Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > impact on women / resistance > Canada : Soutien à l’interdiction du port du niqab dans l’espace (...)

Canada : Soutien à l’interdiction du port du niqab dans l’espace public

mercredi 1er novembre 2017, par siawi3

Source : http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1062879/loi-neutralite-religieuse-niqab-femme-absente-ensaf-haidar

Loi sur la neutralité religieuse : « Si le niqab est là, la femme est absente » - Ensaf Haidar

Publié le lundi 23 octobre 2017

Ensaf Haidar, la femme de Raif Badawi, a participé au rassemblement pour soutenir le blogueur saoudien.
Ensaf Haidar, l’épouse de Raif Badawi Photo : Radio-Canada

Ensaf Haidar, la femme du blogueur emprisonné Raïf Badawi, figure parmi les femmes musulmanes d’accord avec l’interdiction du port du niqab dans l’espace public dans la foulée du projet de loi sur la neutralité religieuse du gouvernement du Québec. Des gens se sont couvert le visage et ont tenu une autre action symbolique contre la loi, dimanche, à Montréal.

Radio-Canada avec La Presse canadienne

Ecouter Ensaf Haidar ici

Le projet de loi, qui a été adopté mercredi, prévoit notamment que tous les services publics au Québec devront être donnés et reçus à visage découvert, notamment dans les transports publics et dans les hôpitaux. La loi permet toutefois des accommodements raisonnables, accordés au cas par cas.

Bien que la loi ne fasse pas mention d’une religion en particulier, plusieurs estiment qu’elle cible injustement les femmes musulmanes qui portent un voile couvrant le visage.

Depuis son adoption mercredi, le projet de loi a fait l’objet de débats enflammés.

Et ce ne sont pas toutes les femmes ayant porté le niqab qui ont une vision positive du foulard couvrant le visage. Ensaf Haidar a souligné avoir dû porter le niqab en Arabie saoudite à certains moments parce que cela était obligatoire. Elle estime que le niqab est une manière d’effacer les femmes dans l’espace public et a dit croire qu’il n’avait pas sa place au Québec ni au Canada.

« Si le niqab est là, la femme est absente. Elle est comme un fantôme », a-t-elle affirmé.

Elle a dit ne pas croire que le port du niqab puisse être un choix et a dit espérer qu’il ne soit plus présent au Canada un jour. « Nous sommes venus ici pour être libres. Nous sommes ici car il y a beaucoup de choses que nous ne pouvons pas faire dans notre pays. Je suis ici, je suis une femme autonome, une femme indépendante », a lancé Ensaf Haidar.

À lire aussi  : Badawi : rêver de liberté : http://ici.radio-canada.ca/regions/estrie/2017/bande-dessinee-raif-badawi/