Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > impact on women / resistance > France : L’Iran en première ligne ... les femmes ont initié la (...)

France : L’Iran en première ligne ... les femmes ont initié la résistance

lundi 21 mai 2018, par siawi3

Source : http://arlette20.blogspot.fr/2009/06/blog-post.html

mercredi 24 juin 2009
Archives

L’Iran en première ligne ... les femmes ont initié la résistance

par Arlette Zilberg

Des années que je côtoie Chahla Beski Chafik, sociologue d’origine iranienne. Des années, que nous marchons ensemble, main dans la main, pour défendre la laïcité et le féminisme, valeurs fondamentales de la démocratie. Alors, bien sûr, j’ai répondu présente lorsqu’avec l’association "1 million de signatures pour les femmes en Iran", elle a organisé une soirée au cinéma Latina. Salle comble.

Des petits films, dont l’un montrant 15 000 femmes manifestant à Téhéran pour l’égalité des droits dans la constitution lors de l’évènement de Khomeiny ! Un autre sur la manifestation des femmes le 8 mars dernier, durement réprimée par la police de Téhéran. Et puis, ce "clip", filmé d’un portable, de l’assassinat de NEDA, et qui a fait le tour du monde.
Les femmes iraniennes ont lourdement payé l’avènement du régime islamiste. Sauf que leur résistance est passée inaperçue aux yeux des experts de toute sorte, tenants du relativisme culturel et chantres du choc des civilisations. Pourtant, ce sont bien les femmes qui ont initié le mouvement pour la démocratie en Iran et notamment avec la pétition qui circule en Iran " 1 millions de signatures pour les femmes en Iran" qui a obtenu le prix Simone de Beauvoir. Ne l’oublions jamais, la démocratie et l’égalité femmes/hommes sont des valeurs universelles.

Ce soir, c’est à la Bellevilloise : l’association " le Manifeste des Libertés" organise une réunion de soutien au peuple iranien pour la démocratie et les libertés. Depuis la proclamation des résultats falsifiés, les iranien-nes manifestent.

Là encore, salle comble ! Cette fois, les partis politiques sont officiellement présents : Verts, PS, PC. Tewfik Allal, coordinateur du Manifeste préside la séance avec Chahla Chafik et Marjane Satrapi, artiste dessinatrice. Mohsen Makhmalbaf, réalisateur et Ahmad Salamatian, analyste politologue sont en bonne place aussi.
Tewfik Allal, un de mes vieux compagnons de route sur la laïcité et le féminisme. Il m’avait fait l’amitié de venir il y a 3 ans aux journée d’été des Verts, lorsque le débat sur la laïcité battait son plein et que la gauche "bien pensante" penchait vers le relativisme culturel.

Ce soir, je me suis dit : grâce à ce qui se passe en Iran, la gauche s’est peut-être réveillée : les Droits de l’Homme sont redevenus une valeur universelle ! Terminé ces histoires que la démocratie n’est qu’une affaire de culture occidentale ! Ce mouvement pour la démocratie en Iran aura ouvert les yeux bien au-delà de l’Iran.
Espérons que les mairies relaieront la demande faite ce soir : que la photo de NEDA soit apposée au fronton de toutes les mairies pour soutenir le mouvement démocratique en Iran.