Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Afghanistan : L’EI revendique une attaque à Kaboul

Afghanistan : L’EI revendique une attaque à Kaboul

lundi 31 juillet 2017, par siawi3

Source : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/07/31/97001-20170731FILWWW00081-l-ei-revendique-une-attaque-a-kaboul.php

L’EI revendique une attaque à Kaboul

Par Le Figaro.fr avec AFP

Mis à jour le 31/07/2017 à 11:20 Publié le 31/07/2017 à 11:17

Le groupe Etat islamique a revendiqué une attaque contre l’ambassade d’Irak à Kaboul, située au centre de la capitale afghane, où de fortes explosions et des tirs retentissaient toujours en milieu de journée.

L’organe de propagande de l’EI, Amaq, évoque dans un très court communiqué en arabe "deux" combattants menant une attaque contre "le bâtiment de l’ambassade irakienne dans la ville afghane de Kaboul", sans donner plus de précisions. C’est la première fois que l’ambassade d’Irak à Kaboul est attaquée, après plusieurs attentats contre des missions occidentales.

 » Lire aussi - Daech s’empare de la forteresse afghane de Ben Laden

Après deux heures de mutisme, le ministère de l’Intérieur afghan a confirmé dans un communiqué l’attaque contre la légation irakienne. "Vers 11H20 ce matin (8H50 en France), un groupe de quatre terroristes a attaqué l’ambassade irakienne dans le district 4 de Kaboul. Un premier kamikaze s’est fait exploser à l’entrée de l’enceinte et trois autres se sont frayés un chemin à l’intérieur. La police a réagi promptement et le personnel de l’ambassade a été emmené en lieu sûr. Une opération pour tuer les terroristes est en cours."

La cible avait été précisée auparavant par un responsable de la sécurité, sous couvert d’anonymat. Selon cette source, "Un kamikaze s’est fait exploser devant l’entrée de l’ambassade irakienne et deux ou trois assaillants se trouvent à l’intérieur. Les forces spéciales sont sur place et les civils riverains ont été évacués."

Plusieurs explosions de forte puissance et des tirs résonnaient toujours près de deux heures après la première déflagration, selon les riverains. Une épaisse fumée noire s’élevait au-dessus du quartier visé et des sirènes de police et d’ambulance retentissaient plus d’une heure après le début de l’attaque. Ambulances et forces de sécurité sont sur place.

L’ambassade irakienne est située à proximité de plusieurs bâtiments abritant des services de police, dont le siège des "Afghan Public Protection Police forces" (APPF), un service du Ministère de l’Intérieur créé pour protéger les bâtiments non officiels.