Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > USA : Un suprémaciste blanc inculpé d’assassinat après Charlottesville

USA : Un suprémaciste blanc inculpé d’assassinat après Charlottesville

vendredi 15 décembre 2017, par siawi3

Source :

Un suprémaciste blanc inculpé d’assassinat après Charlottesville

06h51, le 15 décembre 2017, modifié à 07h58, le 15 décembre 2017

Par Rédaction Europe1.fr avec Reuters

Photo : Un suprémaciste blanc inculpé d’assassinat après Charlottesville
Les débordements qui ont émaillé une manifestation de suprémacistes blancs en Virginie avaient fait un mort.@ PAUL J. RICHARDS / AFP

L’homme est accusé d’avoir tué une femme de 32 ans en précipitant sa voiture dans une foule de contre-manifestants lors d’un rassemblement de l’extrême-droite américaine en août à Charlottesville.

Le suprémaciste blanc accusé d’avoir tué une femme de 32 ans en précipitant sa voiture dans une foule de contre-manifestants lors d’un rassemblement de l’extrême-droite américaine en août à Charlottesville, en Virginie, a été inculpé jeudi d’assassinat, rapportent les médias locaux.

Il risque la prison à perpétuité. James Fields Jr, âgé de 20 ans, a comparu en audience préliminaire devant un tribunal de Charlottesville. Au cours de cette audience, la précédente inculpation de meurtre a été requalifiée en assassinat, d’après ces médias. Il encourt désormais la prison à perpétuité alors que, aux termes du code pénal en vigueur en Virginie, l’inculpation pour meurtre lui faisait risquer une peine de cinq à 40 ans de prison. James Fields est accusé d’avoir tué Heather Heyer et d’avoir blessé 19 autres personnes.

Trump vivement critiqué. L’incident s’est produit lors d’affrontements entre des centaines de suprémacistes blancs et des contre-manifestants. Après plusieurs heures de violences, une voiture a été précipitée à vive allure dans la foule d’opposants au rassemblement de l’extrême-droite. Le président américain Donald Trump a été vivement critiqué après ces incidents pour avoir déclaré qu’il y avait des « gens très bien » des deux côtés et pour avoir laissé entendre qu’à ses yeux, les torts étaient partagés.

Sur le même sujet  :

L’ultradroite américaine défile à nouveau à Charlottesville
Après Charlottesville, le Congrès somme Trump de condamner les groupes suprémacistes blancs
Un Américain sur trois approuve la réponse de Trump aux violences de Charlottesville