Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > France : À Rennes, l’opposition veut faire interdire le burkini à la (...)

France : À Rennes, l’opposition veut faire interdire le burkini à la piscine

dimanche 30 septembre 2018, par siawi3

Source : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/09/28/01016-20180928ARTFIG00148--rennes-l-opposition-veut-faire-interdire-le-burkini-a-la-piscine.php


À Rennes, l’opposition veut faire interdire le burkini à la piscine

FIGARO, Par Stéphane Kovacs

Mis à jour le 28/09/2018 à 16h50 | Publié le 28/09/2018 à 13h07

En juin, le conseil municipal a voté un nouveau règlement intérieur des piscines qui permet aux femmes de nager avec ce vêtement couvrant « à condition qu’il respecte les conditions d’hygiène et de sécurité ».
Puisque « la société et les modes ont évolué », voilà le burkini désormais autorisé dans les piscines municipales de Rennes. « Des nageurs ont été étonnés, lundi dernier, de voir une femme nager en burkini à la piscine des Gayeulles », rapporte le quotidien Ouest-France. Renseignements pris auprès du conseiller municipal aux sports, ce maillot de bain intégral, porté par des femmes musulmanes, est accepté dans les piscines de Rennes, « à condition qu’il respecte les conditions d’hygiène et de sécurité ». L’opposition de droite s’offusque. Mais, alors qu’en 2016, le Conseil d’État avait annulé un arrêté anti-burkini pris par le maire de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes), peut-on interdire le burkini dans les piscines ?

Dans « une logique de fréquentation maximale des piscines rennaises », un nouveau règlement est entré en vigueur le 1er juillet : « les shorts de bain sont désormais acceptés, indique-t-il. Pour pouvoir se baigner, la tenue de bain doit être propre, ne doit pas avoir été portée avant accès à la piscine, et doit être dans un tissu conçu spécifiquement pour la baignade ». « Il n’y a pas si longtemps que ça, seuls étaient autorisés les maillots de bain pour les hommes et maillots une pièce pour les femmes, a expliqué Yvon Léziart, conseiller délégué aux sports de Rennes, à Ouest-France. Mais la société et les modes ont évolué. C’est pour cette raison qu’en juin, le conseil municipal a voté le nouveau règlement intérieur des piscines rennaises autorisant notamment le port des shorts pour les hommes ».

Des raisons d’hygiène ou de sécurité

D’après l’Observatoire de la laïcité, ce n’est pas pour des raisons de laïcité que le burkini n’est généralement pas autorisé dans les piscines municipales, mais pour des raisons d’hygiène, en vertu des règlements intérieurs qui bannissent toutes les tenues amples ou trop couvrantes. En Belgique toutefois, le tribunal de première instance de Gand, par exemple, a récemment jugé qu’une piscine publique ne pouvait interdire le port du burkini pour des raisons d’hygiène ou de sécurité.
Le 26 août 2016, le Conseil d’État avait censuré l’interdiction prise par le maire de la commune de Villeneuve-Loubet, estimant qu’en l’absence de risques de trouble à l’ordre public
Le 26 août 2016, le Conseil d’État avait censuré l’interdiction prise par le maire de la commune de Villeneuve-Loubet, estimant qu’en l’absence de risques de trouble à l’ordre public, il ne pouvait interdire l’accès à la plage et la baignade à toute personne n’ayant pas « une tenue correcte, respectueuse des bonnes mœurs et de la laïcité ». Le juge des référés avait considéré qu’une telle mesure était de nature à porter « une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle ».

Symbole d’un islam intégriste

Mais « le Conseil d’État n’a jamais adopté de décision de principe par laquelle il aurait interdit à un maire de prendre un arrêté anti-burkini », relève Me Pierrick Gardien, avocat au barreau de Lyon, spécialisé en droit public. Alors que l’opposition LR « profitera du prochain conseil municipal, le 8 octobre » pour demander un débat sur la question à la maire PS de Rennes Nathalie Appéré, peut-elle faire interdire le burkini ?

« Il y a une problématique de salubrité publique à se baigner tout habillé. À l’hôpital, on estime par exemple qu’une patiente doit enlever son voile, pour des raisons d’hygiène »
Me Pierrick Gardien, avocat au barreau de Lyon, spécialisé en droit public
« Les baigneurs ne sont pas soumis à la neutralité comme les agents publics, souligne Me Gardien. Il me paraît compliqué de contester ce règlement intérieur. Mais il y a une problématique de salubrité publique à se baigner tout habillé. À l’hôpital, on estime par exemple qu’une patiente doit enlever son voile, pour des raisons d’hygiène ».

Pour Gurval Guiguen, conseiller municipal LR, « il n’y a même pas besoin de changer le règlement : comme son article 15 indique que tout comportement de nature à troubler l’ordre public peut entraîner l’exclusion de la personne concernée, il suffit de faire passer la consigne aux agents d’exclure les femmes en burkini ! ». « Légiférer sur le caractère hygiénique ou pas du burkini, poursuit-il, ce n’est pas la réponse qu’attend la société ! L’idéologie derrière ce vêtement fonctionne par la provocation. Cette tenue est le symbole d’un islam intégriste et rétrograde qui n’est pas le bienvenu en France. Si on laisse faire, demain, toutes les jeunes filles vivant dans les quartiers à majorité musulmane viendront se baigner en burkini ! Nous n’avons pas l’intention de reculer sur les valeurs de la République ».