Subscribe to SIAWI content updates by Email
Home > fundamentalism / shrinking secular space > Suède: Le voile et l’argent

Suède: Le voile et l’argent

Monday 13 February 2017, by siawi3

Source: https://www.facebook.com/AlHusseini.Waleed/posts/1556913147669919

Photo ici
Signature de contrats entre la Suède et l’Iran: les représentantes du gouvernement suédois sont voilées pour l’occasion.

Waleed Al Husseini

13.02.2017

Cette image résume la tragédie des mouvements libéraux en occident et explique pourquoi ils sont en train de perdre leur crédibilité devant leurs propres peuples et devant le monde entier.
La Suède est fière de son gouvernement féministe, qui contestait, et il a raison, la décision du président américain Donald Trump d’arrêter l’aide fédérale destinée aux ONGs et aux organisations internationales qui soutiennent le droit d’avortement (une mesure appliquée régulièrement par les républicains Américains depuis le président Reagan)

Mais le courage de ces femmes devant le gouvernement Trump, a simplement disparu face au régime iranien, qui impose le voile aux femmes iraniennes sous peine de prison, qui tue les homosexuels et les athées et interdit la vente de l’alcool dans un pays qui a une longue histoire et un grand savoir-faire en matière d’ oenologie.

Ce gouvernement féministe vient de bafouer la lutte des féministes iraniennes depuis 35 ans. Les femmes iraniennes résistent avec un courage et une bravoure inégalés à la confiscation des libertés et au fascisme religieux iranien.
Le courage du gouvernement suédois féministe ne se manifeste que lorsque il ne risque pas de conséquences.
Ces ministres sont de vrais mercenaires des droits des femmes et méprisent les féministes du Moyen-Orient et leur lutte - cela pour gagner les contrats pétrodollars et faire plaisir aux Mollahs.

Nous souhaitons à la Suède une grande prospérité et beaucoup de contrats iraniens. Mais j’espère qu’il se rappelleront un jours que ces contrats sont signés avec le sang de milliers de combattants morts sous la torture et exécutés en place publique