Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Mali : le camp de la Minusma à Tombouctou visé par une attaque

Mali : le camp de la Minusma à Tombouctou visé par une attaque

jeudi 4 mai 2017, par siawi3

Source : http://www.rfi.fr/afrique/20170504-mali-camp-minusma-tombouctou-vise-attaque-casques-bleus

Par RFI

Publié le 04-05-2017 Modifié le 04-05-2017 à 03:59

A Tombouctou, le camp de la mission de l’ONU au Mali a été attaqué à l’armée lourde mercredi 3 mai. Une personne, qui reste à identifier, a été tuée, et neuf casques bleus ont été blessés.

C’est essentiellement le bataillon libérien de la mission de l’ONU à Tombouctou qui a été visé. Un expert relève que, de plus en plus, les auteurs des attaques contre les camps de la mission de l’ONU au Mali (Minusma) ajustent leurs tirs de manière plus professionnelle. Au moins sept obus ont atterri dans le camp ou non loin de là.

Neuf casques bleus ont été blessés, parmi lesquels quatre sont dans un état critique. Ils ont été évacués d’urgence vers une clinique privée de la capitale malienne. L’attaque a également causé la mort d’une personne qui reste à identifier.

Des opérations coordonnées ?

Tout juste après les faits, la Minusma a renforcé la protection de son camp et des habitants de Tombouctou ont vu dans le ciel des avions de l’ONU, notamment des appareils de reconnaissance pour identifier la provenance de ces tirs. Des tirs qui viendraient du nord-est du camp attaqué, et qui seraient l’œuvre de jihadistes.

Les observateurs s’interrogent d’ailleurs. Au centre du Mali, une attaque contre l’armée régulière a fait au moins neuf morts mardi. Les deux opérations n’ont-elles pas été coordonnées et exécutées par les mêmes groupes armés ou par des groupes alliés ?

En tout cas, plusieurs médias spécialisés cités par l’AFP ont diffusé, dès mercredi soir, une revendication de l’attaque de Tombouctou. C’est le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, une alliance jihadiste récemment créée, qui aurait signé cette attaque.

°°°

Autre attaque similaire récente :

Source : http://www.rfi.fr/afrique/20170418-mali-attaque-terroristes-camp-militaire-gourma-rarhous

Mali : le camp militaire de Gourma Rharous attaqué par des terroristes

Par RFI Publié le 18-04-2017 Modifié le 19-04-2017 à 00:41

Une attaque meurtrière a ciblé ce mardi 18 avril un camp militaire dans la région de Tombouctou. Le bilan provisoire fait état de 4 soldats maliens tués, 16 autres sont blessés. La force française Barkhane a mené une opération antiterroriste dans la foulée, et a tué plusieurs personnes.

Les terroristes n’auront parcouru qu’une trentaine de kilomètres avant d’être rattrapés par les soldats de Barkhane. Les forces françaises ont rapidement mobilisé leurs hélicoptères et ont annoncé avoir tué une dizaine de terroristes à bord de deux pick-up lourdement armés. Des véhicules dérobés mardi matin 18 avril dans l’attaque du camp de Gourma Rharous.

Un assaut meurtrier, plusieurs militaires maliens sont morts, plus d’une dizaine d’autres sont blessés. Les assaillants ont emporté tout ce qu’ils pouvaient avant de mettre le feu au reste après d’intenses combats.

L’ONU a rapidement dépêché ses hélicoptères d’attaque sur la zone, mais à leur arrivée, les assaillants étaient déjà repartis. C’est donc Barkhane qui a pris le relais pour traquer les terroristes, tandis que l’ONU s’est chargé des évacuations médicales. Les blessés ont été progressivement acheminés vers la ville de Gao plus au nord, pour être soignés.

L’attaque a été revendiquée dans la soirée par une nouvelle alliance jihadiste au Sahel, le « Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans ».