Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > Uncategorised > France : Etre parents de djihadiste

France : Etre parents de djihadiste

vendredi 8 décembre 2017, par siawi3

Source : http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/12/08/terrorisme-les-parents-de-margaux-dubreuil-retenue-par-les-forces-kurdes-deferes_5226959_1653578.html#OxdwY2cx06dLRcHd.99

Terrorisme : les parents de Margaux Dubreuil retenue par les forces Kurdes déférés

Une enquête préliminaire avait été ouverte en novembre 2016 et visait le départ en Syrie de Margaux Dubreuil, 27 ans. Un reportage de France 2 avait diffusé son témoignage le 9 novembre.

LE MONDE | 08.12.2017 à 18h42

Le parquet de Paris a ouvert, vendredi 8 décembre, une information judiciaire pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle, soustraction de mineur en relation avec une entreprise terroriste et financement d’une entreprise terroriste » dans le cadre de l’enquête préliminaire ouverte en novembre 2016 qui visait le départ en Syrie de Margaux Dubreuil, a-t-on appris de source judiciaire.

Lire aussi : L’épineuse situation des djihadistes français et de leurs enfants prisonniers en Irak et en Syrie

Le 9 novembre, France 2 a diffusé le témoignage de Margaux Dubreuil, 27 ans, détenue avec ses trois enfants par les forces kurdes après avoir été arrêtée à Rakka, à la fin d’octobre. Elle avait rejoint le groupe Etat islamique en Syrie après s’être convertie à l’islam à 18 ans, elle y était restée quatre ans. En France, Margaux Dubreuil a été condamné à deux ans de prison, relate la chaîne publique.

Contrôle judiciaire

Les parents de Margaux Dubreuil, qui sont devant le juge pour avoir envoyé de l’argent à leur fille en Syrie, ont été déférés au parquet en vue de leur mise en examen par un juge d’instruction du chef de « financement d’une entreprise terroriste ». Le parquet a requis leur placement sous contrôle judiciaire.

Longtemps maintenu confidentiel, le nombre de combattants français et de Françaises capturés dans la zone depuis le début de la débâcle de l’EI se monte, selon les informations du Monde, à « une dizaine » d’adultes, auxquels il faut ajouter leurs enfants et les mineurs isolés.