h29, la soirée a tourné au drame : une voiture piégée a explosé contre un véhicule de la police posté à proximité du stade, et quelques secondes plus tard un kamikaze se faisait exploser au milieu de policiers dans le parc de Maçka. Au moins 38 personnes, dont 30 policiers, ont été tuées par ces deux explosions et 155 personnes blessées.

Ce dimanche, Les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), un groupe radical proche du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), ont revendiqué la double attaque, précisant dans un communiqué que ses deux auteurs étaient « tombés en martyrs ». Face à ce nouvel attentat contre la capitale turque, le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré vouloir « lutter jusqu’au bout contre cette malédiction qu’est le terrorisme ». Les auteurs de la double attaque « paieront un lourd tribut », a-t-il ajouté. « Tôt ou tard, nous nous vengerons », a renchéri le ministre de l’Intérieur Süleyman Soylu.

>> A lire aussi : Qui sont les membres du PKK et que veulent-ils ?
Les sites touristiques visés

Ce double attentat arrive après une longue série d’attaques terroristes qui ont ensanglanté la Turquie depuis l’été 2015, alors que reprenait le conflit kurde. Le sud-est du pays à majorité kurde est désormais le théâtre de combats quotidiens entre les forces de sécurité et le PKK, qui a déjà mené, avec les Faucons de la liberté du Kurdistan, plusieurs attentats contre des cibles policières dans le sud-est de la Turquie mais aussi à Ankara et, comme samedi, à Istanbul. Les Faucons de la liberté réunissent les membres les plus radicaux du PKK : sur leur site, les Faucons de la liberté annoncent que « partout en Turquie, des bombes vont exploser, des assassinats et des sabotages vont avoir lieu ». Ils ajoutent que les sites touristiques seront « une des premières cibles » qu’ils attaqueront.

>> A lire aussi : Turquie : Ce que l’on sait du double attentat qui a fait 38 morts et 166 blessés à Istanbul

La Turquie, qui combat Daesh en Syrie, est également régulièrement menacée par les djihadistes. Depuis le début de l’année 2016, plus de 100 personnes ont été tuées à Istanbul dans des attentats liés à la rébellion kurde ou attribués à Daesh.