Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > Uncategorised > USA : Le vrai choc des civilisations

USA : Le vrai choc des civilisations

samedi 22 septembre 2018, par siawi3

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Source : http://www.entelekheia.fr/2018/09/13/le-vrai-choc-des-civilisations/

Le vrai choc des civilisations

Par Deena Stryker

Publi 13 septembre 2018 Mis jour 16 septembre 2018

Mme sil est politiquement orient, cet article a le mrite de poser des fondamentaux : la sant dune socit se mesure une seule aune, la faon dont elle traite ses membres les plus faibles, les enfants, et les droits et protections quelle leur accorde. Au del de la problmatique des enfants de migrants qui se pose galement en France dans dautres termes quaux USA cest tout le rapport de lOccident lenfance qui est en question. Entre lenfant-roi et lenfant-trophe de nos beaux quartiers (paradoxalement des mal-aims), lenfant-objet victime dabus et/ou instrumentalis au profit dadultes, ou lenfant oubli des zones de guerre bombardes, saurons-nous trouver la bonne rponse, savoir un socle international inbranlable de respect de ses droits et besoins ?

Le vrai choc des civilisations tient la faon dont les cultures traitent leurs enfants. Les discussions de droite gauche ont tendance se concentrer sur la faon dont les travailleurs et leur travail sont traits par ceux qui les gouvernent, et dans quelle mesure les gouvernements assurent la scurit et le bien-tre des familles. Cependant, le traitement des enfants par la socit dans son ensemble est rarement mentionn, alors mme quil sagit dune proccupation socialiste mais non capitaliste fondamentale. Les socialistes considrent les enfants comme la responsabilit de la socit dans son ensemble (et pas seulement celle des parents), non pas parce quils veulent les endoctriner, mais parce que leurs convictions politiques sont fondes sur une thique humaniste.

Dans les annes 60, en dbarquant Rome avec un enfant n Cuba, javais t stupfaite de mentendre dire que je devais aller larrire de la queue, derrire la ligne de scurit ; lanne dernire, lors dune visite en Russie, jai remarqu que les parents de jeunes enfants vont automatiquement lavant de toute queue dembarquement, mme avec des landaus (bien que la Russie ne soit pas officiellement un pays socialiste, le prsident Poutine partage la mme ancienne vision dmocratique et socialiste que les pays dEurope). Aujourdhui, la Russie regorge dcoles spciales pour les enfants besoins particuliers, et pendant que le prsident Poutine tient des discussions tlvises avec des lves, la Maison-Blanche convoque manu militari des tout-petits immigrants dans des salles daudience pour les livrer des juges.

La saga qui a rsult de la politique de tolrance zro de Trump en matire dimmigration illgale est inconcevable dans un pays socialiste : ces derniers mois, lorsque des mres latino-amricaines qui fuyaient la violence et/ou la pauvret dans leur pays dorigine avec leurs tout-petits ont tent de demander lasile aux tats-Unis, elles ont t spares de leurs enfants et dtenues sans quaucun registre ne soit tenu sur qui appartenait qui, et sans que lon sache o les enfants taient envoys pour tre pris en charge souvent vers dautres tats ! Le zle punisseur tait tel quaucun des centaines ou des milliers demploys du gouvernement impliqus dans ces enlvements navait reu lordre de tenir des registres ! Et aujourdhui, des semaines aprs lchance du dlai accord au prsident par les tribunaux fdraux pour les runir, de nombreux parents ont d retourner dans leur pays dorigine sans savoir o se trouvent leurs enfants, ou quand ils les retrouveront sils les retrouvent jamais. Le zle lgaliste et bureaucratique des tats-Unis a fait en sorte que des centaines de ces parents sont aujourdhui dclars inadmissibles la runification avec leurs enfants. Les Amricains sont tellement habitus au jargon bureaucratique/juridique que les mdias nexigent aucune explication. (Lironie est que la mise en uvre dune politique globale destine prserver une Amrique blanche dbouche sur la naturalisation de milliers denfants latinos par le gouvernement !)

Au moment o jcris ces lignes, le dernier numro de Harpers Magazine publie un essai sur les effets durables de la peur subie au cours de lenfance, tir du dernier livre de la clbre Martha Nussbaum, The Monarchy of Fear (La Monarchie de la peur). Intitul Nu et effray (Naked and Afraid), sa phrase douverture est Vous tes allong sur le dos dans lobscurit. Vous voyez, vous entendez, vous sentez, mais vous ne pouvez pas agir. Vous tes compltement, simplement, impuissants la plupart dentre nous connaissent cet tat travers des cauchemars, mais cette histoire dhorreur est la condition normale de tout bb humain.

Aprs des rfrences la condition de dpendance totale de lenfant dans la littrature classique, Nussbaum se tourne vers la thorie psychologique moderne, citant David Winnicott, un psychanalyste minent qui a dit que pour apprendre se proccuper des autres, les enfants ont besoin dun environnement favorable fond sur un socle de stabilit aimante, exempte de sadisme et de violence envers les enfants . Et Nussbaum ajoute : Lenfant doit tre labri de toute violence et chaos, de la peur de perscutions et de terreur ; il doit y avoir assez manger et sa sant doit tre prise en charge. Plus loin, elle signale ce qui semble tre une attitude non conventionnelle : Winnicott pensait que lune des principales missions du gouvernement tait de soutenir les familles.

Hlas, la morale amricaine est tellement loigne de celle de socits plus avances et dmocratiques, que les bureaucrates mnent sans rflchir des politiques dont les effets ngatifs sur le dveloppement de milliers de futurs citoyens amricains sont garantis.

Paru sur New Eastern Outlook sous le titre The Real Clash of Civilizations, le 5 aot 2018

Traduction et note dintroduction Corinne Autey-Roussel pour Entelekheia