Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > impact on women / resistance > Sénégal : Pour des excuses publiques du professeur Songué Diouf suite à ses (...)

Sénégal : Pour des excuses publiques du professeur Songué Diouf suite à ses propos sur le viol !

Pétition

vendredi 16 mars 2018, par siawi3

Source : https://www.change.org/p/emission-jakaarlo-tfm-pour-des-excuses-publiques-du-professeur-songu%C3%A9-diouf-suite-%C3%A0-ses-propos-sur-le-viol?recruiter=743574310&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=autopublish&utm_term=share_for_starters_page&utm_content=ex75%3Av6

VIDEO ici :
Apologie du viol 1:24

Pour des excuses publiques du professeur Songué Diouf suite à ses propos sur le viol !

Amina BA a lancé cette pétition adressée à Emission JAKAARLO - TFM

« Vous faîtes tout pour que nous vous violons, et quand nous vous violons, nous allons en prison et vous qui avez tout fait pour qu’on vous vous viole,vous continuez à être libres ». C’est par ses propos que le professeur Songué Diouf a exprimé sa position sur la question du viol des femmes au Sénégal. Il renchérit en estimant que la « violence » qu’exerce la femme habillée d’une manière qu’il juge indécente est aussi grave que la violence exercée par le violeur sur sa victime et que le violeur serait une pauvre victime tombé dans le panneau de sa........... victime.

En quoi une baisse de l’estime de soi, un manque d’assurance et de confiance en soi, un sentiment de saleté et de honte, des difficultés sexuelles, des tentatives de suicide, des difficultés relationnelles, des difficultés somatiques et psychosomatiques, des difficultés autour de la maternité, des conduites addictives et d’autodestruction, diverses pathologies psychiques telles que la dépression et des difficultés professionnelles peuvent être comparées à une violence imaginaire que subirait un homme violeur du fait de la tenue de sa victime ?

Dans le droit sénégalais, le viol est une agression sexuelle impliquant, selon l’article 320 du Code pénal, « tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui par violence, contrainte, menace ou surprise ».

En sachant que les victimes de viols connaissent des traumatismes et souvent à vie suite à leur agression, ces propos sont graves et intolérables. Ces propos entretiennent la culture du viol et participent à donner raison aux détraqués en les déresponsabilisant face à leur actes ; Ils incitent au viol des femmes sous le seul prétexte de leur habillement et accablent des victimes qui ont déjà vécu l’enfer de leur agression.

Les questions sur la sexualité doivent être traitées avec intelligence et doivent intégrer l’éducation et la prévention du viol en apprenant aux jeunes le respect de l’intégrité sexuelle d’autrui quelque soit la façon dont il se présente et malgré ce qu’on peut en penser.

Le viol est une agression grave dont le seul responsable est le violeur.