Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > France : Tract anti-juif distribué par un militant anti-islam pour semer (...)

France : Tract anti-juif distribué par un militant anti-islam pour semer plus de confusion au cours des prières de rue

vendredi 17 novembre 2017, par siawi3

Source : http://www.francetvinfo.fr/societe/religion/laicite/a-clichy-l-etrange-tract-avec-un-appel-a-tuer-des-juifs-etait-distribue-par-un-militant-anti-islam_2469344.html

A Clichy, l’étrange tract avec un appel à tuer des juifs était distribué par un militant anti-islam

En pleine polémique sur les prières de rue, le maire de Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) a dénoncé sur LCI la distribution de documents avec des appels au meurtre contre les juifs. Mais selon "Libération", ces tracts ont été distribués par un militant anti-islam.

par franceinfo/France Télévisions

Mis à jour le 15/11/2017 | 15:36
publié le 15/11/2017 | 15:27

Le maire de Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) a peut-être manqué de prudence. Rémi Muzeau (LR) a dénoncé des "documents" distribués dans sa ville contenant des appels au meurtre envers la communauté juive. Le maire a écumé ces derniers jours les médias pour parler des prières de rue organisées dans sa ville par des croyants musulmans, qui réclament un lieu de culte.

Le vendredi 10 novembre, une centaine d’élus décident de manifester contre ces prières de rue. Invité sur LCI pour en parler, Rémi Muzeau fait alors une révélation choc : "Il y a eu des prêches en arabe, des prêches avec des appels au meurtre. Cela a été mis sur les réseaux. Il y a eu aussi des documents qui ont été mis dans la rue, qu’on a récupérés, avec des phrases terribles qui disaient : ’Si vous rencontrez un juif, tuez-le !’"

Une compilation des versets du Coran

Le lendemain, Le Figaro donne des précisions en s’appuyant toujours sur le maire : "Le 13 octobre dernier, des tracts d’un certain ’Mrap’ (Mouvement pour le respect et l’adoration du Prophète) ont été récupérés après la prière sur les trottoirs. (...) On peut y lire notamment, sous le sous-titre ’Mécréants’ : ’Vous les mettrez à mort ou vous leur ferez subir le supplice de la croix’."

Des révélations inquiétantes et qui suscitent naturellement des reprises dans les médias, mais qui suscitent aussi la curiosité de certains journalistes. Libération parvient à se procurer le tract en question auprès du maire pour en percer les mystères. Il s’agit de deux pages recto verso avec une compilation de traductions des versets du Coran qui ont pour point commun la violence. Le document comporte le passage cité par le maire : "Le Prophète recommanda à ses compagnons : ’Tout juif qui vous tombe sous la main, tuez-le.’"

Des tracts pour dénoncer "les dangers" de l’islam

L’auteur du document serait en réalité un homme se présentant comme un militant anti-islam. Le tract comporte ainsi une adresse e-mail que Le Figaro a tenté de contacter. Une personne a répondu en se présentant comme ayant "une activité militante antifasciste" et voulant "dénoncer le caractère multicriminel du Coran". Dans le même temps, Libération a obtenu le témoignage de plusieurs personnes se souvenant d’un homme de 60 ans distribuant des tracts pour dénoncer "les dangers" de l’islam.

Au final, l’Union des associations musulmanes de Clichy-la-Garenne a déposé une plainte contre le maire de la ville pour "diffamation et incitation à la haine raciale" à la suite de ses propos sur LCI, indique Libération. Cité par Le Figaro, l’avocat de Rémi Muzeau, Rémi-Pierre Drai, a déjà préparé son axe de défense : "La rédaction et la distribution de ces tracts n’ont jamais été imputées à l’association musulmane !" Et l’avocat d’ajouter que la ville a déjà saisi le parquet de Nanterre afin de retrouver au plus vite l’auteur de ce tract.