Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > France : Des milliers d’anti-avortement défilent à Paris

France : Des milliers d’anti-avortement défilent à Paris

dimanche 20 janvier 2019, par siawi3

Source : https://www.huffingtonpost.fr/2019/01/20/des-milliers-danti-avortement-defilent-a-paris_a_23647646/?utm_hp_ref=fr-homepage

ACTUALITÉS
20/01/2019 15:27 CET | Actualisé il y a 3 heures

Des milliers d’anti-avortement défilent à Paris

Cette manifestation des anti-IVG constitue « l’acte premier de la mobilisation citoyenne contre la révision de la loi bioéthique », selon le délégué de la « Marche pour la vie ».

GEOFFROY VAN DER HASSELT via Getty Images
Photo : Des milliers de manifestants anti-avortement défilent à Paris

SOCIÉTÉ - Plusieurs milliers de personnes, dont beaucoup de jeunes, ont commencé à défiler à Paris pour la 13e « Marche pour la vie », en opposition à l’avortement, a constaté l’AFP, ce dimanche 20 janvier.

« Vivre est un droit », « IVG : dire la vérité, c’est dissuader », « Protéger le faible, ça c’est fort », proclament les différentes pancartes dans un cortège qui a quitté la Porte Dauphine en direction du Trocadéro.

Les manifestants, dont beaucoup évoquent les 220.000 enfants « empêchés de naître » chaque année (216.700 avortements ont été pratiqués en France en 2017, un chiffre stable depuis 2001), portent des foulards bleus où l’on peut lire : « En marche pour la vie 20 janvier 2019 ». « Macron, Macron, touche pas aux embryons », scandent-ils notamment, derrière une banderole de tête affirmant « la vie n’offre aucune garantie, l’avortement ne laisse aucune chance ».

La mère de Vincent Lambert présente

Convaincu de réunir « cette année beaucoup de monde », dans le « contexte » du mouvement des gilets jaunes, Nicolas Sévillia, délégué général de la Marche, a expliqué qu’« au-delà de la »détresse sociale« , c’est »aussi une souffrance immatérielle« qui s’exprime. La marche d’aujourd’hui est »l’acte premier de la mobilisation citoyenne contre la révision de la loi bioéthique", a-t-il ajouté.
La PMA pour toutes, « c’est l’arbre qui cache la forêt », des choses « beaucoup plus graves » figurent dans le projet de révision, a abondé Jean-Marie Le Méné, président de la fondation Lejeune. Pour lui, le gouvernement envisage « le traitement des gamètes » et « l’utilisation de l’embryon dans la recherche ».

Viviane Lambert, qui contestera lundi lors d’une nouvelle audience à Châlons-en-Champagne la procédure d’arrêt des soins pour son fils Vincent, en état végétatif depuis dix ans, s’est déclarée « très impressionnée de voir tout ce monde pour défendre la vie ». « Nous commençons à être usés par cette histoire de fin de vie mais Vincent résiste et nous résisterons avec lui jusqu’au bout », a-t-elle ajouté.

Un sénateur argentin, Mario Fiad, a pris la parole en début de rassemblement pour « soutenir » la marche. Le Sénat argentin a voté en août contre l’avortement, après des débats marqués selon lui par de « très fortes pressions » venant d’organisations internationales. La « Marche pour la vie » n’est « pas confessionnelle » mais la nonciature apostolique (ambassade du Saint-Siège) à Paris a transmis, selon les organisateurs, un message d’encouragement du pape François.