Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > France : Rémunération des ministres du culte en Alsace-Moselle

France : Rémunération des ministres du culte en Alsace-Moselle

dimanche 4 mars 2018, par siawi3

Source : http://www.creal76.fr/medias/files/combat-laique-68-mars-2018-b-.pdf

Quand l’État a de mauvaises fréquentations

Rémunération des ministres du culte en Alsace-Moselle :
la Constitution deux fois violée.

La Constitution précise que la République est laïque et par la
loi de 1905 qu’elle ne rémunère pas les ministres du culte. On
nous dira que cette dernière disposition législative a été prise
en un temps où ces départements étaient sous administration
prussienne. C’est un peu spécieux comme justification et, depuis 1918, les gouvernements qui se sont succédé s’en sont bien accommodés.
Mais il se trouve - alors que ces départements étaient revenus dans le giron de la République - que le préambule de la constitution de 1946, repris par celle de 1958, stipule que
« La loi garantit àla femme, dans tous les domaines, des droits égaux àceux de l’homme »,
engagement confirmé par son article 1 :
« La loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales. »

En Alsace-Moselle, l’état français rémunérant les prêtres, comme des fonctionnaires, est-il normal qu’il viole dans un même élan la laïcité en rémunérant ces personnels de l’Église catholique et le droit du travail
dès lors que seules les personnes de sexe mâle peuvent être prêtres.