Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > Uncategorised > France : Affaire Ramadan : les nouveaux SMS qui mettent mal la version du prdicat

France : Affaire Ramadan : les nouveaux SMS qui mettent mal la version du prdicateur

mercredi 26 septembre 2018, par siawi3

Source : https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2018/09/26/affaire-ramadan-les-nouveaux-sms-qui-mettent-a-mal-la-version-du-predicateur_5360399_1653578.html

Affaire Ramadan : les nouveaux SMS qui mettent mal la version du prdicateur

Lexploitation dun tlphone conforte le rcit dune plaignante qui affirme avoir t viole dans une chambre dhtel Lyon en 2009.

LE MONDE | 26.09.2018 11h11 Mis jour le 26.09.2018 11h16

Yann Bouchez

Cest un tlphone portable comme il ne sen vend presque plus. Clavier coulissant et petit cran, pas tactile. Un objet dune autre poque, pourtant pas si lointaine, celle davant lavnement des smartphones. Le LG KS360 , commercialis partir de la fin de lanne 2008, na mme pas eu le temps de devenir la mode quil tait dj obsolte. Mais avec ses 10,15 centimtres de haut et ses 108 grammes, cet objet risque de peser lourd dans laffaire Tariq Ramadan.

Un vieux modle de ce genre, appartenant Christelle un prnom demprunt , lune des trois plaignantes en France accusant le prdicateur musulman de viol, a t analys par un expert judiciaire, spcialis en informatique. Et le contenu de lappareil, des SMS reus et envoys dans le courant de lanne 2009, vient balayer en partie la stratgie de dfense jusque-l adopte par lislamologue. Mis en examen pour viol et viol sur personne vulnrable le 2 fvrier, il est depuis plac en dtention provisoire.

Quatorze scells fouills

Face la plaignante, selon laquelle le viol aurait t commis le 9 octobre 2009, dans une chambre de lHtel Hilton de Lyon, Tariq Ramadan a toujours ni tout rapport physique lors de cette unique rencontre. Elle dnonce des relations sexuelles non consenties et un dchanement de violence il lui aurait assn des gifles, des coups de poing, laurait tire par les cheveux et lui aurait urin dessus.

Lui conteste lavoir seulement fait monter dans sa chambre. Il la encore rpt lors dune confrontation tendue avec Christelle devant les juges, le 18 septembre. Mais des messages du LG KS360 exhums par lexpert dans son rapport, dont Le Monde a pris connaissance, contredisent certaines des affirmations du thologien suisse et affaiblissent considrablement sa dfense.

Lundi 24 septembre, les trois juges dinstruction chargs de laffaire ont reu les conclusions de ce rapport dexpertise informatique quils avaient ordonn cinq mois plus tt, le 19 avril. Il a fallu fouiller le contenu de quatorze scells, ordinateurs et tlphones portables des diffrentes plaignantes et de Tariq Ramadan, saisis lors de lenqute ou livrs la justice par les protagonistes. Le LG KS360 avait ainsi t retrouv par Christelle son domicile, au dbut de lanne 2018, au fond dune bote outils, a-t-elle expliqu aux enquteurs.

Tu viendras, tu es prte

Lanalyse des donnes a permis de montrer que, du 31 aot au 15 dcembre 2009, 255 textos ont t envoys depuis le portable de Tariq Ramadan vers celui de Christelle, soit plus de deux par jour. En sens inverse, Christelle a adress 144 messages lislamologue. Si les messages quelle a reus de M. Ramadan peuvent tre prcisment horodats, les donnes techniques de lpoque ne permettent pas davoir ce mme niveau de prcision concernant les textos quelle a envoys.

Jusqu prsent, Tariq Ramadan affirmait navoir fait que boire un verre avec Christelle dans le bar de lhtel, ce 9 octobre 2009. Il disait nattendre rien de ce rendez-vous, quand bien mme il reconnaissait un jeu de sduction depuis plusieurs mois et des messages caractre sexuel, aprs que les enquteurs leurent confront des changes explicites sur Skype (un logiciel de vido-communication) avec la plaignante. Mais, assurait-il, il ny avait aucune volont de contact physique de sa part en ce 9 octobre 2009, juste une simple curiosit de voir Christelle. Dans ma logique, les rencontres humaines ne me font pas perdre de temps, elles me font gagner du temps , a-t-il dit aux juges qui sinterrogeaient sur ses intentions.
Les huit textos crits depuis son portable Christelle , le 9 octobre 2009, dessinent pourtant une tout autre histoire. Ainsi de ce premier message, envoy 13 h 57 : Alors, alors tu viendras, tu es prte. Je devrai tattendre en bas car il faut une carte pour monter dans lascenseur. A quelle heure ? Pourquoi voquer lascenseur sil ne sagit que de boire un verre avec elle, sans monter ltage ? A 14 h 49, il lui envoie ladresse de lHtel Hilton. A 15 h 51, nouveau message sur le portable de Christelle, en provenance de celui de Tariq Ramadan : Jtais sous la douche mais attends ma douce chienne !!!! Puis, 16 h 31, elle reoit encore : Cest ok. Ce sera le dernier texto de la journe.

Faute de pouvoir tablir une chronologie exacte des messages envoys par Christelle, il faut se contenter, pour linstant, de ceux de Tariq Ramadan. Les textos quelle a reus le lendemain de leur rencontre confortent la version de la plaignante. Jai senti ta gne dsol pour ma violence. Jai aim Tu veux encore ? Pas due ? , reoit-elle, 19 h 29. Lexpditeur ? Toujours le mme numro, celui de Ramadan. Puis quelques heures plus tard, 23 h 09 : Tu nas pas aim Je suis dsol [Christelle]. Dsol.

Authenticit confirme

Depuis plusieurs mois, contrairement ceux du 9 octobre 2009, ces textos du 10 octobre taient dj verss au dossier dinstruction, mais sous la forme de photos que Christelle avait prises, lautomne 2010. A laide dun Blackberry, elle avait photographi plusieurs reprises lcran de son vieux portable et les SMS changs. Techniquement, rien ne permettait donc daffirmer avec certitude quils provenaient effectivement du portable du thologien. Or, confront ces photos, Tariq Ramadan dnonait une manipulation et contestait lauthenticit des documents que les enquteurs lui montraient. Ce nest pas moi du tout qui ai envoy ces messages , a-t-il rpt, le 18 septembre, face aux juges.

Cette ligne de dfense sannonce dsormais difficilement tenable, alors que le rapport dexpertise vient confirmer lauthenticit des SMS durant cette priode, lautomne 2009, entre les portables du prdicateur et de la plaignante. Sollicit, lavocat de Tariq Ramadan, Me Emmanuel Marsigny, na pas souhait faire de commentaires.

Contact par Le Monde, Me Eric Morain, lavocat de Christelle , a salu la dcouverte de ces SMS. Depuis prs de dix mois, rappelle-t-il, ma cliente sest fait injurier, calomnier, menacer, traiter de tous les noms par les soutiens de M. Ramadan et par M. Ramadan lui-mme, pas plus tard que la semaine dernire, lors de la confrontation. Elle a tenu. Dautres nauraient pas eu cette force. Et dsormais, on sait quelle navait pas menti. M. Ramadan est dsormais comptable de ce double dshonneur du crime et du mensonge.

Une nouvelle demande de mise en liberte rejete

Dtenu lhpital pnitentiaire de Fresnes (Val-de-Marne), Tariq Ramadan ne sortira pas tout de suite de prison. Alors quil a dsormais t confront, devant les juges, ses trois accusatrices en France, la dfense de lislamologue suisse avait dpos une troisime demande de mise en libert, dans la foule de sa dernire confrontation avec la deuxime plaignante, Christelle , le 18 septembre. Celle-ci a t rejete, mardi, par les juges dinstruction qui fondent notamment leur dcision sur le rapport dexpertise dont Le Monde a pris connaissance.