Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > France : 13 300 euros pour des attentats

France : 13 300 euros pour des attentats

jeudi 26 janvier 2017, par siawi3

Source : http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/01/24/attentat-dejoue-13-3000-euros-caches-au-cimetiere-montparnasse

Publié le 24/01/2017 à 16:53

Attentat déjoué : 13 300 euros cachés au cimetière Montparnasse

Lors de l’enquête qui a permis de déjouer un attentat terroriste prévu le 1er décembre à Paris, la DGSI a mis la main sur 13 300 euros en liquide cachés près d’une tombe du cimetière du Montparnasse,. L’argent devait servir à l’achat de fusils d’assaut pour les terroristes.

Une filière djihadiste qui voulait frapper la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et le 36 Quai des Orfèvres a été démantelée en décembre dernier à Paris. Au cours de leur enquête, les policiers ont mis la main sur... 13 300 euros en liquide, dissimulés dans le cimetière du Montparnasse à Paris, rapporte Le Parisien.

L’argent, en billets de 50 et 100 euros, devait servir à acheter des fusils d’assaut.

Un enquêteur infiltre la cellule djihadiste

Tout a commencé en mars 2016. Des informations sont alors remontées à la DGSI concernant la préparation d’un attentat en France par Nil Shewil, alias Abou Taha Mohamed, pour le 1er décembre. Originaire des Hauts-de-Seine, le djihadiste a été vu dans des vidéos de Daech avec un autre terroriste, le Français Rachid Kassim.

L’un des enquêteurs infiltre alors la cellule djihadiste en se faisant passer pour un sympathisant de Daech.

Pour identifier les membres du commando, il demande au commanditaire de l’attentat, un émir de Daech, de lui fournir 12 000 euros, afin de se procurer des armes de guerre, dit-il.

"Le paquet est entre la pierre tombale et la dalle de la tombe"

Au mois de juin, l’enquêteur reçoit le texte suivant sur la messagerie cryptée Telegram : "Salam Aleykum frero, le paquet est dans le cimetière Montparnasse. Prends un petit chemin de terre qui part à gauche du panneau vert 28e division 3e section continue tout droit, tu trouveras la tombe au nom de (...), le paquet est entre la pierre tombale et la dalle de la tombe dans une fente".

Le lendemain, les policiers de la DGSI se sont rendus au cimetière et ont mis la main sur le fameux paquet. Le dépositaire de l’enveloppe n’est alors pas encore identifié.

En novembre 2016, sept hommes ont finalement été interpellés lors de perquisitions à Strasbourg.

En fouillant les ordinateurs, les policiers ont également découvert d’autres plans terroristes : la filière avait fait des recherches sur le parc Disneyland, une médiathèque du XXe arrondissement de Paris, un centre commercial à Montreuil, un café-théâtre, plusieurs églises parisiennes, le jardin du Luxembourg, et la station de métro Charonne.