Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > Uncategorised > Algrie : Assassinat de Maurice Audin : La vrit en Marche !

Algrie : Assassinat de Maurice Audin : La vrit en Marche !

Le fils de Maurice Audin lance un appel tmoins

samedi 15 septembre 2018, par siawi3

Source : https://www.elwatan.com/edition/actualite/la-verite-en-marche-14-09-2018

Assassinat de Maurice Audin : La vrit en Marche !

Illustration : Sad

Samir Ghezlaoui

14 septembre 2018 2 h 42 min

La France reconnat enfin sa responsabilit dans lassassinat de Maurice Audin, mathmaticien et militant indpendantiste algrien. Le prsident franais, Emmanuel Macron, a rendu, hier, une dclaration publique o il affirme au nom de la Rpublique franaise, que Maurice Audin a t tortur puis excut, ou tortur mort par des militaires qui lavaient arrt son domicile. Ctait le 11 juin 1957.

Le locataire de lElyse, qui a tenu faire lui-mme ladite dclaration la veuve et aux enfants Audin en se rendant personnellement leur domicile familial dans la banlieue francilienne, admet dans le mme document que la disparition et la mort du jeune membre du Parti communiste algrien (PCA) ont t luvre dun systme dont les gouvernements successifs ont permis le dveloppement : le systme appel arrestation-dtention lpoque mme, qui autorise les forces de lordre arrter, dtenir et interroger tout suspect dans lobjectif dune lutte plus efficace contre ladversaire.

Ce systme sest institu sur un fondement lgal : les pouvoirs spciaux. Cest cela qui dfinit en somme la responsabilit de la Rpublique franaise dans ce crime dEtat. Le texte dnonce un systme qui a favoris les disparitions et permis la torture des fins politiques.

Afin de faire clater toute la vrit en ce qui concerne la mort de Maurice Audin devenu, tout au long de ces soixante ans, le symbole de la lutte pour la justice et la vrit au profit des victimes de la torture et des disparitions forces qui incombent larme coloniale franaise , le prsident Macron sadresse directement aux tmoins encore vivants, civils ou militaires, qui ont pu connatre les circonstances exactes de la mort dAudin, en les appelant sexprimer librement afin dapporter leur tmoignage et conforter ainsi la vrit.

Conscient et avouant que le cas Maurice Audin nest pas un acte isol, avec des milliers de disparitions pendant le conflit, Macron a exprim le souhait que toutes les archives de lEtat qui concernent les disparus de la Guerre dAlgrie puissent tre librement consultes et quune drogation gnrale soit institue en ce sens.

En plus de la pratique des disparitions forces, qui est en soi un crime atroce, laffaire Audin a surtout mis en lumire lusage de la torture par larme coloniale contre les indpendantistes algriens, de laveu mme du prsident franais : Certes, la torture na pas cess dtre un crime au regard de la loi, mais elle sest alors dveloppe parce quelle restait impunie.

Et elle restait impunie parce quelle tait conue comme une arme contre le FLN, qui avait lanc linsurrection en 1954, mais aussi contre ceux qui taient vus comme ses allis, militants et partisans de lindpendance ; une arme considre comme lgitime dans cette guerre-l, en dpit de son illgalit.

Reconnatre ces crimes dEtat et uvrer davantage pour dire toute la vrit sur le pass colonial de la France en Algrie en vont, daprs lauteur, du devoir de vrit qui incombe la Rpublique franaise, laquelle, dans ce domaine comme dans dautres, doit montrer la voie, car cest par la vrit seule que la rconciliation est possible et il nest pas de libert, dgalit et de fraternit sans exercice de vrit. Selon lui, il importe que cette histoire soit connue, quelle soit regarde avec courage et lucidit.

Il en va de lapaisement et de la srnit de ceux quelle a meurtris, dont elle a boulevers les destins, tant en Algrie quen France. Une reconnaissance ne gurira pas leurs maux. Il restera sans doute de lirrparable en chacun, mais une reconnaissance doit pouvoir, symboliquement, dlester ceux qui ploient encore sous le poids de ce pass.

Cest pourquoi, cette dclaration sert relancer et redynamiser le travail de mmoire et de vrit plutt qu lachever. Lapprofondissement de ce travail de vrit doit ouvrir la voie une meilleure comprhension de notre pass, une plus grande lucidit sur les blessures de notre histoire et une volont nouvelle de rconciliation des mmoires et des peuples franais et algriens, conclut Emmanuel Macron.

Sa dclaration, qualifie par certains observateurs mdiatiques et universitaires dhistorique, a t salue par la famille Audin. Dans une raction, publie par le site Mediapart, celle-ci a soulign limmense porte politique et historique dune telle dmarche. Josette Audin et ses enfants esprent galement que le corps de leur poux et pre sera recherch et pourra enfin recevoir une spulture.

Quant lassociation Maurice Audin, elle a clbr dans un communiqu un acte essentiel, tout en sengageant poursuivre son combat pour que tous ceux, franais et algriens, qui furent comme Audin torturs et assassins, soient identifis et reconnus et que leurs corps puissent tre retrouvs.

Par ailleurs, elle a appel lensemble des collectivits locales franaises attribuer le nom de Maurice Audin aux rues, places et difices publics afin de contribuer ce que le systme de la terreur ne soit jamais reproduit.

Source : https://www.elwatan.com/edition/actualite/le-fils-de-maurice-audin-lance-un-appel-a-temoins-15-09-2018

Responsabilit de ltat franais dans la disparition de son pre
Le fils de Maurice Audin lance un appel tmoins

Photo : Pierre Audin et sa mre Josette

Salim Mesbah

15 septembre 2018 1 h 30 min

Aprs la dcision historique du prsident Macron de reconnatre la responsabilit de lEtat franais dans la disparition du militant anticolonialiste Maurice Audin durant la Guerre dAlgrie, son fils Pierre a appel les tmoins de la Guerre de Libration nationale dire la vrit et transmettre les documents sur lassassinat de son pre par larme franaise, rapporte lAPS.

Lors de son intervention sur une station de radio, Pierre Audin a estim que pour lui le prsident Macron a reconnu que la torture tait un systme qui tait essentiellement une arme politique, qui ne servait qu terroriser la population et quil a dcid douvrir les archives concernant tous les disparus, pas seulement mon pre, a-t-il dclar. Dsormais, il faut dire la vrit et transmettre les documents qui permettront de savoir, pour mon pre et pour des milliers dautres, ce qui est arriv prcisment, a-t-il jug, tout en regrettant quil a fallu 61 ans pour que lEtat franais reconnaisse sa responsabilit dans ce crime.

Pierre Audin a rappel quil est tout fait clair lpoque que quand les militaires annonaient que quelquun stait vad, cela voulait dire quil avait t assassin. Ctait un langage cod, mais dans le systme de terreur qui rgnait Alger ce moment-l, il est tout fait clair que ctait ce que a voulait dire. Il ny avait pas dambigut, a-t-il rappel.

Pour sa part, Raphalle Branche, professeure dhistoire contemporaine luniversit de Rouen et auteur de La Torture et larme pendant la guerre dAlgrie, a expliqu, nos confrres du Monde, que cette reconnaissance de la responsabilit de lEtat franais dans la torture, la mort puis la disparition du corps dun homme dsarm, arrt parce quil tait souponn dappartenir un mouvement clandestin oppos au maintien de lAlgrie franaise, marque un changement radical dans la position officielle de la France.

En se dmarquant des propos de ses prdcesseurs qui navaient reconnu que des actes minoritaires et dviants, le prsident Macron reconnat que la torture fut un lment indispensable du dispositif rpressif que larme franaise mit en place ds le dbut de la guerre. Il ne sera plus possible dsormais de nier son caractre systmatique : elle appartenait larsenal disponible pour les militaires chargs de mener une guerre aux formes indites, dans une population quils connaissaient mal, a-t-elle poursuivi, soulignant quau-del des personnes arrtes et soumises ces violences, la cible essentielle de la torture tait la population civile.

Les Algriens nignorent rien de la ralit du caractre massif de la torture pendant la guerre dindpendance, des excutions sommaires, des tortures et dautres violences illgales accomplies par les forces de lordre franaises. Cette dclaration ne leur apprendra rien. En revanche, elle leur dira quen France aussi les discours officiels sur le pass peuvent changer, a fait remarquer Raphalle Branche.

Source : https://www.elwatan.com/edition/actualite/le-fils-de-maurice-audin-appelle-les-temoins-a-dire-la-verite-et-a-transmettre-les-documents-14-09-2018

Le fils de Maurice Audin appelle les tmoins dire la vrit et transmettre les documents

14 septembre 2018 13 h 14 min

Le fils de Maurice Audin, Pierre, a appel vendredi les tmoins de la guerre de libration nationale dire la vrit et transmettre les documents sur lassassinat de son pre par larme franaise, survenu il y a 61 ans. Intervenant sur les ondes de FranceInfo, Pierre Audin a estim que cest le dbut dune nouvelle tape, aprs la dclaration jeudi du prsident Emmanuel Macron reconnaissant la responsabilit de lEtat franais dans la disparition et lassassinat de son pre.

Cest le dbut dune nouvelle tape. Ce qui est important, cest que le prsident de la Rpublique a reconnu que la torture tait un systme qui tait essentiellement une arme politique, qui ne servait qu terroriser la population et quil dcide douvrir les archives concernant tous les disparus, pas seulement mon pre, a-t-il rpondu au journaliste, appelant les tmoins de lpoque parler. Tout est prescrit et tout est amnisti depuis longtemps.

Dsormais, il faut dire la vrit et transmettre les documents qui permettront de savoir, pour mon pre et pour des milliers dautres, ce qui est arriv prcisment, a-t-il soutenu, regrettant quil ait fallu 61 ans pour que lEtat franais reconnaisse sa responsabilit dans ce crime. Il a rappel, par ailleurs, quil est tout fait clair lpoque que quand les militaires annonaient que quelquun stait vad cela voulait dire quil avait t assassin.

Ctait un langage cod, mais dans le systme de terreur qui rgnait Alger ce moment-l, il est tout fait clair que ctait ce que a voulait dire. Il ny avait pas dambigut, a-t-il prcis, exprimant son tonnement devant le cas de son pre o les responsables de son assassinat ont carrment t jusqu mimer une scne dvasion. Jeudi, la France a reconnu officiellement, et pour la premire fois, avoir instaur un systme recourant la torture pendant la guerre de libration nationale. La prsidence franaise a indiqu, dans un communiqu, que le militant algrien Maurice Audin, disparu en juin 1957, est mort sous la torture du fait du systme institu alors en Algrie par la France.

Dans une dclaration remise la veuve Josette Audin, le prsident Emmanuel Macron a appel lapprofondissement du travail de vrit li la guerre dAlgrie. Il importe que cette histoire soit connue, quelle soit regarde avec courage et lucidit, a-t-il dit appelant lapprofondissement du travail de vrit qui doit ouvrir la voie une meilleure comprhension de pass franais et une volont nouvelle de rconciliation des mmoires et des peuples franais et algrien.