Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > L’Etat Islamique interdit la burka (si, si, c’est vrai !)

L’Etat Islamique interdit la burka (si, si, c’est vrai !)

samedi 17 septembre 2016, par siawi3

Source : https://blogs.mediapart.fr/michel-delarche/blog/080916/letat-islamique-interdit-la-burka-si-si-cest-vrai

8 sept. 2016

Par Michel DELARCHE

L’État Islamique vient d’interdire le port de la burka àMossoul dans les zones militaires pour raisons de sécurité.

Une femme dissimulant un pistolet sous sa burka a abattu deux djihadistes dans un centre de sécurité àMossoul, la grande ville du nord de l’Irak. Du coup, l’État Islamique vient d’interdire la burka dans les zones militairement sensibles...

Un mouvement de résistance urbaine armée s’organise activement et se prépare àfaciliter de l’intérieur la prise de Mossoul par l’armée régulière irakienne.

La multiplication d’actions ponctuelles telles que celle de cette héroïne anonyme permet de créer un sentiment d’insécurité parmi les troupes d’occupation et de réduire leur capacité opérationnelle en ralentissant leurs mouvements, en attendant que des actions de guérilla coordonnées àplus grande échelle dans toute la ville viennent accompagner l’assaut prochainement mené de l’extérieur par l’armée régulière (qui n’est plus maintenant qu’àune cinquantaine de kilomètres de Mossoul.)

Le parallèle avec le scénario de la libération de Paris par l’action conjointe des troupes de Leclerc et Patton avec la guérilla des FFI est saisissant. Il suffira le moment venu de remplacer le célèbre mot d’ordre « Ã chacun son boche » par « Ã chacun son barbu » et Mossoul sera bientôt libéré.

Dans d’autres villes récemment libérées, d’autres femmes ont joyeusement brà»lé en place publique les vêtements « islamiques » qu’on les obligeait àporter.

http://www.indiatimes.com/news/world/isis-bans-burqa-after-woman-in-veil-shoots-dead-two-jihadis-with-hidden-pistol-261261.html

On peut maintenant supposer que si des commandos de femmes-grenouilles remontaient le Tigre àla nage pour aller plastiquer les ponts de Mossoul, les barbus locaux finiraient par interdire aussi le burkini... ce qui pourrait contribuer àapaiser l’hystérie franco-française àce sujet.

Vive les femmes !

°°

PS (suite àquelques démentis partiels)

En réalité, en raison de cette attaque armée (qui n’a pas été formellement démentie) Daech aura probablement décidé d’interdire aux femmes ainsi masquées d’approcher de ses centres militaires et policiers, et non pas de leur retirer leur burka dans tout l’Irak comme certaines autres sources l’avaient hâtivement extrapolé. Il serait également plausible que le nikab, moins totalement couvrant, soit préféré àla burka.

L’information selon laquelle une résistance armée s’organise àl’intérieur de Mossoul me semble moins anecdotique et vraiment intéressante : nous savons très bien que ce seront les peuples que Daech opprime directement qui finiront eux-mêmes par venir àbout de ce néo-califat et non pas la multiplication des bombardements occidentaux et russes. L’aide matérielle et morale des démocraties aux populations concernées est nécessaire, mais l’intervention militaire directe peut très vite devenir contre-productive àcause des victimes civiles (souvenons-nous que pendant la deuxième guerre mondiale, la propagande de l’Etat Français montrait chaque semaine aux actualités cinématographiques les importants dégâts et les nombreuses victimes civiles des bombardements américains pour tenter de mobiliser la population contre « les envahisseurs anglo-saxons au service de la ploutocratie judéo-maçonnique » selon la terminologie en usage àl’époque.)