Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Voile « islamique »/voile des nonnes et croix : une fausse comparaison (...)

Voile « islamique »/voile des nonnes et croix : une fausse comparaison religieuse pour dissimuler un vrai racisme sexuel

lundi 24 septembre 2018, par siawi3

Source : http://sisyphe.org/spip.php?article5486

jeudi 13 septembre 2018

Voile « islamique »/voile des nonnes et croix : une fausse comparaison religieuse pour dissimuler un vrai racisme sexuel

par Nam Bestandji

Derrire chaque voile, 3000 ans de haine envers la femme qui nous regardent
Elles dnoncent le voile, lassujettissement et le no-communautarisme
Niqab, burqa et tchador sont des signes dinfriorisation des femmes, non des symboles religieux

Le voile « islamique », arme politique

Les dbats sur le voile sont rgulirement relancs, que ce soit travers lcole, lex-salarie de la crche Baby-Loup, lUNEF et sa reprsentante voile ou autres burkinis. Pourquoi une telle sensibilit, une telle hystrisation lorsque la question du voile se pose ? Tout dabord parce quil est larme politique la plus efficace des intgristes musulmans. Lvolution de lUNEF en est une des plus belles illustrations. La lacit est alors brandie comme bouclier par les uns, mme lorsquelle nest pas concerne (comme le problme des burkinis sur les plages). En face, elle est tordue par les islamistes et leurs soutiens qui considrent la lacit franaise comme un obstacle. Mais le fond des crispations nest pas l. La lacit nest quune consquence. Le cur du problme, ce qui touche au plus profond, est la signification relle du voile et la conception que nous avons de la moiti de lHumanit : les femmes.

Si les intgristes invoquent la spiritualit auprs du grand public, elle nen a jamais t la justification auprs des musulmans. Le Coran nest pas quun livre religieux. Cest aussi un livre politique, social et juridique. Concernant lhritage par exemple, le Coran autorise la femme obtenir une part quivalente la moiti de celle dun homme. Ce fut minemment progressiste lpoque de la Rvlation : une re o la femme navait pas dexistence juridique. En cela, le Coran fut une rvolution. Seulement, 1400 ans se sont couls. LHumanit a volu. Cette conception de lhritage, vritable progrs au VIIe sicle, serait une rgression au XXIe. Que ce soit lpoque de la Rvlation ou aujourdhui, a-t-on dj avanc largument du spirituel pour justifier cette diffrence sexue dans lhritage ? Non, jamais. Les arguments ont toujours t sociaux et conomiques. Aujourdhui aussi, personne ne clamerait son dsir dappliquer la demi-part aux musulmanes en invoquant sa spiritualit pour tre plus proche de Dieu.

Le voile, rien voir avec la spiritualit ni la lacit

Cest la mme chose pour le voile. Les trois versets qui labordent vaguement nont jamais voqu la spiritualit. En dehors des cinq prires quotidiennes, le voile nest pas un vtement religieux et na jamais t un objectif en soi. Cela concerne uniquement les murs dans la gestion sociale de la cit arabique du VIIe sicle : protger la femme musulmane de loffense (Coran, sourate 33 verset 59).

Aujourdhui, par lacceptation de linterprtation extrmiste de lislam, le « voile » nest plus un moyen correspondant des circonstances prcises de lArabie du Moyen-Age. Il a t transform dans sa forme matrielle (le voile des islamistes nest pas celui du Coran qui na jamais voqu la dissimulation des cheveux, du visage ou du cou) et dans sa signification. Cest un attribut vestimentaire qui a pour vocation de marquer linfriorit dun groupe humain, les femmes. Il na de raison dtre que pour hirarchiser lHumanit, stigmatiser et discriminer sa moiti fminine. Cest la dfinition du racisme.

La religion nest quun prtexte, un vernis pos par les intgristes pour tre brandi la socit. Prsenter le voile comme un signe religieux offre lavantage de dplacer le dbat du sexisme et de lgalit des sexes vers la lacit. Cela permet de « sanctuariser » le voile au nom de la libert religieuse.

Cette position a t celle des islamistes ds la premire affaire de ce type dans un collge de Creil en 1989. Ltat a fait le choix de les couter, plutt que de chercher sinformer, et est all tout droit o les islamistes voulaient lamener : la lacit. Le vrai terrain du voile, celui du sexisme et du patriarcat, est impossible dfendre dans un pays comme la France. En tant quoppresseurs, les intgristes ne peuvent dfendre lindfendable. En revanche, le terrain de la lacit leur permet de ne plus avoir limage doppresseurs mais dopprims, celle de « musulmans » perscuts par une socit « islamophobe » qui restreindrait la libert religieuse. Il est ainsi bien plus ais de revendiquer une lacit « ouverte » ou « inclusive » plutt quun sexisme « ouvert » ou un patriarcat « inclusif ».

Ce renversement permet, par exemple, ce vtement raciste et discriminant de ne pas tre une des cibles de la Dclaration Universelle des Droits Humains vises par son article 1 mais, au contraire, de bnficier de sa protection en tant que « manifestation de sa religion » par larticle 18.

Le voile « islamique » compar celui des nonnes pour en dissimuler le sexisme ou le racisme sexuel

Lemballage religieux du racisme sexuel permet galement aux islamistes, et leurs soutiens « idiots utiles », de toujours comparer le voile des signes dautres religions pour en dissimuler le sexisme et toujours orienter le dbat vers le terrain quils ont choisi, quitte trahir lislam. Le voile est ainsi rgulirement compar celui des nonnes et la croix chrtienne. Or, ils nont rien en commun. Mais quoi de mieux que des symboles chrtiens qui parlent tous les franais pour donner au voile un semblant de religiosit et diviser le camp laque ? Ce camp sait se montrer uni face lintgrisme catholique. Mais, par lefficace stratgie victimaire et dinversion des rles des islamistes, ce mme camp se retrouve divis face lintgrisme musulman et oublie la vritable signification du voile.

Selon les islamistes, leur voile sadresse toutes les musulmanes, quels que soient leur ge et leur vie. Tout au moins, celles qui « se respectent » et ont de la « pudeur »

Le voile des nonnes

Le voile des nonnes, lui, ne sadresse pas toutes les catholiques, et encore moins toutes les chrtiennes. Comme sa dnomination lindique, il sadresse aux nonnes. Le voile, la cornette ou la guimpe entourant le visage des religieuses catholiques ont plusieurs significations.

Elles appartiennent un ordre religieux rgi par des rgles ecclsiastiques (le rgulier) en dehors du temps et de la socit (le sculier). Cette ordination est rendue visible par leurs habits monastiques, dont le voile est un des lments, qui en sont les uniformes : « Lhabit est un signe de conscration, de pauvret et dappartenance une famille religieuse dtermine » (1). Dans cette dclaration de Jean-Paul II, la « famille religieuse » nest pas la famille catholique pour la distinguer des autres religions. Cest le synonyme d« ordre religieux ». On ne dit dailleurs pas dune femme entrant dans les ordres quelle « met le voile » mais quelle le prend. « Prendre le voile » signifie entrer au couvent. Ce voile est le symbole du mariage des religieuses avec Dieu et Jsus-Christ. Cette pratique est sans doute lhritage des vestales romaines (prtresses de Vesta, voues la chastet pendant les trente annes de leurs fonctions). Elles ctoyrent les premiers chrtiens qui, eux-mmes, taient danciens adorateurs des Dieux romains. Depuis le dbut, le voile des religieuses catholiques a la mme fonction que celui des vestales romaines dantan : se distinguer des femmes laques.

Les nonnes vivent presque en autarcie. Cest un choix de vie au sein dune communaut qui a fait vu de clibat, de chastet sexuelle (corollaires de leur mariage symbolique) et de pauvret pour se consacrer la prire. Leur voile symbolise aussi le sacrifice de stre retires du monde (pas de mariage, pas denfants, peu de vie sociale autre quavec les nonnes) pour montrer leur dvouement total Jsus-Christ. Luniforme monastique tant uniquement spirituel sans aucune connotation sexuelle, et Dieu suppos tre partout, ces religieuses sont toujours voiles, mme lorsquelles sont entre elles.

Le voile des intgristes musulmans, instrument de racisme sexuel

Le voile prescrit par les intgristes musulmans est-il comparable ? Absolument pas. Une correspondance esthtique ne signifie pas une quivalence philosophique et idologique. Les islamistes nont jamais prescrit le voile pour des raisons spirituelles. Il ne signifie en rien un engagement religieux, ne demande pas labstinence sexuelle, ni la pauvret, ni le clibat, ni de vivre en autarcie. Il nexiste pas de couvents o devraient vivre les musulmanes et dont le voile serait luniforme. Aucune dentre elles ne considrent tre marie au Prophte Mohamed ou Dieu, un mariage spirituel dont le voile serait le symbole.

Le voile islamiste, quelles que soient sa forme et sa longueur, est uniquement prescrit pour des raisons racistes et sexistes : considres comme des objets sexuels sources de toutes les tentations, les femmes devraient cacher leur corps, y compris leurs cheveux, le cou, les bras, etc., pour ne pas exciter la libido de ces morts de faim que seraient les hommes. Il nest pas question dapprendre aux hommes se contrler. Cest la femme de prendre les mesures ncessaires pour « se respecter » et ne pas tre victimes de ses bourreaux potentiels.

Autrement dit, pour viter les rections de pnis et des troubles dans la socit, les femmes devraient se bcher. La moindre mche de cheveux qui dpasserait sera considre comme tentatrice. Leur inversion classique des rles par la culpabilisation se joint la sduction pour amener les femmes accepter elles-mmes le voile, en le prsentant comme un vtement de « pudeur » et de respectabilit. Il devient la fois une forme de valorisation, de protection patriarcale, de punition et de discrimination.

Tout tourne autour de la sexualit, de la culpabilit et du contrle du corps des femmes. Il a t cr pour a. Il est prescrit pour cela par les religieux dans la totalit des pays musulmans, la totalit de leurs livres et de leurs prches. Il na jamais eu dautre signification. La religion est bien un prtexte.

Ainsi, et contrairement aux nonnes, ce voile ne se porte pas ds le rveil le matin et ne ste pas forcment le soir avant de se coucher. Tout comme le christianisme, lislam considre que Dieu serait partout et verrait tout. Or, en prsence de sa famille, de son ventuel mari, dautres femmes ou seule, une musulmane voile lenlve. En prsence denfants mles, quils soient ou non de sa famille, elle se dvoile galement puisquils ne sont pas sexuellement actifs. En revanche, elle porte le voile lorsquelle risque de croiser tout homme pouvant thoriquement avoir des relations sexuelles avec elle.

Une aberration thologique

Nous sommes bien loin du spirituel et du voile des nonnes. Cette instrumentalisation de lislam par les islamistes des fins sexistes et politiques peut tre vue comme une aberration thologique. Toujours prompts accuser de blasphme ceux qui les critiquent (par leur usage du terme « islamophobie »), et tout embrums par leur fanatisme et leur sexisme, les intgristes ne ralisent pas que le voile porte le blasphme aux nues. Revendiquer le vtement le plus raciste et sexiste que lhomme ait invent, laisser croire quil est religieux, le faire passer du rle de moyen circonstanciel un objectif en soi universel et intemporel, au point den faire quasiment le 6me pilier de lislam, cest ce que les religieux appellent une « innovation ». En islam, linnovation est une des pires choses qui soit, un blasphme impardonnable.

Voile « islamique » non comparable la croix chrtienne

Pire encore, en tentant de comparer le voile la croix chrtienne pour dissimuler sa vritable raison dtre, et en lui attribuant une dimension spirituelle quil na jamais eue, les islamistes en ont fait un objet idoltre. Tout dabord, depuis quand la croix serait-elle un outil de « pudeur » rduisant la personne qui le porte un objet sexuel devant tre cach pour ne pas susciter lexcitation dautrui ? La croix na aucune fonction de rgulation des rapports entre les sexes ni de chosification et dinfriorisation des femmes. Son port et sa signification concernent femmes ET hommes.

Une chrtienne et un chrtien prient devant une croix o Jsus est reprsent crucifi. Dans les moments importants, ils peuvent tenir une petite croix comme un objet ftiche, un porte bonheur. Cette croix symbolise le martyr de Jsus qui se serait sacrifi pour sauver lhumanit. Le voile matrialise-t-il un symbole spirituel quivalent ? Non. Il ny a pas dquivalent de la croix en islam car cette religion rejette toute forme didoltrie. Sattacher des symboles matriels tels que les statues, les images (si un musulman est islamiquement touch par un dessin) ou tout autre objet est considr comme un pch. En cela, revendiquer le voile comme un symbole religieux et, pire encore, faire croire que cest une obligation religieuse pour en ralit contrler leurs pulsions sexuelles, va lencontre du message originel que ces musulmans prtendent vouloir incarner. Ils sont blasphmateurs.

Voile des nonnes non impos aux femmes laques sous peine de mort

Nayant rien en commun avec le voile des nonnes et la croix, les consquences nont aussi absolument rien voir. Au niveau international, il nexiste aucun rgime autoritaire catholique qui impose le voile des nonnes toutes les femmes, comme cest le cas pour le voile islamiste en Iran, en Arabie Saoudite ou avec DAESH. Aucune police des murs chrtienne pour vrifier que toutes les catholiques portent bien un voile ou une croix. Il ny a jamais eu la moindre femme gorge par des intgristes catholiques parce quelle aurait refus de porter le voile des nonnes, comme des musulmanes ont t gorges dans les annes 1990 en Algrie parce quelles refusaient de se voiler.

Il nexiste aucun lobby promouvant le voile des nonnes pour expliquer quel point ce voile serait formidable, comme il existe des associations telles que Lallab pour le voile islamiste. Aucune chrtienne nest insulte parce que traite de « pute » par un intgriste chrtien parce quelle ne serait pas voile ou ne porterait pas une croix autour du cou. Aucune pression dun membre dune famille catholique envers sa sur, son pouse ou autre, pour la « convaincre » de se couvrir du voile des nonnes, na jamais t recens. Il nexiste aucune menace de lenfer ni de thorie sur les « bienfaits » de la cornette ou de la guimpe brandies par des prdicateurs chrtiens pour inciter les chrtiennes faire le « libre choix » du voile. Par consquent, il ny a pas le moindre livre ou prche faisant la promotion du voile des nonnes, face aux milliers de livres, confrences, prches, chanes satellitaires, etc. faisant la promotion du voile islamiste. Il ny a ainsi aucune pression psychologique sur les catholiques qui ne se voilent pas.

Puisque le voile des nonnes concerne un ordre rgulier, aucun amnagement nest demand la socit, aucune revendication politique, aucun acte proslyte. Nous navons jamais vu une chrtienne faire pression sur son employeur pour imposer un voile de nonne. Aucune femme catholique na refus dtre ausculte par un mdecin homme en raison de sa « foi ».

Plus grave encore, il ny a jamais eu de petites filles bches par le voile des nonnes pour les habituer au sort sexuel qui les attend. Aucun parent catholique na jamais impos ce voile sa petite fille. A-t-on dj vu des fillettes de 4, 10, ou 14 ans se prsenter lcole couvertes du voile des nonnes ? Il ny a jamais eu la moindre affaire de voile catholique dans aucune cole franaise.

Les lves chrtiens ne se sont jamais prsents lcole avec des croix visibles de plusieurs dizaines de centimtres sur la tte ou mme sur la poitrine. Ils nont jamais eu de difficults non plus les ter ou les dissimuler sur demande des enseignant-e-s. Pourquoi ? Parce que la croix est un signe religieux qui concerne la lacit. Le voile islamiste est un signe sexiste qui, sil est enlev par la jeune fille, serait de « limpudeur ». Mettre son voile dans son sac na pas la mme signification ni les mmes consquences sexuelles que dissimuler sa petite croix sous son pull.

En rsum, le voile des nonnes tant destin uniquement aux nonnes, dont le nombre est trs limit, il ny aura jamais de prolifration dans la socit ni de revendication dans ce sens. Ainsi, nous ne verrons jamais une nonne voile reprsenter un syndicat tudiant tel que lUNEF

Voile « islamique » : uniforme politique

Puisque le voile islamiste nest pas comparable au voile des nonnes, pourquoi les musulmanes voiles refusent de le remplacer par autre chose ? Aprs tout, limportant pour les islamistes est de cacher le corps des femmes, que ce soit avec un voile ou autre chose. Par exemple, la reprsentante de lUNEF ou lex-salarie de la crche Baby-Loup auraient pu cacher les mmes parties de leurs corps en portant une casquette ou un bonnet pour les cheveux, un foulard ou un bandana pour le cou et un pull pour le reste. Un compromis qui leur aurait permis de respecter leurs « convictions religieuses » sans pour autant afficher leur radicalit et ainsi mieux correspondre, tout au moins en apparence, limage du syndicat pour lune et au rglement intrieur pour lautre.

Mais non, pour elles cest le hijab et rien dautre, car le voile est bien plus quun ftichisme vestimentaire masochiste. Cest un uniforme politique : sexhiber, tre reconnue, identifie en tant que musulmane et faire la promotion de sa foi. Le thologien Frre Musulman Youssef Al-Qaradhawi, comme tous les autres prdicateurs islamistes, en explique les raisons ainsi : « [Le vtement de la musulmane] ne doit pas ressembler ce que portent spcialement les mcrantes, les juives, les chrtiennes et les idoltres. Lintention dimiter ces femmes est interdite en Islam qui tient ce que les musulmans se distinguent et soient indpendants dans le fond et dans la forme. Cest pourquoi il a ordonn de faire le contraire de ce que font les mcrantes dans plusieurs domaines. » (2)

Il ne cite aucun texte religieux pour appuyer son propos. Cest normal. Linterdiction de shabiller loccidental pour se distinguer nexiste dans aucun verset du Coran. Le port du voile de la militante de lUNEF et de lex-salarie de Baby-Loup est bien un acte politique, peu importe leurs propos.

Ce sont bien les musulmanes qui, par leurs voiles, doivent assumer la responsabilit de distinguer lensemble des musulmans. Les hommes, eux, nont pas lobligation de se diffrencier des « mcrants, des juifs, des chrtiens et des idoltres ». En Europe et dans nombre de pays musulmans, seule une partie des hommes salafistes le dsirent par leur imitation vestimentaire de ce quils croient tre les habits des compagnons du Prophte. Le reste des islamistes, cest--dire lcrasante majorit, a troqu les vtements orientaux pour les jeans, les costumes cravates et les bermudas. En France, il suffit dobserver la tenue des reprsentants des Frres Musulmans : de Tariq Ramadan Marwan Muhammad en passant par les responsables de lUOIF, tous sont habills loccidental. En revanche, leurs militantes fminines appliquent linjonction des « savants » en portant le voile par distinction. La diffrence entre la dispense des hommes et lobligation des femmes est encore plus flagrante la plage « Lobligation religieuse » est bien une invention pour servir de prtexte la lutte politique et la promotion du sexisme.

Quant aux « foulards de nos grands-mres » invoqus par les relativistes, l aussi ce nest pas comparable. Un voile peut tre port lglise, en gnral une mantille qui peut laisser transparatre les cheveux. Cest lhritage dun passage du Nouveau Testament qui explique aussi en partie le voile des nonnes. Ni Dieu, ni Jsus, ni lun des aptres ne lont recommand, ni mme voqu. Seul Saint Paul la fait en sadressant aux Corinthiens (1re ptre aux Corinthiens, chapitre 11 versets 3 13) :

"Je veux pourtant que vous sachiez ceci : le chef de tout homme, cest le Christ ; le chef de la femme, cest lhomme ; le chef du Christ, cest Dieu.

Tout homme qui prie ou prophtise la tte couverte fait affront son chef.

Mais toute femme qui prie ou prophtise tte nue fait affront son chef ; car cest exactement comme si elle tait rase.

Si la femme ne porte pas de voile, quelle se fasse tondre ! Mais si cest une honte pour une femme dtre tondue ou rase, quelle porte un voile !

Lhomme, lui, ne doit pas se voiler la tte : il est limage et la gloire de Dieu ; mais la femme est la gloire de lhomme.

Car ce nest pas lhomme qui a t tir de la femme, mais la femme de lhomme,

Et lhomme na pas t cr pour la femme, mais la femme pour lhomme.

Voil pourquoi la femme doit porter sur la tte la marque de sa dpendance, cause des anges.

()

Jugez par vous-mmes : est-il convenable quune femme prie Dieu sans tre voile ?"

Le christianisme est la seule des trois religions monothistes prescrire le voile par des arguments strictement religieux. Le sexisme et le patriarcat exprims et associs au voile sont inspirs de lAncien Testament (Gense 24:65 et Nombres 5:18). Une coutume elle-mme hrite de la plus haute antiquit dont la premire trace est une loi assyrienne qui imposait le voile aux femmes maries pour les distinguer des prostitues. Comme pour le Coran, ce sujet judaque fut source de multiples dbats depuis toujours. Leurs exgtes, enfants de leur temps, interprtrent ces textes dans un sens patriarcal voire misogyne. La tradition juive a enfant un nombre incroyable de lois dans un domaine qui sappuie sur deux versets seulement. Aujourdhui, seules les intgristes juives se voilent la tte ou portent une perruque au quotidien. De plus, en dehors dIsral, leurs prescripteurs nen ont jamais fait une arme politique et proslyte contre les socits laques pour tendre leur idologie.

Le voile dans lancien Testament : non prescrit pour prserver la libido masculine

Le Coran affirme galement la supriorit de lhomme sur la femme (sourate 4 verset 34). Mais elle nest pas associe au voile. Les deux versets de la Torah et le passage de lptre de Paul aux Corinthiens sont aussi les seuls prciser le voilement de la tte des femmes, contrairement au Coran. Et dans le cas de Paul, cette dissimulation est uniquement prescrite pour la prire, pas pour le quotidien.

Paul tait un homme de son temps, une poque patriarcale o le voile relevait de la coutume. De plus, un temple de Vesta existait Corinthe depuis des sicles. Ctoyer des religieuses voiles tait culturellement une vidence pour les habitants. Son ptre tait de circonstance et ne faisait quentriner lusage tout en y apportant un souffle religieux quil voulait chrtien, en sinspirant aussi des deux versets de la Torah (livre quil avait tudi pendant des annes avant de devenir le disciple du Christ). Comme ce nest pas une prescription divine, et quelle ne concerne que les moments de prire, lglise a eu du mal imposer le voile au quotidien pour les chrtiennes laques (cest dire nappartenant pas un ordre religieux). Au dbut de lre chrtienne, il tait le symbole de la femme pieuse et soumise son mari. Mais cela volua ds le Moyen-Age. Les femmes issues des grandes familles aristocrates et marchandes contournaient cet aspect du patriarcat en portant un voile qui pouvait tre transparent et en laissant dpasser des chignons. Mme les reines de France, pouses des reprsentants de Dieu sur terre selon lglise, ntaient pas voiles.

Si lglise incita porter le voile au Moyen-Age, elle nen fit jamais une rgle indpassable pour les laques. Ce nest quen 1917 quelle rendit son port obligatoire dans les lieux de culte. Une obligation disparue depuis 1983. Les seules catholiques sen tre toujours coiffes jusqu aujourdhui sont les religieuses. Il ne symbolise pas la soumission aux hommes comme souhait par Saint Paul puisquelles restent clibataires, vivent entre elles et sont peu en contact avec le monde extrieur. Il symbolise la soumission Dieu et Jsus-Christ, comme abord plus haut.

Paul na pas prescrit le voile pour prserver la libido masculine. Il ntait pas port en fonction de la prsence ou non dhommes. Sa raison dtre ntait pas sexuelle mais signe de pit religieuse et de sujtion aux hommes. Si le Nouveau Testament avait au dpart valid la coutume du voile par imprgnation du patriarcat ambiant, les islamistes daujourdhui affirment reprendre la mme coutume antique entrine par Paul mais jamais valide par le Coran. Lintrt est de relativiser leur position par comparaison avec la Bible. Ils reconnaissent ainsi quils militent pour le sexisme et le patriarcat. Ils y ont en plus ajout leur obsession sexuelle dont seraient responsables les femmes.

Le foulard de Grace Kelly nest pas un hijab

Au quotidien, dans leurs formes et leur signification, ce sont bien des foulards, pas des voiles, que portaient les femmes catholiques franaises jusquau milieu du XXe sicle. En milieu rural, ils taient ports depuis toujours pour des raisons pratiques, notamment pour le travail la ferme et dans les champs. Plus largement, ils taient ports par habitude culturelle sans aucune connotation religieuse et encore moins sexiste. « Nos grands-mres » pouvaient porter un foulard un jour et pas le lendemain. Il pouvait ne rien laisser voir des cheveux le lundi et tre transparent le mardi. Il tait port lextrieur, pas lintrieur du domicile, quun homme soit prsent ou pas. Le foulard de Grace Kelly (exemple rgulirement avanc par les islamistes pour relativiser leur obsession sexuelle) na ainsi rien voir avec le hijab, le niqab ou la burqa. De plus, comme les relativistes le prcisent, cela concernait « nos grands-mres » Avancer un argument rtrograde, un pass o les femmes avaient peu de droits, pour dfendre le voile islamiste, ce nest pas trs judicieux mais cest cohrent.

Le voile « islamique » nest donc pas lquivalent du voile des nonnes, de la croix ou de la kippa, car il nest pas un signe religieux. Si nous souhaitons effectuer des comparaisons, cela doit se faire avec dautres signes discriminants.

Aucun racisme ne peut tre accept au nom de la « libert religieuse ». Amener la question du voile sur son vritable terrain, celui du sexisme, permet de mieux le mesurer. Lenjeu laque sera moins central, le dbat plus pertinent et constructif. Ce fut la lourde erreur de la loi de mars 2004 sur les signes religieux lcole. Elle aurait d aborder le voile comme un signe discriminant, une forme de racisme, sans entrer dans des considrations religieuses. En le classant comme signe religieux, le lgislateur a pris une position thologique, a « excommuni » tous les musulmans et toutes les musulmanes qui ne reconnaissent pas le voile ainsi, a galvanis les islamistes et a dplac le dbat sur un terrain inadquat.

Ne persistons plus dans cette erreur. Au nom de lgalit entre les tres humains et de la lutte contre toute forme de racisme, nous ne devons jamais oublier ce que signifie rellement le voile.

Notes

1. Jean Paul II, Vita Consecrata 25, cit par Moreau Rgis, Guide de lecture des textes du concile Vatican II, la rforme de lglise - Tome 2, Artge ditions, 2013.
2. Qaradhawi Youcef, Le licite et lillicite en islam, ditions Al Qalam, Paris, 1992, rd 2005.

Publi dabord sur le blog de lauteur et sur Sisyphe avec son aimable autorisation.
https://naembestandji.blogspot.com