Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > France : Desequilibré ou djihadiste ?

France : Desequilibré ou djihadiste ?

vendredi 24 août 2018, par siawi3

Source : https://www.marianne.net/societe/trappes-un-homme-tue-sa-mere-et-sa-soeur-lors-d-une-attaque-au-couteau-daech-revendique-le?_ope=eyJndWlkIjoiZWU1YTU1MWQyNmQzMmYxMmE0MzMyZDY4NmJjYmFiMmUifQ==

Trappes : un homme tue sa mère et sa soeur lors d’une attaque au couteau, Daech revendique le meurtre

Par Magazine Marianne

Publié le 23/08/2018 à 13:50

Un homme a attaqué au couteau plusieurs personnes à Trappes, dans les Yvelines, ce jeudi 23 août, tuant ainsi sa mère et sa sœur et blessant une passante. L’assaillant a été tué par les forces de l’ordre. Quelques minutes plus tard, l’attaque a été revendiquée par Daech. Son profil psychologique pose question.

Daech vient de revendiquer une nouvelle attaque au couteau en France. Ce jeudi 23 août, aux alentours de 9h30, un individu a tué sa sœur et sa mère et grièvement blessé une troisième personne à Trappes, dans les Yvelines. Il s’est retranché un moment dans un pavillon en criant « Allah Akbar, si vous entrez je vous fume tous » aux policiers. Les enquêteurs doutent toutefois des convictions djihadistes de l’homme. Décrit comme « fragile » et « instable », ce dernier aurait séjourné un moment à l’hôpital psychiatrique Charcot d’après un riverain. « On a plutôt quelqu’un avec un problème psychiatrique important, (...) de déséquilibre, plutôt que quelqu’un d’engagé (qui aurait pu) répondre aux consignes de terrorisme, de Daech en particulier », a abondé Gérard Collomb

Cet homme de 35 ans, né à Trappes, a été tué par les forces de l’ordre en sortant dudit pavillon vers 10h30 avec un couteau. « Malgré les sommations, il a continué à avancer, donc les policiers ont tiré », a avancé Gérard Collomb. L’opération de police est terminée à l’heure actuelle, mais les habitants sont invités à « éviter le secteur et à respecter les périmètres de sécurité ».

L’attaque a été revendiquée un peu plus d’une heure plus tard par l’organisation Etat islamique à travers un communiqué diffusé par son agence de propagande Amaq : « L’auteur de l’attaque dans la ville de Trappes (...) est l’un des combattants (du groupe) Etat islamique et a perpétré cette attaque à la faveur des appels à cibler des ressortissants des pays de la coalition ». D’après Le Parisien, l’individu a été condamné en 2016 pour apologie directe et publique d’un acte de terrorisme.

L’assaillant était fiché au FSPRT

En plus de ses problèmes psychiatriques, l’assaillant était bien fiché au FSPRT, soit le fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste. L’individu aurait de plus, selon les informations de France 2, été fiché S.
Le parquet antiterroriste ne s’est pas saisi du dossier pour l’instant.