Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Une Saoudienne arrêtée après avoir posté une photo d’elle sans voile sur (...)

Une Saoudienne arrêtée après avoir posté une photo d’elle sans voile sur Twitter

jeudi 15 décembre 2016, par siawi3

Source : http://www.francetvinfo.fr/monde/une-saoudienne-arretee-apres-avoir-poste-une-photo-d-elle-sans-voile-sur-twitter_1966061.html?google_editors_picks=true

L’Arabie saoudite applique une version rigoriste de l’islam et impose entres autres aux femmes de se couvrir de la tête aux pieds en public.

Capture d’écran d’une photo postée sur Twitter en novembre 2016 d’une Saoudienne sans le voile à Riyad. (TWITTER)

franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le 12/12/2016 | 20:41
publié le 12/12/2016 | 19:44

Elle a bravé un interdit. Une femme a été arrêtée, en Arabie saoudite, pour avoir enlevé son voile en public et posté des photos d’elle tête nue sur Twitter, a annoncé la police lundi 12 décembre. Une action audacieuse dans un pays ultraconservateur où les femmes sont soumises à des restrictions rigoureuses. Ce royaume du Golfe applique en effet une version rigoriste de l’islam et impose entres autres aux femmes de se couvrir de la tête aux pieds en public.

Arrêtée pour "violations des mœurs"

La police n’a pas dévoilé le nom de cette femme. Mais plusieurs sites internet l’ont identifiée comme Malak Al-Shehri, qui a provoqué une réaction violente dans le pays après avoir posé sans son voile dans une rue principale de Ryad le mois dernier.

La police dit avoir agi par devoir vis-à-vis des "violations des mœurs". "L’action de cette femme viole les lois en vigueur dans le pays", a-t-elle ajouté dans un communiqué en appelant à "adhérer aux enseignements de l’islam".

Emmenée dans une prison pour femmes

La femme arrêtée, âgée d’une vingtaine d’années, a été "emmenée dans une prison pour femmes" et son cas devrait faire l’objet d’investigations supplémentaires, toujours selon la police.

L’Arabie saoudite est le seul pays au monde qui interdit aux femmes de conduire. Celles-ci doivent en outre obtenir l’accord d’un homme - un tuteur - pour travailler, voyager ou se marier. Elles ne peuvent même pas manger seules dans un restaurant.