Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > impact on women / resistance > France : Greenpeace déploie une banderole anti-FN sur la tour (...)

France : Greenpeace déploie une banderole anti-FN sur la tour Eiffel

vendredi 5 mai 2017, par siawi3

Source : http://www.france24.com/fr/20170505-presidentielle-france-greenpeace-banderole-fn-le-pen-tour-eiffel?google_editors_picks=true

#Resist : Greenpeace déploie une banderole anti-FN sur la tour Eiffel

Photo : © Geenpeace/ Pierre Baelen | La banderole de Greenpeace a été déployée vendredi 5 mai à l’aube.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/05/2017

À deux jours du second tour de la présidentielle, Greenpeace a déployé, vendredi matin, une banderole affichant la devise de la République "Liberté Égalité Fraternité" sur la tour Eiffel, pour "mettre en garde contre le projet de Marine Le Pen".

Sur une banderole jaune, déployée vendredi 5 mai sur la tour Eiffel, était affichée la devise de la République : "Liberté, Égalité, Fraternité, #Resist Greenpeace". À deux jours du second tour de l’élection présidentielle française, douze membres de l’organisation écologiste sont parvenus à fixer une banderole de 300 mètres carrés sous le premier étage du site parisien, pour appeler à la résistance contre l’extrême droite.

"Nous ne pouvons pas rester les bras croisés face au risque de voir le Front national accéder au pouvoir", justifie dans un communiqué le directeur général de Greenpeace France, Jean-François Julliard. "Nous lançons un cri d’alarme : nous refusons que le FN s’accapare et dévoie les valeurs universelles de la devise française en les enfermant derrière des frontières et en refusant qu’elles s’appliquent à toutes et tous", ajoute-t-il. "Les défendre est indispensable pour mener à bien notre combat environnemental", a-t-il encore déclaré.

Greenpeace est au nombre des 61 ONG et associations qui appelaient à faire barrage au Front national dans une tribune publiée le 30 avril dans le Journal du dimanche, pour "défendre les valeurs qui nous animent".

Avec AFP et Reuters