Subscribe to SIAWI content updates by Email

Tuesday 17 August 2010, by siawi2 (Date of earlier publishing: 17 August 2010).

source : http://www.24hmontreal.canoe.ca/24h...

24 HEURES - Le vendredi 6 août 2010

Chronique de Djemila Benhabib

Qu’est-ce que la burqa?

Chronique du 3 août 2010

Une large majorité de Québécois, soit 73 %, est en faveur d ’ une législation qui interdirait le port de la burqa dans les lieux publics. C’est ce que révèle un sondage Léger Marketing réalisé pour le compte de l ’ Agence QMI. Cette tendance est également observée dans les Maritimes et en Ontario, avec néanmoins une adhésion beaucoup moins forte.

Cependant, c ’ est dans l’ouest du pays et surtout en Colombie-Britannique que cette tendance s’ inverse pour fondre à 39 %. Finalement, ces chiffres mis ensemble donnent une moyenne nationale de 54 % d ’appuis en faveur de l’ interdiction de la burqa au Canada.

Comme à l’ accoutumée, le Québec se distingue du reste du Canada avec une vision bien à lui des questions sociétales qui interpellent l’ ensemble du pays et du monde. Il ne fait aucun doute que l ’ adhésion de la population québécoise est motivée par son attachement profond à l> ’> égalité des sexes et par son rejet viscéral de ’ instrumentalisation du religieux à des fins politiques, comme dans le cas du catholicisme il y a une cinquantaine d ’ années. Ce n ’ est qu ’ en renvoyant « l ’État chez lui et l’Église chez elle », comme le disait Victor Hugo, que le Québec a pu sortir de la léthargie des années Duplessis.

Bien évidemment, pour expliquer l ’attitude québécoise, certains seront tentés, encore une fois, d ’ agiter le spectre du racisme qui, disent-ils, gangrène notre société. Ceux-là font partie de cette école de pensée du relativisme culturel qui est si prompte à crier au racisme lorsqu> ’> un blanc regarde de travers un noir ou un arabe.

Qu ’ en est-il au juste lorsqu ’une femme musulmane refuse de donner la main à un homme? Qu ’ en est-il lorsqu ’ elle refuse d ’ être servie par un fonctionnaire? Qu ’ en est-il lorsqu ’ elle refuse de montrer son visage à un agent de sécurité? Qu ’ en est-il lorsqu ’ elle refuse de partager une piscine ou une salle de cours avec un homme? N ’ a-t-on pas la responsabilité de s ’ interroger sur ce système de valeurs qui institutionnalise la ségrégation entre les hommes et les femmes, entre les purs et les impurs, entre les « bons » musulmans et les « mauvais », et surtout entre ceux qui ont le droit de vivre et tous les autres qu ’ il faut exterminer?

La burqa nous renvoie à cette idéologie violente, sexiste, xénophobe et homophobe qui cristallise une multitude d ’ apartheids. Mais cela, nos bons intellectuels du « multi et de l ’ interculturalisme » préfèrent le taire.

Heureusement que la sagesse populaire fait éclater leur silence assourdissant.