Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Algérie : Les salafistes imposent une tenue islamique aux estivantes en (...)

Algérie : Les salafistes imposent une tenue islamique aux estivantes en Kabylie

dimanche 5 février 2017, par siawi3

Source : https://www.kabyle.com/articles/salafistes-imposent-tenue-islamique-aux-estivantes-kabylie-23482-05082014

Les salafistes imposent une tenue islamique aux estivantes en Kabylie

Posté par Balak.A

le mar, 2014-08-05 14:37

En effet, une fitwa est lancée à toutes les jeunes filles, femmes et adolescentes. Elles sont sommées de porter le voile dans les plages, faute de quoi des châtiments et autres sanctions sévères seront appliqués contre celles qui refuseraient d’abdiquer : ce qu’ils appellent les valeurs de l’islam. Cette campagne d’islamisation est la première du genre en Kabylie.

Selon des témoins, la propagande a d’ores et déjà commencé à la grande plage de Tigzirt et le petit paradis d’Azeffoun où des groupes de barbus invitent les femmes à s’habiller en tenues décentes (voilées). Conscients de la dangerosité de ces fondamentalistes qui ne reculent devant rien, les estivants, commerçants et autres citoyens se sont constitués en comité de vigilance.

Tous les campings, résidences, camps de toiles, plages et lieux d’animations sont en alerte générale. Des consignes de prudence, sérénité et calme ont été donné à tous les campeurs et autres vacanciers. Déterminés à chasser la peur, les citoyens ont décidé d’agir violement contre les prédateurs, agitateurs, excitateurs et destructeurs qui sèment la terreur depuis le début de la saison estivale.

Cependant, les barbus ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Ils continuent de menacer tous ceux qui refusent de s’aligner avec leur doctrine, multiplient des fitwas, prêches et discours via les mosquées et autres lieux publics, une stratégie qui gagne de plus en plus du terrain, les citoyens sont atomisés, effrayés et inquiets de la terreur installée. Ces deniers jours à travers toute la Kabylie maritime, un vrai cauchemar hante les esprits des estivants. Certains vacanciers ont même écourté leur séjour sous la menace « des fous de Dieu » .

Selon des témoins occulaires, des salafistes radicaux, n’ont pas hésité à demander aux pères de familles de voiler leurs fillettes de hidjab et le voile intégrale pour leur épouse. Notre source ajoute que des bars et magasins de vente de tenues plage pour femmes ont été également visités par les obscurantistes : le seul mot d’ordre fermeture et interdiction de vendre de l’alcool et des maillots de bain, faute de quoi, des répressions rigoureuses et autres punitions seront appliquées contres celles qui ne respecteront pas ce qu’ils appellent « la fitwa » .

Toutefois, certains citoyens courageux refusent de se soumettre aux ordres diaboliques, méphistophéliques et sataniques « des fachos mollah » hors la loi, sans scrupule, ni foi qui veulent détruire l’humanité au nom D’allah. Par conséquent, pour assurer la protection, la sécurité et le bien être des vacanciers, les belligérants se sont constitués en groupe d’autodéfense. Ils appellent tous campeurs et autres vacanciers à ne pas céder aux intimidations et chantage de ces démons, invitent tous les résidents de la Kabylie maritime à mettre en état de nuire la tactique et la manœuvre satanique, démoniaque de ces derniers. Devant le laxisme, l’opacité des services de sécurité qui brillent par leur absences, les islamistes radicaux agissent avec impunité au yeux et au su de tout le monde, sans aucune inquiétude ni appréhension. Pour rappel, des cas similaires ont eu lieu durant le mois de Ramadan à Tamda Ouguemoune dans la commune de Tigzirt, où des restaurateurs et autres non jeûneurs ont subi des menaces.

Même topo à Bejaia, plusieurs jeunes filles et femmes ont été menacées par les détracteurs de l’islam des lumières et de tolérance à capris tours, (une résidence touristique) et tichy une ville côtière très courtisée par les vacanciers. On se demande pourquoi la kabylie est la cible des fondamentalistes ? Le pouvoir est-il complice ? A Qui profite le crime ? Qui sont les commanditaires ? La Kabylie dérange ? Toutes ces questions restent sans réponse ?

Il est à signaler par ailleurs, que les localités balnéaires limitrophes de la Kabylie maritime, comme Dellys, Cap Djenet, Zemmouri, Boumerdes, Ain-Taya entre autre, les femmes non voilées sont indésirables voire exclues des plages. Aussi, des commerces informels, plages publiques squattées, parkings illégaux payants, des parasols, tables, chaises appartenant aux campeurs sont formellement interdits. Ces derniers doivent louer tout le matériel, idem pour la nourriture et les sanitaires, tout ce bazars est géré par les barbus. Des centaines de milliers, voir des millions de centimes sont ramassés chaque jour, nul n’a le droit de contester le racket passé sous silence. Chez nos barbus, le bisness est hallal !