Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > impact on women / resistance > Algrie - France : Rachid Taha : qui se souvient ?

Algrie - France : Rachid Taha : qui se souvient ?

vendredi 14 septembre 2018, par siawi3

Source : http://www.liberation.fr/debats/2018/09/13/rachid-taha-qui-se-souvient_1678485

Tribune
Rachid Taha : qui se souvient ?

Par Madjid Si Hocine, Animateur de lEgalit dabord, ancien administrateur du MRAP

13 septembre 2018 16:47

Photo : Rachid Taha, en 2001 La Rochelle AFP

Se souvenir de Rachid Taha, qui nous a quitts mercredi, c’est se souvenir de celui qui a fait merger sur la scne publique ceux qui ntaient pas encore franais, ni mme encore beurs, juste des immigrs dans leur propre pays.

Rachid Taha : qui se souvient ?

Rachid Taha nous a quitts, France Info annonce tour tour le dcs du rockeur franais puis de lartiste algrien au journal suivant. Nanmoins, au fil des flashes dinformations, la nouvelle finit par gagner en importance.

Prise de conscience de ce quil a reprsent.

Qui se souvient de Carte de sjour ? Les plus de 40 ans nont pas oubli leur passage pour la premire fois la tl dans la fameuse mission de Michel Polac, Droit de rponse, sous les lazzi dune star de laccordon, sorte de Dupont Lajoie, qui dclara que si ceux-l se mettent chanter, lui pourrait continuer longtemps de le faire, ne cherchant mme pas cacher un mpris qui devait remonter lpoque de la France de Dunkerque Tamanrasset ou de celle des vnements dAlgrie. Moi je me souviens de mon grand-pre amus par ces gens dchans qui chantaient en arabe la tlvision sur un style musical quil rprouvait, le rock diabolique.

Qui se souvient de 1986 et de leur reprise de la chanson de Charles Trenet, Douce France en mode oriental dans cette France qui avait port au Parlement 35 dputs FN ? Accompagns du dput dopposition Jack Lang, ils distribuaient leurs 45 tours lAssemble. Charles Pasqua tait ministre de lIntrieur, et le rapport Marceau Long proposait que lon supprime la possibilit automatique dtre franais car ns en France, ou lacquisition de celle-ci simplement par le mariage. Le projet de Jacques Chirac fut rejet par le Conseil dEtat. Nous dcouvrions que nous tions des Franais de naissance.

Qui se souvient de Ya Rayah chante par ce mme Rachid Taha qui rsonna dans toutes les soires des annes 90, alors que ctait un pur morceau de chabi algrois ? Le plat prfr des Franais tait le couscous et personne ne parlait de thorie du grand remplacement ou de soumission. Il ntait plus question de parler de prime au retour comme sous Giscard, mme si un futur chef de lEtat [Jacques Chirac, ndlr] voquera le bruit et l’odeur qui incommodaient le Franais qui vivait sur le palier de ces familles immigres trop gnreusement allaites par les allocations familiales et autres aides sociales.

Difficile d’exister

Cest une partie de la bande-son de nos combats, de notre changement didentit qui nous vit natre fils dimmigrs, devenus aujourdhui des Franais presque comme les autres, qui sen va. Il a su faire parler de nous une poque o il nous tait difficile dexister.

Rachid Taha, ctait a, un claireur qui a fait partie de ceux qui ont fait merger sur la scne publique ceux qui ntaient pas encore franais, ni mme encore beurs, juste des immigrs dans leur propre pays. Ces Rachid Arhab prsentateur vedette du journal tlvis. Ces Mouloud Aounit, issu de la Marche de lgalit des droits, qui fit condamner pour une injure raciste un ministre de lIntrieur [Brice Hortefeux, ndlr] qui voulait nous faire prendre les Arabes pour des Auvergnats. Ces Kofi Yamgnane, ministre dun gouvernement socialiste, qui dclara aprs des propos tendancieux de Jean-Marie Le Pen, quil tait lui aussi breton, mais d’aprs la mare noire, opposant la finesse lhumour gras.

Touche pas mon pote

Ils sont aujourdhui bien oublis alors quils ont fait autant quun Zidane pour faire passer lide que lon pouvait tre franais mme avec le cheveu crpu, mme avec la peau sombre. On devrait enseigner cette histoire aux enfants daujourdhui qui ne se rendent pas compte du chemin parcouru en trente ans. Eux qui ne connaissent plus lorientation vers les voies de garage en fin de cinquime ou de troisime, eux qui nont plus arborer une petite main au revers du blouson avec le slogan Touche pas mon pote car ils ne risquent plus grand chose. Eux qui nont pas connu l’poque o il tait impossible de rentrer en bote de nuit pour un jeune arabe.

Les dlinquants daujourdhui ne sont plus exposs la double peine qui voulait que lon expulse certains dlinquants trangers vers un pays qui ntait pas le leur lissue de leur peine, mme sils risquent encore le contrle au facis ou, qui sait un jour, la dchance de la nationalit que lon nous repropose rgulirement. La dernire fois ctait sous Franois Hollande, lhritier de Mitterrand qui lui, avait tant chang avec la simple carte de sjour de dix ans !

Que de chemin parcouru mme si le risque du retour en arrire est prsent, mme si chaque lection, on scrute le score de lextrme droite. Le travail de mmoire sur cette poque est peine entam et il reste encore beaucoup faire pour lutter contre les plafonds de verre, les discriminations, la rclusion dans les zones dapartheid territorial Le racisme et la haine de lautre changent toujours aussi facilement de visage mais la musique de Rachid Taha, elle, continue de nous faire danser en pariant, peut-tre un peu lgrement, sur la persistance des beaux jours.

Source : http://www.liberation.fr/debats/2018/09/12/rencontrer-rachid-taha-son-groupe-et-sa-musique-c-est-comprendre-ce-qu-est-etre-beur-en-france-dans-_1678287

Tmoignage
Rencontrer Rachid Taha, son groupe et sa musique, cest comprendre ce quest tre beur en France dans les annes 80 et au-del

Par Brigitte GIRAUD, Ecrivaine

12 septembre 2018 19:11

Rachid Taha. Photo JC Polien. Dalle. APRF

Le musicien algrien rsidant en France est mort l’ge de 59 ans. Retraant leur parcours commun, d’Oran Paris, l’crivaine Brigitte Giraud raconte comment, partir des annes 80, le chanteur a incarn un nouveau monde, entre sens de la fte et identit.

Rachid Taha, le doux subversif

Je suis adolescente quand le nom de Rachid Taha apparat dans mon univers. Je viens juste de mextirper de la gangue musicale qui envahit lappartement les soirs dmissions de varits, dans la banlieue prs de Lyon o jhabite.

La premire silhouette qui passe par l, qui vient la fois consoler, dynamiter lennui et la solitude de la cage descaliers, cest celle de David Bowie.

Puis dans la foule, dboule la cohorte de la punkitude qui permet de rattraper le temps perdu, les Ramones en tte, dont on ne dira jamais assez la faon dont ils ont sauv des hordes de banlieusards dboussols.

Le terrain est prt pour que je ne rate pas celui qui va mettre le feu aux poudres, combinant une trange alchimie, alliage entre un rocknroll incisif et un grain de sable inattendu en provenance dAlgrie, celui qui titille la France depuis des lustres. Rachid Taha et son groupe Carte de sjour entrent en scne, frappent fort et mettent un peu de sel sur la plaie reste vif de la guerre dAlgrie, quon nommait vnements et laquelle mon pre prit part quand il avait 20 ans.

Lapparition de Carte de sjour dans le paysage musical franais se fait pile deux dcennies aprs la signature des Accords dEvian, ce qui nest mme pas le temps dune gnration. En 1982, la parution de leur premier maxi 45-tours, personne na vraiment eu le temps de comprendre, de samender, de digrer ce qui est ce moment-l lobjet dun lourd silence, cette opration de maintien de lordre par-del la Mditerrane, qui laissera aux Franais que nous sommes un sentiment de honte compliqu.

Mais au sortir de ladolescence, je suis ignorante, je ne pense pas la faon dont lhistoire a meurtri les populations cela viendra bientt , je ne ressens que le dsir dchapper mon tau, je ne ressens que lnergie, la vitesse, la sensualit que portent les atmosphres rock, et Carte de sjour en est le vecteur idal, qui trane avec lui un parfum de subversion bon enfant, et tend la France ce miroir quelle ne veut pas voir.

Mais cest avant tout de la musique, et le sens de la fte. Ce nest plus Londres ou New York que a existe. Cest l tout prs, a se passe dans ma ville et mme dans la banlieue o je vis. Quelque chose arrive soudain, un monde nouveau qui vibre et auquel jappartiens.

Etre beur en France dans les annes 80

Zoubida, ce premier tube de Carte de sjour vient chercher ce que je ne sais pas encore dfinir ni mme reconnatre, cette langue arabe chante mle aux guitares lectriques, vient rveiller dautres sonorits oublies, celles de ma naissance en Algrie, celles qua connues mon pre en tant quappel qui refuse de porter une arme, un engagement qui me fera crire un roman qui tentera de dmler tous ces nuds (1). Et dans lequel jai tenu ce quun des personnages se nomme Taha, comme un cho intime ce fil qui relie ces diffrentes facettes de mon parcours : banlieue-rock-guerre dAlgrie.

Bref, rencontrer Rachid Taha, son groupe et sa musique, cest aussi comprendre ce quest tre beur en France dans les annes 80 et au-del. Cest entendre autrement ce mot qui a percut lenfance, par lequel tout est arriv. Le mot ratonnade me propulse vers la conscience quun bas-monde existe, qui opre dans les caves ou au terrain militaire derrire le collge, o lon retrouve une fois un garon trs amoch, directement connect lidologie OAS (lOrganisation de larme secrte) encore vivace.

Cest lpoque de la Marche des Beurs, celle o les Arabes nont pas accs aux botes de nuit, et o il marrive de voir un jeune basan balanc dans le Rhne par des videurs muscls lors dun concert sur une pniche. Lpoque o Rachid Taha cre sur les pentes de la Croix-Rousse, ce lieu hybride, le bien-nomm Au refoul, qui accueille des groupes et du public de toutes obdiences, le temple de lcumnisme dont on rvait.

Mais si le destin de Rachid Taha est dsormais synonyme denjeux politiques, aprs que sa reprise Douce France a fait le tour du monde, il reste avant tout un groupe de rock. Jaime couter sans comprendre, me laisser porter par le souffle, le battement, ce truc qui vous prend et vous invite danser. Cest basique (comme dirait lautre), cest viscral, vous vous levez aux premires notes, comme ces serpents qui se dressent au son de la flte, a me fait cet effet, un genre de vibration hypnotique, qui vous change en cobra.

Cest beau de ne pas savoir ce quon chante, Ya Rayah, qui sait ce que cela signifie, comment trouver le groove chaloup sur un flot dimages fantasm. Ya Rayah, quand on repense aux cours darabe, cest Celui qui sen va, adapt dune musique traditionnelle chabi. Bien sr, la figure de limmigr est l, et le bon petit peuple de gauche auquel jappartiens trouve tellement lgitime de bouger les hanches sur les mots quil pouse politiquement.

De Rilleux Paris

Ecouter Carte de sjour se mrite, cest une affaire dappartenance. Aller les voir en concert, lpoque o les voitures brlaient Vaulx-en-Velin, ctait mettre un peu la main au feu. Ctait le degr fort de lencanaillement, un peu comme aller couter Johnny Thunder (qui mit lui aussi un autre genre de feu au West Side de Villeurbanne, un soir dhiver du dbut des 80s). Ctait descendre de la Zup de Rillieux pour aller couter jouer des potes qui venaient de la mme Zup, et on naimait pas les partager, avec ce quon nommait les bourges. Sr que ctait basique.

Rachid et Carte de sjour, ctait une nigme, parce que cest all vite, parce que ctait puissant, parce que a a brass tant de choses. Parce quil y a eu une fin, une sparation. Des bruits couraient. On lisait la presse, on cherchait des infos. On entendait les nouveaux titres de Rachid, on savait quil tait parti Paris, on se demandait ce qui stait pass. Les autres, les frres Amini, Djamel Dif, Eric Vaquer, Jrme Savy, ils sont o ? On les aime, on les veut. Cest lui qui a mis fin Carte de sjour ? A qui la faute ? Mais l il sagissait de monter Paris, on sait ce que cela signifie quand on vit en province.

On a vu les images, on a compris lampleur internationale, le nom du garon de Rillieux associ ceux de Steeve Hilage ou Brian Eno. On tait fiers, mais tristes aussi. Ce ntait plus nous, ctait autre chose dsormais. Sans le groupe, sans Carte de sjour, Rachid nous chappait. Ce qui tait le plus difficile, ctait surtout que la jeunesse tait passe, la sienne, et aussi la ntre.

Jai voulu comprendre comment on en arrive l.

Jai lu sa naissance Oran en 1958, sa relation la guerre dAlgrie, la violence subie par un de ces oncles, quon nomme torture et mme au-del (2). Jai lu le dsir de son pre de le faire aller lcole quoi quil arrive, son arrive en France 12 ans en Alsace, alors quil ne parle presque pas le franais, jai lu le foot qui laide sintgrer, le certificat dtude, le pre qui fait les trois huit et subit plusieurs licenciements, le petit appartement avec le miracle de leau qui coule au robinet, les deux enfants morts en bas-ge, la mre qui travaille chez les collants Ergee, la Simca 1000 de rallye quachte le pre (cest un original). Jai lu lespoir que le passage en France soit provisoire, le dmnagement malgr tout Lpanges-sur-Volognes o il ctoie les Villemin, puis larrive Lyon en 1978, plus prcisment Rillieux-La-Pape, dans une maison de la fondation Abb-Pierre. Jai lu le travail chez Lesieur puis Thermix, en qualit dOS, o il rencontre les frres Amini.

Jai appris il ny a pas si longtemps que Rachid avait toujours refus la nationalit franaise, bien quil ait t lev dans le respect de la France. Jai lu son regard critique lgard de lAlgrie daprs lindpendance, son honntet et sa libert de penser.

Respect, et chagrin.

(1) Un loup pour lhomme, 2017, Flammarion.

(2) Rock la Casbah, Rachid Taha avec Dominique Lacout, Flammarion 2008.
Brigitte GIRAUD Ecrivaine

Source : http://next.liberation.fr/musique/2018/09/12/le-chanteur-rachid-taha-est-mort_1678188

Le chanteur Rachid Taha est mort

Par SERVICE CULTURE

12 septembre 2018 12:49

Le pionnier du rock alternatif et des fusions entre les musiques populaires dOccident, du Moyen-Orient et dAfrique du Nord a succomb une crise cardiaque l’ge de 59 ans.

2 Videos ici : Rachid Taha chante Douce France et Ya Rayah

Rachid Taha en octobre 2000. Photo Richard Dumas.VU

On a appris mercredi la mort du musicien algrien rsidant en France Rachid Taha mardi, des suites d’une crise cardiaque, en rgion parisienne, une information rvle par le Parisien. Pionnier du rock alternatif et des fusions entre les musiques populaires dOccident, du Moyen-Orient et dAfrique du Nord, cet ternel outsider de la scne franaise tait rput pour son refus des tiquettes (world, ra, varit) et son temprament brlant.

A lire aussi Son portrait ralis en 2007 : Rachid Taha, douce transe

N en 1958 Sig, prs dOran, immigr en France lore de ladolescence et lev en Alsace puis dans les Vosges, cest Lyon, alors quil tait jeune ouvrier, quil forma avec Mohammed et Moktar Amini le groupe Carte de sjour. Groupe emblmatique de son temps notamment avec sa reprise remuante du Douce France de Charles Trenet , le groupe participa notoirement la Marche des Beurs de 1983.

Embarqu dans une carrire solo partir de 1989, Taha neut de cesse de frotter son art et ses langues (le franais et larabe, appris en profondeur ladolescence lcoute des chansons dOum Kalthoum) aux genres en vogue, du funk (sur lalbum Barbs, enregistr aux Etats-Unis par Don Was) la techno, par le biais de sa collaboration au long court avec le producteur anglais Steve Hillage, qui aboutit notamment au trs politique tube dance Voil voil, en 1993. Son plus grand succs, pourtant, fut une reprise : celle de Ya Rayah de la lgende algrienne Dahmane El Harrachi, lune des chansons plus populaires du chaabi algrien, quil enregistra en 1997 pour lalbum Carte blanche, et qui lui valut de devenir clbre internationalement. Le chanteur participa galement la popularisation du ra en France avec le concert 1, 2, 3 Soleils, en compagnie de Khaled et Faudel, en 1998. Rachid Taha avait 59 ans.

Source : http://next.liberation.fr/culture/2007/03/20/rachid-taha-douce-transe_87940

Rachid Taha, douce transe

Par Gilles Renault

20 mars 2007 06:43

Rachid Taha en mars 2007. Photo Jrme Bonnet. Modds

N en Algrie, grandi dans lest de la France, puis Lyon, cet lectron libre musical, rencontr en 2007 pour un portrait, se doublait dun observateur engag.

En 2007, Libration publiait le portrait de Rachid Taha, dont on a appris la mort ce mercredi.

Veste noire, pantalon de cuir, chemise satine, lunettes fumes et pilosit luxuriante tignasse, barbe, torse , les quelques minutes de retard sont balayes par une arrive pleine de panache, que valide le taulier dun sonore Monsieur Rachid Taha !. Avec son prsentoir garni de Charlie Hebdo, Lib et le Parisien, le Melting Potes, caf littraire, est un crin de lecture, prserv du tumulte environnant, aux Lilas. Plus vraiment Paris, pas tout fait la banlieue. Le chanteur habite ct. Dehors, le soleil trpigne en attendant le printemps. Dedans aussi, a sbroue : Couch tard, jtais chez Frdric Tadde hier soir, sur France 3. Sujet : Peut-on dtester lAmrique ? Rponse : Non. Nous sommes tous responsables de ce qui se passe en Irak. Et puis, lAmrique, a nest pas que George Bush, mais aussi les Noirs, les chicanos, la soul, David Lynch, Orson Welles, Elvis Presley Sandwich merguez, cigarettes (lgres) la chane, Coca puis champagne, il mane du personnage une virilit sensuelle, dnue dostentation.

Aussi unanimement respect par ses pairs que rfractaire aux classifications rock, world, chanson, electro, Rachid Taha est partout chez lui. Musicien algrien qui na entrepris que rcemment des dmarches pour obtenir la nationalit franaise, il se dfinit comme un exil heureux. Dix ans denfance au bled, entre un frre an mort prmaturment, sans quil lait connu, et une soeur cadette : Le fils prfr, celui quil ne faut pas perdre, quon promne et quon montre aux copains. Fiert rciproque, quand il raconte labngation paternelle au moment de prendre son baluchon pour aller chercher du travail, de lautre ct de la Mditerrane. Mais dracinement et cicatrices condamnes rester. Sans tomber dans le clich de lexil, il faut savoir que limmigration reste une douleur, source dinstabilit fonde sur le mythe familial du retour, disait-il en 2000. Il confirme et optimise : Compar ceux qui sont arrivs lge adulte ou qui sont ns en France, je crois avoir une nergie diffrente, peut-tre due limpression davoir grandi et mri plus vite Comme si, chez moi, la douleur tait devenue une forme de privilge, car source de crativit. Si jtais rest l-bas, rien ne dit mme que jaurais fait de la musique.

De 1989 2006, Rachid Taha ne mettra pas les pieds en Algrie ; longue brouille mtine de rancoeur vis--vis de ce pays des fantasmes et des mirages qui, avec toutes ses potentialits, ses richesses, na pas su garder son peuple. A dix-sept ans dintervalle, il retrouve Sig, la ville de ses premiers pas, presque comme il la laisse, le mme portail, avec la mme couleur, seul le cinma avait disparu. Sorti cet automne, Diwan 2, le nouvel album de Rachid Taha, remporte un succs mrit. Cest une collection approprie dairs du pays, parfois profondment enfouis, que le chanteur a fait remonter la surface : Ecoute-moi camarade, Kifache Rah, Gana El Hawa On y entend clairement une certaine souffrance, tapie sous la frivolit. Et vice versa.

Quand il part, malgr lui, la conqute de lEst, Rachid Taha possde encore cette facult dadaptation propre aux enfants. Sainte-Marie-aux-Mines, en Alsace, nest pas rpute pour abriter une colonie de petits basans, mais bien jouer au foot peut se rvler, cet ge, un facteur dterminant dintgration. Lhistoire se rpte Lpanges-sur-Vologne (futur cadre dun des faits divers les plus mdiatiss du XXe sicle), o la famille continue desquiver les affres du chmage. On envoie llve turbulent se calmer chez les bonnes soeurs. Quitte devoir apprendre un mtier, va pour la comptabilit. Mais cest surtout cette inextinguible curiosit daller vers les autres qui nen finit plus de faire son chemin.

Vendeur de livres au porte--porte, il croise en deux ans toutes les mentalits, tous les profils, les prjugs, les accents. En retient quelques prceptes empiriques, comme le racisme est avant tout bas sur la connerie, mais il faut savoir quon vivra perptuellement avec et apprendre se situer au-dessus. Ou : Les parents vous nourrissent, mais ce sont les rencontres qui vous construisent.

A lhallali du giscardisme, la socit franaise a des dmangeaisons qui, fatalement, ne demandent qu connatre leur juste traduction artistique. Cest lusine Thermix de Lyon que Rachid Taha rencontre les deux frres Amini. A peine form, le trio brandit un nom qui claque : Carte de sjour. Quand il chante en franais, sa reprise du Douce France de Charles Trenet relve du manifeste. En arabe, Zoubida, sur la condition des musulmanes et les mariages arrangs, ne cherche pas plus lesquive. Dans les deux cas, certaines dents grincent, des dentiers aussi, mais pas toujours ceux quon croit : Jacques Martin est le seul qui nous aura fait passer la tl.

Carte de sjour secouera les annes 80 jusquau jour de la chute du mur de Berlin, o le groupe donne prcisment son ultime concert. Entre-temps, il y a eu lessor des radios libres (Radio Bellevue, Lyon, il en est, pardi !), lengagement politique (Rock Against Peyrefitte, idem) et citoyen. En 1982, il ouvre une bote de nuit la Croix-Rousse, Au Refoul, ainsi nomme car destine ceux quon ne laisse pas entrer dans les autres clubs de la ville. Lanne daprs, cest la Marche des beurs, entre Paris et Marseille. Quen reste-t-il ? Rachid Taha arbore ce sourire quil a si beau, puisque la fois pudique et insolent, candide et orgueilleux : Rien ! Julien Dray, conseiller de Sgolne Royal, Harlem Dsir, lu je ne sais plus o, dautres qui se sont cass la tl Merci, on a compris !

Une (trs) intime de la fin des annes 80 se souvient dun homme rocknroll, au sens assez destroy du terme. Un personnage gentil et trs impliqu socialement, vraiment passionn de musique et qui essayait de faire son trou tout en gardant un jardin secret. Riche de mille espoirs, laventure lyonnaise sachve aux prmices dune carrire solo dont le nom du premier album dvoile le nouveau port dattache : Barbs. Cest--dire Paris, au sens le plus insubordonn du terme. Donc raccord avec le parcours.

Affranchi du ngoce hormis le show 1, 2, 3 Soleils, en 1998, avec Khaled et Faudel , Rachid Taha assume une image intello branche, mouvance Pulp/Mondino/Agns b. Voguant au large, il croise les pontes anglo-saxons, Brian Eno, Damon Albarn, Steve Hillage (comparse de longue date), entre lAngleterre, lEspagne, lIrlande et le Mexique, o il a su se faire un nom. Pass la priode communautaire, avec pas mal de copines et plein de belles rencontres, ce pre dun fils de 21 ans vit depuis deux ans aux Lilas en compagnie dune chimiste rencontre Singapour. Il est aussi intarissable sur Jean Genet, Mohamed Choukri, John Ford et Derrida que sur le prix de la baguette 1 euro, tu te rends compte, alors qu ct, Romainville, elle est encore 70 centimes ! Quand il parle, il pose souvent une main sur le bras ou lpaule de son interlocuteur. Le geste est naturel, machinal. Comme pour mieux faire passer le message, circuler la parole. Ouvrir les esprits.

18 septembre 1958
Naissance Oran.
1977
Arrive Lyon.
1981
Formation du groupe Carte de sjour (dissous en 1989).
1985
Naissance de son fils, Lyes.
1991
Sortie de Barbs, premier album solo.
Octobre 2006
Sortie de Diwan 2, septime album solo.
22 mars 2007
Concert Paris (Bataclan, complet), puis tourne.