Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > AFGHANISTAN Kaboul : un attentat-suicide fait près de 50 morts et 112 (...)

AFGHANISTAN Kaboul : un attentat-suicide fait près de 50 morts et 112 blessés

dimanche 22 avril 2018, par siawi3

Source : http://www.leprogres.fr/faits-divers/2018/04/22/kaboul-un-attentat-suicide-fait-plusieurs-morts?google_editors_picks=true

AFGHANISTAN Kaboul : un attentat-suicide fait près de 50 morts et 112 blessés

L’attaque de ce dimanche visait un centre administratif délivrant les cartes d’inscription sur les listes électorales.

Le 22/04/2018 à15:32 mis àjour à15:32

Un attentat-suicide contre un centre d’enregistrement électoral a fait au moins 50 morts, chiites pour la plupart, et 112 blessés ce dimanche àKaboul, en Afghanistan.

Un kamikaze s’est fait exploser dans la matinée parmi une foule dense àl’entrée du centre où les électeurs récupéraient leur pièce d’identité avant de s’inscrire sur les registres électoraux. Depuis, les bilans n’ont cessé d’enfler tout au long de la journée.

Il a été revendiqué par le groupe terroriste Etat islamique.
21 femmes et 5 enfants parmi les personnes mortes

En fin d’après midi 48 morts et 112 blessés avaient été décomptés, très majoritairement membres de la minorité chiite hazara, régulièrement ciblée par les extrémistes sunnites de l’EI, ont indiqué les ministères de l’Intérieur et de la Santé.

Au moins 21 femmes et cinq enfants figurent au nombre des morts, a précisé le porte-parole du ministère de la Santé, Wahid Majrooh, et 47 femmes et seize enfants parmi les blessés.

L’insécurité, principale menace de l’organisation des élections

"Les gens étaient rassemblés pour récupérer leur tazkira (carte d’identité), l’explosion s’est produite àl’entrée. C’était un kamikaze. Il y a des victimes, nous ne savons pas encore combien", a déclaré le chef de la police locale, Dawood Amin.

L’attentat s’est produit dans l’ouest de la capitale afghane, dans le quartier majoritairement chiite de Dasht-e-Barchi.

C’est la première attaque enregistrée àKaboul contre un centre préparant les listes électorales pour les législatives du 20 octobre depuis le début des inscriptions le 14 avril. Pour les responsables de l’IEC, l’insécurité est la principale menace pesant sur l’organisation des élections.

°

La capitale afghane frappée par une série d’attentats sanglants en 2018

4 janvier 2018

Un kamikaze de l’EI déclenche une bombe àproximité de policiers et de manifestants faisant au moins 13 morts, tous policiers, et 25 blessés.

20 janvier

Un commando de six insurgés talibans lourdement armés pénètre dans l’hôtel Intercontinental, passant d’une chambre àl’autre, visant les occupants retranchés. Bilan : 25 morts, dont 15 étrangers.

27 janvier

Une ambulance piégée explose près du ministère de l’Intérieur dans l’un des quartiers les plus animés de la capitale afghane faisant plus de 100 morts et près de 160 blessés.

29 janvier

Au moins 11 soldats sont tués dans l’attaque de l’Académie militaire d’Afghanistan àKaboul, revendiquée par l’EI. L’attaque a commencé avant l’aube par des tirs de roquettes et l’explosion d’un kamikaze, suivis de tirs d’armes automatiques et de RPG (grenades) contre le bataillon installé àl’entrée de la vaste enceinte.

9 mars

Un kamikaze àpied se fait exploser dans un quartier chiite de Kaboul, tuant au moins neuf personnes et en blessant dix-huit autres. L’attentat revendiqué par l’EI est survenu près d’un rassemblement pour marquer le 23e anniversaire de la mort d’Abdul Ali Mazari, un leader de la communauté chiite Hazara, tué par les talibans.

21 mars

Plus d’une trentaine de personnes, pour la plupart des adolescents, sont tuées lorsqu’un kamikaze àpied actionne sa veste explosive dans la foule réunie devant l’université de Kaboul, où des Afghans fêtaient Norouz, le Nouvel an perse. Cette opération renvendiquée par l’EI a également fait au moins 70 blessés.