Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > France : Quand une féministe de gauche soutient les intégristes (...)

France : Quand une féministe de gauche soutient les intégristes musulmans

mercredi 22 février 2017, par siawi3

Source : http://www.ikhwan.whoswho/blog/archives/10877


Et si Valls avait raison ? Autain et les Frères musulmans...

15.12.2016

La rédaction

voir la documentation iconographique ici

Accusé d’avoir parlé de "gauches irréconciliables" , Manuel Valls a dà» rééexpliquer ce que visait son propos de février 2016. Non pas les frondeurs ou la gauche opposée àla loi Travail mais "ceux qui font des meetings avec Tariq Ramadan", c’est àdire ce camp du "ni Charlie ni Paris", ceux qui associent le droit au blasphème ou toute mesure antiterroriste àde "l’islamophobie", très souvent lors de raouts àSaint-Denis.

De nouveau sommé de s’expliquer, Manuel Valls a assumé son désaccord, profond, avec « Clémentine Autain qui s’affiche et passe des accords avec Tariq Ramadan et les Frères musulmans. » C’est assez courageux car sitôt ce clivage assumé, toute la sphère pro-islamiste était bien sà»r déchaînée. Sans parler de la presse aveugle qui s’est contenté de prendre fait et cause pour la version Clémentine Autain, jurant ses grands dieux que tout était faux, sans vérifier...

Hélas, les faits sont têtus. Clémentine Autain s’affiche en effet, au niveau local et national, avec les Frères musulmans.

Son courant Ensemble soutient régulièrement leurs meetings. Il est même signataire du meeting honteux qui est annoncé pour ce dimanche 18 décembre àSaint -Denis, en compagnie de Tariq Ramadan, des Indigènes de la République et de Marwan Muhammad du CCIF !

Pour allez voir le site qui annonce ce nouveau meeting réunissant la gauche pro-islamiste.

Les orateurs au programme sont accablants...

Un si lourd Passif

• Clémentine Autain et Ensemble ont participé àla Marche de la dignité, organisée par les réseaux proches d’Indigènes de la République

• Ensemble a également relayé l’appel du meeting du 6 mars 2015 dénonçant « l’islamophobie et le climat de guerre sécuritaire  » après les attentats de Charlie et de l’Hyper Casher. En compagnie de l’UOIF (àqui Ensemble reproche simplement d’être contre le mariage pour tous !), mais aussi de Participation et Spiritualité musulmane, du CCIF, du Parti des Indigènes de la République, les Indivisibles, Oumma.com, et la Junta islámica….

Le communiqué d’Ensemble est alors co-signé par Laurent Lévy… L’un des animateurs du courant Ensemble et surtout l’un des plus farouches opposants àla loi de mars 2004 sur les signes religieux àl’école publique. Ses deux filles, militantes voilées, Lila et Alma Lévy, ont mené campagne contre cette loi. Elles ont écrit un livre où elles expliquent leur dégoà»t des homosexuels ou encore défendu que la lapidation était un « choix  » pour se purifier.

• Le 11 décembre 2015 déjà, moins d’un mois après les attaques terroristes àParis et àSt Denis, le courant Ensemble de Clémentine Autain appelait àun meeting contre l’"islamophobie" en compagnie de Salma Yaqoob, qui explique que les attentats de Londres sont une réaction aux attaques américaines. Ou encore de Tariq Ramadan qui y a défendu un imam frère musulman assigné àrésidence parce que soutenant les moudjahidines, où qu’ils se trouvent. Sans oublier Marwan Muhammad qui a eu cette phrase étonnante : "Valls a une fracture du cerveau" car il dit qu’il "ne veut pas comprendre les excuses sociologiques des terroristes".

• Le 23 juin 2016, pas du tout échaudée, Clémentine Autain n’hésite pas às’afficher en compagnie de Marwan Muhammad du CCIF.

• Cette collaboration se ressent sur le terrain, àSevran, où Clémentin Autain est conseillère municipale. Des militants se plaignent régulièrement d’un climat politique hostile s’ils osent dénoncer l’enrôlement jihadiste qui y sévit ou le recul de la mixité.

D’ailleurs, lorsqu’un journaliste de M6 se fait lyncher pour avoir dénoncé, faits àl’appui, l’avancée du machisme et de l’islamisme, Clémentine Autain crie avec les loups et parle de "télé poubelle".

Que Clémentine Autain nie les problèmes de sa commune , préfère les cacher et militer avec ceux qui accusent les laïques et les féministes d’être "islamophobe ", c’est son droit et son déshonneur... Une autre gauche a bien raison de refuser cet aveuglement.