Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Egypte : un char écrase une voiture remplie d’explosifs pour tenter d’éviter (...)

Egypte : un char écrase une voiture remplie d’explosifs pour tenter d’éviter un attentat

mercredi 2 août 2017, par siawi3

Source : https://francais.rt.com/international/41389-egypte-tank-ecrase-voiture-remplie-explosifs-tenter-stopper-attentat-video

Egypte : un char écrase une voiture remplie d’explosifs pour tenter d’éviter un attentat (VIDEO)

26 juil. 2017, 17:41

Aux abords du Sinaï, le conducteur d’un char a roulé sur une voiture pleine d’explosifs dont les passagers, selon les autorités, s’apprêtaient à mener une attaque. Le véhicule a explosé, tuant sept personnes en plus des quatre terroristes supposés.

Le ministère de la Défense égyptien a diffusé le 25 juillet la vidéo d’un attentat ayant eu lieu la veille près d’un poste de contrôle dans la ville d’El Arish, dans le nord du Sinaï.

Sur les images de vidéosurveillance, une voiture s’approche rapidement d’une file de véhicules à l’arrêt avant d’être bloquée par un char. Un incident semble alors survenir : les voitures aux alentours effectuent des manœuvres pour s’éloigner de la zone, et de nombreux conducteurs fuient précipitamment hors de leur véhicule.

Le conducteur du char prend alors la décision d’accélérer et roule sur la voiture qui lui fait face. Ce n’est que quelques secondes après qu’il s’en est éloigné que celle-ci explose, produisant une énorme boule de feu.

Video here

Selon un rapport de l’armée égyptienne, quatre hommes armés de fusils mitrailleurs étaient dans le véhicule. Le sang-froid du conducteur du char a été salué par le ministère qui estime qu’il a permis d’éviter de nombreuses pertes humaines. En dépit de son action, sept civils (en plus des terroristes supposés) ont perdu la vie dans cette attentat.

Depuis 2013, année où l’armée égyptienne a destitué le président Mohamed Morsi issu des Frères musulmans, les groupes extrémistes ont multiplié les attentats visant des militaires et des policiers. Une centaine d’entre eux ont à ce jour perdu la vie, dans la péninsule du Sinaï pour la plupart. Des touristes et la communauté chrétienne copte ont également été la cible d’attaques meurtrières revendiquées par Daesh dans le Sinaï mais également dans le reste du pays.