Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > Announcements > Toi, ma soeur étrangère. Algérie-France, sans guerre et sans tabou.

Toi, ma soeur étrangère. Algérie-France, sans guerre et sans tabou.

Book Presentation

samedi 13 janvier 2018, par siawi3

Source : Forum France Algérie 10.01.2018

Pour ​sa première rencontre de l’année​, le Forum France-Algérie aura ​
le plaisir d’accueillir Karima Berger et Christine Ray, co-auteures de "​​
Toi, ma soeur étrangère. Algérie-France, sans guerre et sans tabou." publié aux éditions El Ibriz et dont vous trouverez la présentation ci-dessous.

La rencontre aura lieu à l’Institut des Cultures d’Islam de Paris, 19 rue Léon, 75018, ​Métro : Chateau Rouge ou Barbes Rochechouart​, le ​​mercredi 31 janvier à 1​9h
.

Elle sera modérée par Mme Samia Ziriat et par moi même. Une séance de dédicace-vente de l’ouvrage sera organisée à l’issue de la rencontre.

L​’inscription est obligatoire ici.

J’espère vous retrouver nombreux le 31 janvier et profite de l’occasion pour vous souhaiter une belle et heureuse année 2018 !

Le président
Farid Yaker

Karima Berger et Christine Ray

Toi, ma sœur étrangère. Algérie-France, sans guerre et sans tabou

Éditions El Ibriz, Alger, 2016

L’Algérienne Karima Berger et la Française Christine Ray ont toutes deux grandi en Algérie à l’époque de la guerre d’indépendance.

Ces deux intellectuelles de la même génération, qui se sont rencontrées il y a quelques années à peine à Paris, ont souhaité revisiter leurs enfances coloniales, déterrer les silences, interroger les non-dits… D’où ce livre à quatre mains, nouveau pont jeté entre les deux rives de la Méditerranée.

Cet échange entre la fille du pays colonisé et celle du pays colonisateur éclaire ce que chacune ressentait alors : chez l’une, l’humiliation d’être dominée par une culture française imposée, dont elle sut pourtant tirer profit ; chez l’autre, le complexe de se sentir « protégée » d’une population qui lui restait étrangère.

Les auteures inventent un langage commun, se jouent des tabous, des censures, des énigmes de l’autre. Pour tisser les liens d’une amitié qui s’appuie sur une volonté farouche de vérité.

« Quels que soient les souvenirs que les uns et les autres peuvent avoir de l’histoire commune franco-algérienne, la lecture de ce livre ne peut être que bénéfique à tous. Plus que jamais aujourd’hui où la peur de l’autre, étranger, refait surface, où le racisme plus ou moins affiché ressurgit, où s’annoncent des menaces de conflit. C’est un livre pour la paix et l’amitié. Et ça fait du bien. » (Louis de Courcy, La Croix ).

Karima Berger est née à Ténès en Algérie. Après des études de sciences politiques à Alger, elle s’installe en France en 1975. Elle a écrit plusieurs essais et romans. Son premier roman, L’enfant des deux mondes (Ed. de l’Aube, 1998), constitue le noyau qu’elle développera dans ses autres livres : le face à face des cultures arabe et française, la découverte de l’Autre dans la confrontation des langues, des corps, des croyances.

En 2009, Karima Berger publie Éclats d’islam. Chroniques d’un itinéraire spirituel (Albin Michel). L’image de l’islam aujourd’hui et son instrumentalisation sont pour elle une véritable « provocation à penser » en son nom propre et non en celui d’une communauté ». Son dernier roman Mektouba a été publié chez Albin Michel (2016) traite de la question de l’héritage et de la transmission. Hégires, une méditation sur l’exil a été publiée chez Actes Sud en 2017.

Christine Ray est écrivain, artiste plasticienne. Après un parcours de journaliste, elle se consacre à plein temps à l’écriture littéraire et au travail artistique. Elle dirige la collection « Témoins d’humanité » aux Editions de l’Atelier et a participé à ce titre à plusieurs publications de récits liés à l’histoire du monde arabe et notamment de l’Algérie.

Christine Ray a bien connu les communautés chrétiennes engagées aux côtés des Algériens après l’indépendance. Elle a notamment écrit un livre d’entretien avec le cardinal Duval, visionnaire archevêque d’Alger pendant la guerre, ainsi que la biographie spirituelle de Christian de Chergé, prieur du monastère de Tibhirine (Albin Michel). Comment vivre l’altérité dans un monde occidental non guéri de la pensée coloniale ? A travers l’art et l’écriture, elle tente d’inventer son chemin. Christine Ray est présidente de l’association Écritures & Spiritualités.