Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > impact on women / resistance > France : Hautes-Alpes : une centaine de militants d’extrême droite lancent (...)

France : Hautes-Alpes : une centaine de militants d’extrême droite lancent actuellement une opération anti-migrants au col de l’Échelle

Des militants antifascistes ont traversé la frontière àla rencontre des migrants

dimanche 22 avril 2018, par siawi3

Source : https://www.laprovence.com/actu/en-direct/4936675/hautes-alpes-une-centaine-de-militants-lancent-actuellement-une-operation-anti-migrants-au-col-de-lechell

Hautes-Alpes : une centaine de militants lancent actuellement une opération anti-migrants au col de l’Échelle

Par Jérémy Michaudet

Photo : Une centaine de militants de "Génération identitaire" s’apprêtent àrejoindre le col de l’Échelle pour stopper l’arrivée des migrants.

Une centaine de militants du mouvement "Génération identitaire" ont lancé ce samedi matin une opération coup de poing dans la Vallée de la Clarée, àla frontière franco-italienne, dans les Hautes-Alpes.

Les militants, en majorité des Français, mais également des Italiens, des Hongrois, des Danois, des Autrichiens, des Anglais et des Allemands sont en train de grimper en raquette le col de l’Échelle (1 762 m) enneigé pour "contrôler la frontière".

Et aussi Briançon : la cordée solidaire pour les migrants au col de l’Échelle

"Ils ne vont pas trouver un Eldorado"

Fondé en septembre 2012, "Génération identitaire" affiche clairement sur son site internet ses ambitions face àl’islamisme : "Face àl’invasion, défendons l’Europe". Ce mouvement se présente comme "un mouvement politique qui rassemble des hommes et des femmes àtravers l’Europe. Génération identitaire privilégie les actions au fort retentissement médiatique".

Selon la préfecture des Hautes-Alpes, 315 personnes en situation irrégulière ont été remises aux autorités en 2016, contre 1900 en 2017. En majorité des Ivoiriens, Guinéens et des Maliens.

"Nous dénonçons un manque de courage des pouvoirs publics. Avec un peu de volonté, on peut contrôler les migrations. Nous allons prendre possession du col et veiller àce qu’aucun clandestin ne puisse entrer en France. Nous allons expliquer aux migrants que ce qui n’est pas humain c’est de leur faire croire que traverser la Méditerranée ou grimper le col enneigé n’est pas dangereux.Ils ne vont pas trouver l’Eldorado, c’est immoral. Ceux qui en payent les frais, ce sont les Français", explique Romain Espino, porte parole du mouvement.

Le col de l’Échelle est un lieu symbolique : c’est l’endroit par lequel passe les migrants pour rejoindre la France.

Une intervention qui survient au moment même où le gouvernement est en train d’étudier un projet de loi asile-immigration.

°°°

Source : https://news.google.com/news/video/kau7vWgkLfA/d9x1B7thxdOMaYMnYMlJqWJQ3ReWM?hl=fr&gl=FR&ned=fr

Génération identitaire bloque les migrants clandestins au col de l’Echelle

Video ici 0:51

°°°

Source : https://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2018/04/22/col-de-l-echelle-les-militants-de-generation-identitaire-devraient-quitter-les-lieux

Col de l’Échelle : des manifestants antifascistes ont traversé la frontière

Les manifestants ont traversé la frontière par les pistes. Des migrants se seraient joints au cortège.

Publié le 22/04/2018 à15:51 |Mis àjour il y a environ 1 heure

Nombreuses photos et videos ici

15 H 51 : Le cortège de manifestants descend dans le calme le col de Montgenèvre.

Cependant, celui-ci bloque complètement la nationale 94 entre Briançon et Montgenèvre. La circulation est coupée pour des raisons de sécurité. Une longue file de véhicules est arrêtée dans la station.

La route ne rouvrira que lorsque la manifestation aura atteint le bas du col.

- Les automobilistes prennent leur mal en patience, tout en s’abritant de la chaleur. Les automobilistes prennent leur mal en patience, tout en s’abritant de la chaleur.

15 H 16 : La préfecture des Hautes-Alpes communique sur le départ du groupe de Génération identitaire ce midi. "La Préfecture et les forces de l’ordre, avec une présence constante de la gendarmerie, ont agi avec attention et vigilance pour éviter tout trouble àl’ordre public et garantir le respect du droit. Les membres de Génération Identitaire ont maintenant tous quitté le col de l’Échelle et tout le matériel a été enlevé, et sont repartis sous la surveillance de la gendarmerie."

14 H 54 : Le cortège a franchi Montgenèvre après quelques heurts avec les forces de l’ordre. Il poursuit son chemin en descendant le col en direction de Briançon. La circulation devrait de ce fait être très perturbée, voire impossible jusqu’en fin d’après-midi sur le secteur.

14 H 03 : Entre 300 et 400 manifestants d’origine française et italienne ont traversé la frontière par les pistes. Des migrants se seraient joints au cortège.

13 H 58 : Un important dispositif de forces de l’ordre est déployé au passage de la frontière franco-italienne àMontgenèvre. Des manifestants antifascistes devraient, depuis Clavière en Italie, rejoindre le poste de frontière de la PAF. Des gendarmes de Briançon, le Psig et le sous-préfet de Briançon sont sur place.

13 H 19 : Le groupe Génération identitaire a définitivement quitté le Col de l’Échelle, les derniers membres encore sur place ce matin ont été escortés par les quatre gendarmes dépêchés sur place.

12 H 36 : Les militants de Génération Identitaire sont redescendus du col de l’Échelle. Ils devraient quitter les lieux.

Quatre gendarmes sont présents sur place après un appel àmanifestation de la part de militants antifasciste italiens. Aucun d’entre eux n’est cependant présent sur place.

Pas d’incident àsignaler selon les force de l’ordre et le maire de Névache présent sur place.

De son côté l’association Ensemble 05 qui soutient les migrants s’interroge dans un communiqué de presse ce matin sur cette action menée toute la journée de samedi par le groupe Génération identitaire : « Que pense la ministre de la Justice de la redéfinition du droit national et international qu’opèrent ces néo-nazis ? Auraient-ils pris le pouvoir de gouverner àla place des autorités républicaines ? Ils commettent un délit d’obstruction àla libre circulation qui est un droit européen et international.  »

Et de regretter que « la représentante de l’État dans les Hautes-Alpes envoie plus rapidement des CRS pour dégager une gare vide que pour faire respecter la loi sur le col de l’Échelle. N’y-t-il pas deux poids et deux mesures de la part des autorités ? Nous dénonçons cette atteinte àl’État de droit et remarquons que l’emploi de la force est àusage variable, massive àNNDL, incroyable lors de l’intervention des douanes pour empêcher une femme nigérienne d’accoucher àl’hôpital et accuser le sauveteur de ‘délit de solidarité’, et nulle au col de l’Échelle.  »

Par ailleurs, Amaury Navarranne, conseiller national du Front National et conseiller régional de Paca, se réjouissait ce matin dans un communiqué : « Une vraie frontière au col de l’Échelle (05) : de jeunes militants prouvent que c’est possible !  » Pour lui, l’action de Génération Identitaire, est un « acte légitime et salutaire de cette jeunesse qui refuse de voir en spectateur le drame migratoire qui touche notre pays et notre continent […]. Elle participe, dans son registre particulier et son mode d’action spécifique, àla lutte contre l’immigration massive, les mafias, les passeurs, la traite inhumaine et le déracinement.  »