Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > France : Marche d’hommage à Mireille Knoll à Paris et en province

France : Marche d’hommage à Mireille Knoll à Paris et en province

deux mises en examen pour « homicide volontaire » à caractère antisémite

mardi 27 mars 2018, par siawi3

Source : Marche mondiale femmes

27.03.18

Marche d’hommage à Mireille Knoll
Mercredi 28 mars à 18h30.
Départ Place de la Nation

Meurtre de Mireille Knoll : deux mises en examen pour « homicide volontaire » à caractère antisémite - Le Monde

Le parquet de Paris a retenu, lundi 26 mars, la piste de l’assassinat antisémite, trois jours après la découverte du corps lardé de coups de couteau et en partie calciné, d’une femme âgée de 85 ans de confession juive, à son domicile parisien. Une information judiciaire a été ouverte le même jour pour « assassinat à raison de l’appartenance vraie ou supposée de la victime à une religion et sur personne vulnérable ». Deux jeunes hommes ont été mis en examen, lundi soir, pour « homicide volontaire » avec la même circonstance aggravante notamment en raison, selon nos informations, des déclarations en garde à vue de l’un d’entre eux qui a affirmé aux enquêteurs qu’il avait entendu l’autre crier « Allah Akbar » en commettant les faits. Les chefs de « vol aggravé » et de « dégradation » ont également été retenus. Ils ont été placés en détention provisoire.

Selon les premiers éléments de l’enquête, Mireille Knoll, malade, handicapée par une mobilité très réduite, a été retrouvée morte, sur son lit, dans des conditions particulièrement sordides. Ce sont les sapeurs-pompiers qui l’ont découverte les premiers, vers 18 h 30 vendredi, après avoir été alertés d’un incendie dans l’immeuble du 11e arrondissement où elle résidait. Cinq départs de feu volontaire ont été comptabilisés dans l’appartement. Mireille Knoll était une rescapée de la rafle du Vel’ d’Hiv en juillet 1942. Elle y avait échappé de peu en réussissant à regagner la zone libre grâce au passeport brésilien de sa mère. Elle vivait seule depuis le décès de son mari, rescapé de la Shoah.

°°°

Source : https://www.lalsace.fr/actualite/2018/03/27/une-marche-blanche-en-hommage-a-mireille-knoll

Strasbourg : Marche blanche en hommage à Mireille Knoll ce mercredi

Aujourd’hui 16:30 par A.P. , actualisé à 16:32 Vu 205 fois

L’Union des étudiants juifs de France, le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) et le Consistoire israélite du Bas-Rhin appellent à une marche blanche en hommage à Mireille Knoll qui débutera mercredi à 18h30 de la place Kléber à Strasbourg.

Mireille Knoll est cette octogénaire juive – qui avait échappé à la rafle du Vel d’Hiv’ en 1942 – tuée vendredi à Paris dans son appartement. Deux hommes ont été mis en examen dans le cadre de cette affaire pour meurtre en raison de la religion.

Les organisateurs du rassemblement strasbourgeois mettent aussi en avant « les terribles attentats de Carcassonne et de Trèbes ayant causé la mort atroce de quatre hommes » pour expliquer cette marche. « On s’est dit que c’était le moment pour organiser un grand rassemblement avec tous les Strasbourgeois pour faire face à cette terreur et pour dire que l’on ne peut plus accepter cela », détaille Benjamin Hausser, président d’honneur de l’UEJF-Strasbourg, qui appuie sur le fait que cet appel ne concerne « pas uniquement les juifs, mais tous les Français ».

La marche blanche devrait passer par la place Broglie pour rejoindre la place de la République, où des prises de parole sont attendues. Elle fait écho à une grande marche organisée à Paris au même moment. D’autres rassemblements similaires devraient être organisés dans différentes villes de province.

°°°

Source : https://www.publicsenat.fr/article/politique/meurtre-de-mireille-knoll-les-reactions-des-senateurs-84089

Mardi 27 mars 2018 à 15:59

Meurtre de Mireille Knoll : les réactions des sénateurs

5 jours après le meurtre de Mireille Knoll, qualifié d’antisémite par le parquet de Paris, l’émotion est palpable au Sénat.

Par Simon Barbarit

« Le symbole est trop fort là ». Pour la sénatrice écologiste et historienne des religions, Esther Benbassa, le meurtre de Mireille Knoll, 85 ans, qui avait échappé à la rafle du Vel d’Hiv en 1942, et dont le corps a été retrouvé en partie brûlé vendredi dernier, est la manifestation « d’une réémergence forte de l’antisémitisme ». Il y a un an presque jours pour jours, c’est une autre femme, également de confession juive, Sarah Halimi, qui avait été tuée à son domicile. Le juge d’instruction en charge de l’enquête avait mis près d’un an à retenir le caractère antisémite du crime.

« Une répétition de ce qui est arrivé à Mme Halimi »

Dans l’affaire, Mireille Knoll, le mobile du crime serait crapuleux. Mais plusieurs éléments ont conduit le parquet de Paris à retenir le caractère antisémite. Deux personnes, dont le voisin de la vieille dame, ont été mis en examen dans la nuit de lundi à mardi pour « homicide volontaire » à caractère antisémite, « vol aggravé » et placés en détention provisoire. « C’est une répétition de ce qui est arrivé à Mme Halimi (…) Il faut arrêter l’affichage et prendre des mesures de prévention » demande Esther Benbassa.

Le plan du gouvernement contre le racisme et l’antisémitisme

La semaine dernière, Édouard Philippe présentait justement le nouveau plan gouvernemental contre le racisme et l’antisémitisme. Une mission a même été confiée à l’enseignant franco-algérien Karim Amellal, à la députée LREM, Lætitia Avia, et au vice-président du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) Gil Taïeb afin de plancher sur des modifications législatives. Parmi les pistes envisagées, contraindre les opérateurs du Net, et notamment les réseaux sociaux, à retirer « dans les plus brefs délais » le « torrent de boue » des contenus « haineux, racistes ou antisémites ». D’autres réformes sont envisagées dans le domaine éducatif comme la création « d’un prix national Ilan Halimi » chaque 13 février ; date anniversaire de la mort du jeune homme. Il récompensera des actions menées par des jeunes contre l’antisémitisme et le racisme (voir notre article).

VIDEO : sujet de Samia Dechir

Ce n’est pas « une montée en puissance » de l’antisémitisme

À quelques mètres du groupe CRC où siège la sénatrice, François Patriat, patron des sénateurs LREM s’apprête à rejoindre son groupe. « À chaque fois que ce genre de crime odieux survient, il y a une immense émotion (…) L’antisémitisme a toujours eu une existence en France, un fond, une rémanence. Ce n’est pas la première fois. Ce n’est pas non plus une montée en puissance. Il faut le prendre comme un drame terrible (…) Il faut attendre que l’enquête se passe. Qu’on voit les tenants et les aboutissants. S’agit-il réellement d’un crime antisémite revendiqué ? À ce stade, je suis incapable de me prononcer » reconnait-il.

« Tout crime antisémite est une atteinte à la communauté nationale »

La République en marche, le parti communiste ou encore le parti socialiste ont annoncé leur participation à la marche blanche organisée en hommage à Mireille Knoll, mercredi à 18H30 place de la Nation. « Le caractère antisémite est retenu par la justice, donc c’était bien un meurtre à caractère antisémite, il doit être dénoncé comme tel. Tout crime antisémite est une atteinte à la communauté nationale » estime le sénateur PS, Rachid Temal.

Sur Twitter, le président du Sénat, Gérard Larcher a eu des mots très forts. « Assassinée car juive...à Paris, en 2018. Mireille Knoll, vous qui aviez échappé à la rafle du Vel d’Hiv. La France n’a pas su vous protéger ».