Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Uncategorised > Migrants : l’Espagne autorise l’accostage d’un navire refusé par l’Italie et (...)

Migrants : l’Espagne autorise l’accostage d’un navire refusé par l’Italie et Malte

samedi 22 décembre 2018, par siawi3

Source : https://www.lemonde.fr/international/article/2018/12/22/migrants-l-italie-refuse-l-accostage-du-navire-d-une-ong_5401427_3210.html

Migrants : l’Espagne autorise l’accostage d’un navire refusé par l’Italie et Malte

Plus de 300 migrants secourus au large de la Libye vendredi se trouvent à bord du bateau de l’association espagnole Proactiva Open Arms.

Le Monde avec AFP

Publié aujourd’hui à 18h12, mis à jour à 18h12

Photo : Un bébé est secouru par l’équipe du navire de Proactiva Open Arms, le 21 décembre 2018, au large des côtes libyennes. Olmo Calvo / AP

Dans cinq à six jours, ils atteindront l’Europe. L’Espagne a autorisé samedi 22 décembre le navire d’une ONG, transportant plus de 310 migrants, à rejoindre ses eaux après que l’Italie et Malte eurent refusé de le recevoir.

« Les ports italiens sont fermés ! », avait répondu plus tôt dans la journée Matteo Salvini, le ministre italien de l’intérieur, d’extrême droite, à l’association espagnole Proactiva Open Arms. Celle-ci avait demandé l’autorisation de débarquer ces personnes secourues vendredi en Méditerranée, dont des femmes, des enfants et des bébés, après une réponse négative de Malte.

Un nouveau-né accueilli à Malte

Si Malte a refusé l’accès du navire, une femme et un bébé, né sur une plage libyenne trois jours plus tôt, ont été autorisés à gagner le territoire et y ont été acheminés dans un hélicoptère des gardes-côtes, selon l’ONG. Les autorités maltaises ont confirmé cette information, précisant qu’il s’agissait d’une femme de 23 ans.

Le bateau de l’ONG Astral se dirige à partir de Badalona, près de Barcelone, en direction de l’Open Arms avec du ravitaillement en nourriture, a déclaré la porte-parole de Proactiva Open Arms Laura Lanuza. « Nous restons avec 311 personnes à bord, sans port où accoster, et avec un besoin de provisions », avait tweeté l’ONG dans la journée, appelant à l’aide.

Proactiva Open Arms ENG

@openarms_found

#UPDATE Salí and Sam, mother and newborn rescued last night by #OpenArms have been evacuated by Coast Guard helicopter #Malta.
We continue with 311 people on board, without port and in need of provisions.
Via @OlmoCalvo
Proactiva Open Arms

@openarms_fund

#UPDATE Salí y Sam, madre y recién nacido rescatados ayer noche por #OpenArms han sido evacuados por helicóptero de guardacostas #Malta
Seguimos con 311 personas a bordo, sin puerto y con necesidad de provisiones.
Vía @OlmoCalvo

Le navire avait repris fin novembre, avec deux autres bateaux d’ONG, ses missions de sauvetage en Méditerranée centrale, au large de la Libye. Cet itinéraire de l’immigration clandestine est le plus mortel, avec plus de 1 300 migrants morts en tentant de gagner l’Italie ou Malte depuis le début de l’année, selon l’Organisation internationale pour les Migrations (OIM).

Une autre ONG, l’allemande Sea-Eye, a annoncé vendredi soir le départ, depuis Algésiras dans le sud de l’Espagne, d’un nouveau bateau vers le large des côtes libyennes, le Professor Albrecht-Penck. Une partie des dix-huit membres de son équipage sont d’anciens volontaires de l’Aquarius. Ce bateau avait déclenché l’été dernier une crise diplomatique entre les États européens et été mis définitivement à l’arrêt début décembre.

Lire aussi A bord de l’« Aquarius » : « Nous vivrons libres ensemble ou nous mourrons ensemble »

Depuis l’arrivée de Matteo Salvini, le ministère de l’intérieur fait état de 9 500 arrivées sur les côtes entre juin et novembre, dont les deux tiers par des routes secondaires via la Tunisie, la Turquie ou l’Algérie, contre 57 000 sur la même période l’an dernier.

Aquarius : Le dernier sauvetage raconté de l’intérieur :
Video ici