Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > impact on women / resistance > Elections en France : Montpellier : Le maire installe une banderole anti-FN (...)

Elections en France : Montpellier : Le maire installe une banderole anti-FN sur la place de la Comédie

vendredi 5 mai 2017, par siawi3

Source : http://www.20minutes.fr/montpellier/2061459-20170504-video-montpellier-maire-installe-banderole-anti-fn-place-comedie

VIDÉO. Montpellier : Le maire installe une banderole anti-FN sur la place de la Comédie

PRESIDENTIELLE « 20 Minutes » est allé à la rencontre des habitants, pour recueillir leurs avis…

La banderole anti-FN a été dévoilée mercredi.

Nicolas Bonzom

Publié le 04.05.2017 à 07:15
Mis à jour le 04.05.2017 à 07:15

L’initiative de Philippe Saurel était tenue au secret jusqu’au dernier moment : le maire divers gauche de Montpellier (Hérault) a fait dérouler mercredi, en fin d’après-midi, une banderole anti-FN, sur le fronton de l’Opéra, sur la place de la Comédie.

L’inscription « Non au Front national », affublée de la signature de l’élu, trône désormais sur ce bâtiment du XIXe siècle. Jusqu’à quand ? « Je n’ai pas encore décidé ! », confie le maire. 20 Minutes est allé à la rencontre des passants, histoire de connaître leurs avis.

« Fière »

« Je trouve ça très bien », s’exclame un cycliste. « Au regard du passé du FN, il faut tout mettre en œuvre pour lui faire barrage. » Maryam, de son côté, se dit « fière d’être Montpelliéraine », tandis que les badauds affluent, sur la place, pour photographier la banderole. « Le FN, ce n’est pas possible, confie cette serveuse de 25 ans. Je suis de religion musulmane, et je n’ai pas envie d’être mise à l’écart, pointée du doigt. »

« Oui, c’est une bonne idée, reprend un habitant. Il faut s’engager ! Il faut montrer que le FN n’est pas un parti comme un autre. » « En 2002, j’ai manifesté dans la rue à Montpellier contre le FN, se souvient un trentenaire. Quinze ans après, rien. Il faut se bouger. Il faut en mettre partout des banderoles comme celle-ci. »

Une « insulte à la démocratie »

Des opposants farouches à l’initiative, ils étaient difficiles à trouver mercredi, dans une ville où le FN était à 13 % au 1er tour et Mélenchon à 31 %. Un monsieur s’indigne tout de même de cette « insulte à la démocratie et à tous ceux qui votent FN ».

Quant aux autres, c’est la méthode qui les laisse plutôt dubitatifs. « Un élu n’a pas à afficher son opinion de cette façon », explique un homme. « Il faut laisser chacun faire son choix. On n’a pas à nous imposer une opinion comme ça, sur la Comédie », souligne une retraitée. Elle risque de faire beaucoup parler, cette banderole.